Messages de Jésus et de Notre Mère Bénie à Dory

à la maison et à la Ferme Greensides, Marmora, Ontario, Canada

Messages de 1997 jusqu'au 13 octobre 1998 dernier message de Marie

4 janvier 1997, premier samedi du mois, à la Ferme Greensides

Dory pouvait ressentir la terrible chaleur de ce qu'elle vit comme une vaste mer sans fin de feu liquide qui contenait les âmes; et quoiqu'il faisait froid ce jour-là à la ferme, elle commença à enlever son manteau d'hiver et son foulard.

Les âmes poussaient des cris aigus et s'écriaient la suppliant de prier pour elles. Dory promit aux âmes qu'elle convaincrait tout le monde de prier pour elles.

Notre Mère Bénie dit qu'Elle était heureuse des sacrifices et des prières de ceux qui étaient à la ferme ce jour-là en dépit de l'inconvénient de voyager loin dans le temps froid.

1er février 1997, premier samedi du mois, à la Ferme

À la 7e station, Notre Mère Bénie dit à Dory qu'Elle souhaitait qu'elle soit l'instrument pour bénir tout le monde avec de l'eau bénite à la 10e station. Se sentant indigne, Dory demanda à Notre Mère Bénie de permettre que le soleil brille à la 10e station. Se sentant indigne, Dory demanda à Notre Mère Bénie de permettre que le soleil brille comme un signe visible pour montrer à tout le monde que la bénédiction viendrait d'Elle et non de Dory. Il est important de comprendre qu'il faisait froid, que c'était sombre et morne, avec de la pluie intermittente qui tombait, et un ciel gris avec des nuages qui avaient obscursi le soleil toute la journée. Soudainement, dans le ciel à l'ouest un trou s'ouvrit dans les nuages juste assez grand pour laisser voir le soleil.

Comme témoin oculaire, je puis vous dire que c'était un fait remarquable. Le soleil luisait avec brillance, et pendant environ 3 minutes il dansa, il palpita avec agitation, et parut descendre directement sur nous. Plusieurs s'exclamèrent qu'ils pouvaient voir des couleurs éblouissantes s'élançant de sa circonférence, pendant qu'ils regardaient directement le soleil, la lumière ne leur faisait pas mal aux yeux. Bientôt, les nuages couvrirent le trou et le soleil était une fois de plus obscurci à nouveau. Nous ne l'avons pas vu pour le restant de la journée. A la 10e station, Dory bénit tout le monde avec de l'eau bénite, tel que Notre Mère Bénie l'avait demandé. Dory nous dit alors comment elle avait demandé à Notre-Dame de permettre que le soleil brille afin que nous puissions voir et croire que c'était vraiment Notre Mère Bénie qui nous donnait sa bénédiction.

11 février 1997, mardi à l'église de St Joseph, Mississauga, Ontario - Fête de Notre-Dame de Lourdes

Dory arriva tôt à l'église Saint-Joseph pour la messe du soir, afin de terminer une neuvaine qu'elle faisait à Notre Mère Bénie pour toute l'humanité. L'intérieur de l'église était encore dans la noirceur et la seule lumière venait d'une unique chandelle dans le sanctuaire (la chandelle dans le vert typique rouge foncé, normalement exposée dans le sanctuaire de toutes les églises catholiques pour indiquer la présence du Saint-Sacrement). Une statue de Notre-Dame de Lourdes avait été apportée dans l'église spécialement pour ce jour de fête, et un arrangement floral avait été placé au pied de la statue. Dans l'obscurité de l'église, Dory s'agenouilla devant la statue et commença un dialogue privé avec Notre Mère Bénie durant lequel elle Lui dit qu'elle aimerait avoir une rose de l'arrangement floral pour prouver à tous qu'elle Lui parlait vraiment. Alors se sentant soudainement coupable de toujours demander quelque chose à Notre Mère Bénie au lieu de Lui donner quelque chose, Dory s'excusa et continua de prier.

Le curé de la paroisse, le Père Marco Testa, vint dans l'obscurité de l'église et s'approcha de Dory. Après avoir échangé les salutations, le Père Marco suggéra à Dory qu'elle choisisse une rose du bouquet en disant: "Notre Mère Bénie vous aime beaucoup; pouvez-vous prier pour moi, s'il vous plaît", et il s'en alla. Dory devint submergée d'émotion parce que Notre Mère Bénie avait employé le Père Marco comme instrument pour lui accorder son souhait d'avoir une rose comme preuve et signe qu'elle Lui parlait vraiment.

8 mars 1997, samedi, à la Ferme

Notre Mère Bénie dit à Dory qu'Elle était très contente des sacrifices faits par tous pour venir à la ferme ce jour-là. La température était très peu favorable avec de la pluie continue et des vents.

Notre Mère Bénie demanda à Dory de dire aux gens que tous ceux qui viendront à Marmora le jour de Pâques, le 30 mars 1997, recevront d'Elle, une bénédiction spéciale, et entendront un message spécial. Dory insista sur le fait que chacun devrait apporter des chandelles pour être bénites ce jour-là.

30 mars 1997, dimanche de Pâques - Voici le message à faire connaître à travers le monde:

"Mon enfant ce que Je vais te dire, beaucoup le savent déjà et Je suis triste parce que peu de gens suivent Mes messages. J'aimerais que vous répandiez à travers le monde entier Mon dernier appel. Je vous supplie tous de faire tout ce que Je vais vous dire. Vous devez toujours vous aimer les uns les autres, aller à la confession souvent, aller à la messe tous les dimanches. Priez davantage; priez davantage. Portez le scapulaire brun, apportez votre chapelet partout où vous allez et dites le chapelet tous les jours. A l'intérieur de vos maisons, ayez un crucifix, de l'eau bénite et des chandelles bénites. Quoi qu'il arrive dans l'avenir, n'ayez aucune crainte. Tous ceux qui vont mettre en pratique ces messages n'ont aucune crainte à avoir. Je répète que ceci est Mon dernier appel et Ma dernière demande. J'aimerais que vous tous soyez avec Moi et Mon Fils, Jésus. Je vous aime tous, Mes enfants, et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

5 avril 1997, premier samedi du mois à 15:00, à la Ferme

"Mes enfants, soyez tou(te)s béni(e)s ceux (et celles) qui ont accompli et qui accompliront Ma dernière demande et Mon dernier rappel. Moi, votre Mère, Je promets que Je vais toujours Me souvenir de vous et Je suis si heureuse aujourd'hui à cause de toutes vos prières." Notre Mère Bénie a insisté sur le fait que le message du dimanche de Pâques soit répandu dans le monde entier. Notre Mère Bénie (à la 10e station) a demandé à Dory d'appeler toutes les personnes malades du cancer. Une bénédiction spéciale a été donnée à chacune. Chaque personne a aussi reçu une bénédiction avec de l'eau bénite, de Notre Mère Bénie, à travers Dory.

3 mai 1997, premier samedi du mois, à la Ferme

Au tout début des prières, avant la première station, Dory a demandé à Notre Mère Bénie si Elle pouvait faire cesser la pluie. Poussées par de forts vents d'est, les pluies étaient abondantes. C'était assez froid et humide. Notre Mère Bénie a répondu à Dory qu'Elle ferait cesser la pluie en guise de cadeau de bienvenue pour tous les gens venus à la ferme ce jour-là. Notre Mère Bénie a ajouté qu'Elle laisserait paraître le soleil à la 14e station au moment où on commence la récitation du chapelet de la Divine Miséricorde.

Deux choses sont survenues: la pluie s'est arrêtée brusquement et le vent est tombé. A la 14e station, tel que promis par Notre Mère Bénie, au moment où on commençait la récitation du chapelet de la Divine Miséricorde, le soleil est sorti, il s'est mis à briller et il a commencé à faire très chaud.

Notre Mère Bénie a dit à Dory qu'Elle était très heureuse de voir que plusieurs donnaient suite à son message du dimanche de Pâques 1997. Notre Mère Bénie a demandé à Dory de nous rappeler qu'Elle est avec nous et qu'Elle répond vraiment à nos prières.

7 juin 1997, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, ceci est un message sérieux. En ce moment, il y a beaucoup de confusions. Ne croyez pas toutes les choses que vous entendez et n'ayez pas peur. Le message le plus important à suivre c'est celui que J'ai donné le dimanche de Pâques (1997). Quand les temps viendront tout le monde saura parce qu'ils verront le signe. Ne faites pas votre propre discernement, suivez ce message."

Notre Mère Bénie a insisté:

confession: pour purifier nos âmes; crucifix et eau bénite: pour nous protéger; chapelet: pour fortifier notre foi; scapulaire brun: montre que nous Lui appartenons; chandelles bénites: un signe que nous sommes dans la lumière, non dans la noirceur."

5 juillet 1997, premier samedi du mois à 15:00, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis très reconnaissante pour la réponse au dernier message qui a été donné. Je suis aussi très heureuse parce que plusieurs croient même s'ils n'ont pas vu. Continuez, Mes enfants, toutes les bonnes choses que vous faites maintenant. Je vous dis vraiment que le temps s'en vient et Je répète à tous que Je vous veux avec Moi et Mon Fils, Jésus." (Dory a une statue de Padre Pio qu'elle veut apporter à la ferme Greensides.)

Dory voulait demander la permission à Notre Mère Bénie avant d'apporter la statue. Notre Mère Bénie est très heureuse et elle a demandé à tous de demander à Padre Pio pour sa direction. Elle est aussi heureuse que Padre Pio va être connu ici à la ferme. Notre Mère Bénie nous a tous bénis et ensuite Elle a dit à Dory: "Va en paix, Mon enfant."

2 août 1997, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, Moi et Mon Fils, Jésus, sommes très heureux que vous ayiez apporté la statue de Padre Pio ici à Marmora. J'aimerais répéter ce que Je vous ai déjà dit: demandez à Padre Pio de vous diriger toujours. Je suis aussi reconnaissante envers tous Mes enfants pour leur dévotion continuelle et leurs prières à Mon Fils, Jésus. Je vous demande à tous, Mes enfants, de vous aimer les uns les autres et de doubler vos prières car le temps vient très bientôt. Tous ceux qui ont pu accomplir et suivre ces messages doivent être joyeux et heureux. Quant à toi Mon enfant(Dory) n'aie pas peur quand tu verras le signe final et n'hésite pas à répandre ce message. Continue à faire ce qui tu fais et ne te laisse déranger par rien ni personne. Je vous donne Ma bénédiction parce que Je vous aime tous Mes enfants. (Dory a employé de l'eau bénite pour cette bénédiction.) Va en paix, Mon enfant."

6 septembre 1997, premier samedi du mois à 10:30, à la Ferme

Notre Mère Bénie a insisté sur le fait que tous devraient suivre ses instructions contenues dans le message de Pâques 1997 donné à Dory à la Ferme Greensides. Ce message est important, puisqu'il nous dit quoi faire. En des occasions précédentes, Notre Mère Bénie nous a demandé de répandre le contenu du message. A minuit, le 7 septembre 1997, nous sommes invités à dire 1 chapelet à chaque station du chemin de la croix (15 chapelets) à la Ferme Greensides. On demande à chacun d'apporter une chandelle et, à la 10e station, Notre Mère Bénie indiquera par Dory, le moment pour les allumer. Le 8 septembre 1997, chaque personne présente recevra une bénédiction spéciale, et un cadeau spécial sera donné aux malades.

8 septembre 1997, lundi, à la Ferme - Fête de la Nativité de Marie.

Commençant à minuit, ceux qui étaient présents ont récité un chapelet à chaque station du chemin de croix avec Dory (15 chapelets complétés, 75 dizaines récitées de minuit à 7h30). A la 10e station à 5h15, Notre Mère Bénie dit à Dory:

"Mon enfant, Je suis très heureuse et merci pour le cadeau de fête que vous M'avez donné ce matin. Ces prières aident beaucoup à alléger Mes souffrances et les souffrances de Mon Fils, Jésus. Et J'ai demandé à tous ceux qui ont participé en cette offrande, d'allumer les chandelles comme preuve que nous sommes dans la lumière - ET NON DANS LA NOIRCEUR. A cause de ce sacrifice fait pour Moi, Je vous récompenserai amplement; et J'ai donné la brillance des joyaux que les absents n'ont pas reçue. Je vous aime tous Mes enfants, et Je vous donne à tous Ma bénédiction et J'espère que vous ne tournerez pas le dos à la lumière que Je vous ai donnée. Va en paix, Mon enfant."

(Notre-Dame a suggéré de rapporter les fleurs et les chandelles à la maison. Elle veut que nous allumions nos chandelles lorsque nous prions pour de l'aide dans nos problèmes.)

À la 14e station à 14h30, Notre Mère Bénie a dit à Dory:

"Mon enfant, Je suis si heureuse - plusieurs se préparent pour ce qui arrivera bientôt. J'aimerais répéter Mon message du premier samedi (6 septembre 1997): tous ceux qui sont présents ici vont recevoir une bénédiction et les malades recevront une bénédiction spéciale."

Notre Mère Bénie a insisté sur Son message de Pâques donné à Dory Tan à la Ferme Greensides. Ce message est très important. "Suivez uniquement ce message et vous n'aurez rien à craindre. Va en paix, Mon enfant".

4 octobre 1997, premier samedi du mois, à la Ferme

Au début du chemin de croix en ce jour, Dory commença à pleurer. À la 7e station, Dory a expliqué pourquoi elle pleurait. Auparavant, des personnes l'avaient approchée pour lui dire qu'elles avaient expérimenté des guérisons physiques ou spirituelles. D'autres lui dirent que leurs prières avaient été exaucées d'une façon ou d'une autre. Étant donné que ses larmes étaient des larmes de joie, Dory remercia Jésus et Notre Mère Bénie à la 7e station pour avoir exaucé les prières de tant de personnes. Notre Mère Bénie répliqua: "Dis-leur que Je vais continuer à exaucer leurs prières."

A la 10e station, Notre Mère Bénie apparaît à Dory et Elle est très heureuse...

"Mon enfant, ce que tu fais maintenant ce sont les choses que Je te demande et c'est tout ce dont J'ai besoin de toi. Je te supplie encore de continuer ce que tu fais, de croire et d'avoir confiance en Moi. Je veux que tu sois préparée en tout temps parce que cela vient bientôt. N'aie pas peur, suis seulement Mon message de Pâques (1997)."

(Notre Mère Bénie a insisté sur le fait que nous devons nous aimer les uns les autres et nous pardonner les uns les autres. Elle a dit à Dory qu'Elle serait encore plus heureuse si tout le monde revenait prier à la Ferme Greensides le 13 octobre 1997).

"Je vous aime tous Mes enfants et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

13 octobre 1997, lundi de l'Action de Grâce, à la Ferme

"Mon enfant, ne te lasse pas de ce que Je te demande à répétition. C'est le seul moyen sur terre pour aller au ciel. Ne perds pas ton temps et ne permets pas qu'il soit trop tard. Voici maintenant le temps où tu dois venir à Moi, à Moi et à Mon Fils, Jésus. Ne te laisse pas distraire par la tentation; au lieu de cela, garde toujours à l'esprit le message du dernier dimanche de Pâques (30 mars 1997)".

Notre Mère Bénie insista encore sur Ses mercis et Son grand bonheur de voir que chacun est venu prier à la Ferme aujourd'hui. Alors qu'elle priait à la 10e station, Notre Mère Bénie a demandé à Dory de bénir tout le monde avec de l'eau bénite. Ensuite Notre Mère Bénie dit: "Cette bénédiction est vraiment de Moi. Je vous aime tous Mes enfants. Va en paix, Mon enfant."

19 octobre 1997, dimanche, à la Ferme

(À la 8e station, Dory a informé tout le monde qu'il y aurait une bénédiction à la 10e station. Notre Mère Bénie a demandé à tous d'ouvrir leur et d'offrir tous leurs problèmes à Elle et à Son Fils, Jésus. Elle a aussi insisté que c'est très important que chacun demande pardon à ce moment-là.)

À la 10e station, Dory reçut ce message de Notre Mère Bénie:

"Mon enfant, aujourd'hui, c'est une journée spéciale pour vous tous ici présents. Je suis très reconnaissante. Comme Je l'ai mentionné à la 8e station, vous allez recevoir une bénédiction spéciale. Je sais que plusieurs d'entre vous ne connaisse pas encore Mon dernier appel et ce que vous devez faire."

(Notre Mère Bénie veut que nous insistions sur Son message de Pâques 1997.)

Ensuite, Elle dit à Dory: "Va en paix, Mon enfant."

1er novembre 1997, premier samedi du mois à 15h25, à la Ferme - Toussaint

"Mon enfant, Je suis très très heureuse pour toutes vos prières. Je vous dis véritablement que c'est un très grand secours pour toutes les âmes dans le Purgatoire. Je te redis que Je t'ai déjà dit tout ce que tu dois faire. Et, Je te supplie de faire maintenant tout ce que Je te demande de faire. Tu te sauves toi-même avant qu'il ne soit trop tard. Je vous aime tous et Je veux que vous soyez avec Moi et Mon Fils dans le Ciel. Je vous donne Ma bénédiction."

(Dory a demandé à Notre Mère Bénie un signe de cette bénédiction. Elle répondit à la demande de Dory en envoyant quelques gouttes d'eau sur chacun durant quelques secondes, seulement autour de la 10e station.)

Ensuite, Notre Mère Bénie a dit à Dory: "Va en paix, Mon enfant."

6 décembre 1997, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis très heureuse et reconnaissante pour vos sacrifices et vos prières que vous offrez aujourd'hui. Bien que plusieurs d'entre vous ne me voient pas, Je suis parmi vous, Je veille sur vous et Je vous conduis. Suivez et continuez à faire ce que Je vous ai déjà dit afin de vous préparer. Prier pour le monde parce que le temps est très proche. Vraiment, Je vous dis que Je vous veux tous avec Moi et Mon Fils, Jésus. Je vous donne Ma bénédiction."

(Notre Mère Bénie a aussi mentionné à Dory qu'Elle serait plus heureuse si nous revenions prier à la Ferme Greensides le 8 décembre 1997, fête de l'Immaculée Conception.)

Notre Mère Bénie a dit alors à Dory: "Va en paix, Mon enfant."

8 décembre 1997, lundi, à la Ferme - Fête de l'Immaculée Conception

"Mon enfant, Je suis très reconnaissante envers vous tous d'être venus ici aujourd'hui. Par vos prières et vos sacrifices, vous M'avez montré votre amour à Moi et à Mon Fils, Jésus. Ce jour est un des jours le plus spécial parce que c'est le commencement du salut du monde. Ne soyez pas confus, Je vous demande des choses très simples et très petites. Ayez pitié de vous-mêmes.  Je répète de continuer à prier à cause du court temps qui reste. Je veux que vous soyez tous sauvés et que vous soyez avec Moi dans le Royaume de Mon Fils, Jésus. Je vous demande de prier davantage afin que la chapelle soit construite avant l'an 2000. Je vous aime tous Mes enfants et Je vous donne Ma bénédiction". Alors, Notre Mère Bénie a dit à Dory: "Va en paix, Mon enfant."

25 décembre 1997, jeudi, à la Ferme - Fête de Noël

C'était très tôt le matin le jour de Noël; sombre, inconfortable, pluvieux et brumeux. La pluie rendait la neige sur le sol mouillée et pesante, et parce que c'était le matin de Noël seulement une poignée de pèlerins purent accompagner Dory. A la 8e station, Notre Mère Bénie demanda à Dory de dire à chacun de lui offrir une âme, seulement une, à la 10e station. Cette âme sortirait du Purgatoire instantanément à ce moment-là. C'était un privilège que Notre Mère Bénie donnait comme une grâce spéciale de Noël à ceux qui firent le voyage déplaisant et le sacrifice de prier avec Dory avec la température peu clémente à la Ferme Greensides ce jour-là. Alors qu'ils priaient à la 10e station, il commença à pleuvoir beaucoup plus fort. Notre Mère Bénie permit à Dory de voir plusieurs âmes du Purgatoire avec les bras étendus suppliant pour une libération. Dory a reconnu plusieurs âmes qu'elle avait connu de leur vivant incluant son père et sa mère. Ceci rendit le choix très difficile pour Dory et elle demanda à Notre Mère Bénie de choisir pour elle l'âme à libérer. Notre Mère Bénie choisit la mère de Dory qui mourut en 1976.

Messages de 1998

3 janvier 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous ceux qui sont ici aujourd'hui que Moi et Mon Fils, Jésus, sommes très reconnaissants et heureux qu'ils soient venus ici aujourd'hui pour accueillir la Nouvelle Année. Continuez toutes les bonnes choses que vous faites. Je connais tous vos besoins et Je sais ce qui est bon pour chacun de vous. Je vous dis en vérité que le temps est très court et que le temps passe très rapidement. Moi, votre Mère, J'attends vos appels en tout temps. Je vous supplie de vous aimer les uns les autres et de prier pour le monde entier. Je vous aime tous Mes enfants et Je vous veux tous avec Moi et Mon Fils, Jésus. Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

(Notre Mère Bénie a demandé à Dory une bénédiction générale aux personnes avec de l'eau bénite de sa part. Dory se sentit indigne et embarrassée pour le faire et elle ne le fit pas immédiatement. Dory se sentit coupable de retarder mais elle attendit encore à la 14e station pour s'acquitter de cette bénédiction. A la 14e station, Dory supplia Notre Mère Bénie de donner Elle-même cette bénédiction. Alors soudainement, il commença à pleuvoir légèrement, et Notre Mère Bénie dit à Dory que c'était un signe qu'Elle avait donné Elle-même la bénédiction aux personnes.)

7 février 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis très heureuse et reconnaissante pour vos prières aujourd'hui. C'est un très grand secours pour le monde. Continuez vos prières en vous aimant les uns les autres. Ne soyez ni inquiets ni confus. Moi, votre Mère, Je vous dis vraiment que personne ne peut dire encore ce qui va arriver. Quoiqu'il arrive N'AYEZ PAS PEUR. Suivez seulement ce que Je vous ai demandé de faire dans mon message du dimanche de Pâques (30 mars 1997). Je vous aime tous Mes enfants et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

(À la 10e station, une bénédiction fut donnée par Dory avec de l'eau bénite et Notre Mère Bénie dit qu'Elle bénira des chandelles le dimanche de Pâques à la Ferme.)

7 mars 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis très heureuse et reconnaissante pour vos prières. C'est une aide très précieuse qui allège les souffrances de Mon Fils. Je vous supplie à ce moment-ci alors que Mon Fils souffre tellement que vous alliez à la confession souvent, et que vous visitiez le Saint-Sacrement au moins une fois par semaine là où Mon Fils est vraiment présent, et que vous Lui offriez toutes vos souffrances et vos besoins. Continuez tout ce que vous faites. Aimez-vous les uns les autres. Aidez tous ceux qui sont dans le besoin. Moi, votre Mère, Je connais tous vos besoins et Je serai toujours là pour vous aider. Je vous donne Ma bénédiction. Mon enfant, va en paix."

(A la 10e station, Notre Mère Bénie a demandé à Dory de distribuer des chapelets.)

21 mars 1998, samedi à 14h20, au sanctuaire de la Divine Miséricorde à Stockbridge, Massachusetts

Dory a dit:

"Quand no us sommes entrés dans l'église, j'ai remercié Notre Mère Bénie et Notre Seigneur Jésus Christ, parce qu'en dépit de la grosse tempête de neige rencontrée durant notre voyage Ils ont permis et nous ont guidé tout au long de la route pour que nous arrivions à bon port au sanctuaire de la Divine Miséricorde. Comme je continuais à prier, j'entendis la voix de Jésus Christ par locution intérieure."

Jésus dit:

"Je suis heureux parce qu'à cause de ta foi et malgré la mauvaise température, tu as décidé de venir quand même. Dis à tous que J'ai pourvu une place dans mon Royaume au Ciel pour tous et chacun dans ce monde mais Je suis triste de constater que la plupart de ces places sont vides. Je vous demande de continuer à faire les bonnes choses que tu fais maintenant afin de pouvoir occuper la place que J'ai pour toi au Ciel. Je te donne Ma bénédiction et Ma Miséricorde."

4 avril 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis très heureuse et reconnaissante pour toutes vos prières. Vous avez soulagé les souffrances de Mon Fils, Jésus. Je vous demande de continuer à soulager Ses souffrances pour votre propre salut. Repentez-vous pour vos péchés. Aimez-vous les uns les autres et priez. Je vous demande de revenir (à la Ferme Greensides) le dimanche de Pâques, spécialement les personnes qui sont malades. Apportez des chandelles pour qu'elles soient bénites. Mon enfant, répands le message de Mon Fils, Jésus, donné pour vous le 21 mars 1998, (au sanctuaire de la Divine Miséricorde à Stockbridge, Massachusetts). J'aimerais que le monde entier connaisse ce message. Je vous aime Mes enfants et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

12 avril 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous ceux qui sont ici aujourd'hui que Je suis très heureuse et reconnaissante. Mon Fils, Jésus, donne à tous une nouvelle vie à partir de maintenant. J'ai béni toutes vos chandelles. Si vous avez des frères et des soeurs* qui ont besoin de ces chandelles partagez-les avec eux. Ces chandelles sont TRÈS IMPORTANTES. Continuez toutes les bonnes choses que vous faites et rappelez-vous les paroles de Mon Fils: "Que nous avons tous une place au Ciel." Je vous aime tous Mes enfants. Va en paix, Mon enfant."

* (signifie tout le monde)

2 mai 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, plusieurs personnes sont heureuses avec les guérisons opérées. Ne soyez pas confus avec toutes les choses que vous entendez. J'ai déjà donné les messages importants. C'est très important de montrer votre amour. Va en paix, Mon enfant."

6 juin 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous ceux qui sont ici aujourd'hui que Je suis heureuse et reconnaissante pour toutes vos prières. Continuez les bonnes choses que vous faites. Aimez-vous toujours les uns les autres. Allez-vous confesser. Allez à l'église touts les dimanches. Dites le chapelet chaque jour. Visitez le Saint-Sacrement au moins une fois par semaine. Tous ceux d'entre vous qui sont malades et ont des problèmes et qui n'ont pas la foi, Je vais vous donner une chance. Je souhaite que tous Mes enfants soient préparés avant l'An 2000. Je veux que vous soyez tous avec Moi et Mon Fils, Jésus, dans son Royaume au Ciel. Je vous aime Mes enfants et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

28 juin 1998, dimanche, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous de placer leur confiance et leur foi en Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ pour que quand le temps viendra, vous soyez tous accueillis dans Son Royaume au Ciel. Aimez-vous toujours les uns les autres. S'il vous plaît, priez pour le pape. Va en paix, Mon enfant."

4 juillet 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous que Je suis heureuse et reconnaissante pour toutes vos prières. Par les sacrifices que vous avez fait aujourd'hui, vous avez prouvé votre amour envers Moi et Mon Fils, Jésus. Continuez toutes les bonnes choses que vous faites maintenant. Aimez-vous toujours les uns les autres. Priez constamment pour le monde. Je répète que vous devez vous préparer avant l'An 2000. Je vous aime tous, mes enfants. Je veux que vous soyez tous avec Moi et Mon Fils, Jésus, dans Son Royaume au Ciel. Je vous donne Ma Bénédiction. Va en Paix, Mon enfant."

(A ce moment-là, Notre Mère Bénie donna à Dory un message personnel.)

1er août 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous que Je suis heureuse pour toutes vos prières. Continuez toutes les bonnes choses que vous faites. Moi, votre Mère, Je vous demande de NE PAS gaspiller le peu de temps qu'il vous reste. Aimez-vous toujours les uns les autres. Rappelez-vous toujours Mon message de Pâques du 30 mars 1997. Je vous aime tous, Mes enfants. Je veux que vous soyez tous avec Moi et Mon Fils, Jésus, dans son Royaume au Ciel. Je te donne Ma bénédiction, Mon enfant. Je te demande de revenir à la Ferme Greensides en la fête de l'Assomption, le 15 août 1998."

(Notre Mère Bénie a rappelé à Dory que c'est le 6e anniversaire de la 1ère visite de Dory à la Ferme Greensides.)

(Notre Mère Bénie a aussi rappelé à Dory qu'Elle lui avait dit que plusieurs personnes viendraient à Elle; et ceci s'est réalisé.)

Notre Mère Bénie a conclu: "Va en paix, Mon enfant."

15 août 1998, samedi - Fête de l'Assomption

"Mon enfant, Je suis heureuse et reconnaissante envers vous tous pour votre venue ici aujourd'hui. Ceci est le jour le plus important pour Moi. J'aimerais vous rappeler qu'aujourd'hui est le jour où Je suis monté au Ciel. J'aimerais que vous tous, Mes enfants, soyez avec Moi et Mon Fils, Jésus au Ciel. Continuez toutes les bonnes choses que vous faites. Visitez le Saint-Sacrement. Aimez-vous les uns les autres. Priez, priez. Vos prières et l'amour que vous avez les uns envers les autres est le chemin de votre salut. Je ne veux pas que vous PERDIEZ votre temps. Je vous aime, tous Mes enfants, Je vous donne Ma bénédiction."

(Notre Mère Bénie a demandé à Dory de répéter ce qu'elle fit à sa Fête l'an dernier (1997). Elle nous a demandé de répéter les 15 chapelets (75 dizaines) à la Vigile du 8 septembre 1998, la Nativité de Notre Mère Bénie. Nous apportons notre propre chandelle.)

"Ce que vous allez faire va être d'un grand secours pour le monde. Va en paix, Mon enfant."

(À la 10e station, Dory donna aux trois prêtres une embrassade, qui venait de la Vierge Marie, étant donné qu'Elle est très contente d'eux.)

(La vigile nocturne de chapelets commence le 7 septembre à minuit, et se continuera jusqu'au matin du 8 septembre.)

5 septembre 1998, premier samedi du mois, à la grotte de la Ferme Greensides

À la 11e station, Notre Mère Bénie a demandé à Dory d'aller à la grotte. Elle a dit à Dory que ce n'est pas seulement à la 10e station qu'Elle lui apparaît. Notre Mère Bénie a donné ce message à Dory à la grotte.

"Mon enfant, Je suis heureuse et reconnaissante pour toutes vos prières. Continuez toutes les bonnes choses que vous faites. Priez pour le pape et tous les prêtres parce que vous aurez besoin d'eux. Je demande que vous soyez prêts en tout temps. Vous avez vu les signes, il y en aura d'autres à venir. N'ayez pas peur et ne soyez pas confus. Vous restez avec Moi et Mon Fils, Jésus, Je serai toujours avec vous. Redoublez vos prières. Je vous aime tous Mes enfants et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

8 septembre 1998, mardi, à la Ferme - Nativité de Notre Mère Bénie

Le premier samedi d'août 1998, Notre Mère Bénie a demandé à tous de retourner à la Ferme Greensides le 7 septembre pour commencer toute une nuit de vigile de prière commençant à minuit (00:01 heure) le 8 septembre. La vigile de prière consistait en 5 dizaines de chapelet à chaque station du chemin de croix le long de l'aire boisée située sur le flanc est de la ferme. Le temps requis pour compléter cette dévotion fut approximativement 8 heures.

Toute la nuit de vigile a commencé à minuit, et Notre Mère Bénie a parlé à Dory à la 1ère station disant: "Ne pensez pas à ce que vous pouvez voir, à ce que vous pouvez entendre, ou à ce que vous pouvez ressentir; pensez seulement à ce que vous pouvez offrir, à ce que vous pouvez faire, et à ce que vous pouvez Me promettre."

A la 10e station, Notre Mère Bénie a demandé à tous d'allumer les chandelles que chacun avait apportées. Une fois les chandelles allumées, Notre Mère Bénie a donné le message suivant:

Message donné par Notre Mère Bénie à Dory à la 10e station, le 8 septembre 1998 à 3h00

"Mon enfant, Je suis heureuse et reconnaissante pour toutes vos prières et pour toutes vos chandelles allumées. À cause de Mon Amour pour vous, Je vous remets cette lumière pour vous guider dans vos vies. C'est d'un grand secours pour le monde. Priez. Aimez-vous les uns les autres. Quand vous priez, utilisez ces chandelles. Je connais tous vos besoins et Moi, votre Mère, Je vais vous aider. Je vous aime tous Mes enfants."

(Pendant que les chandelles étaient allumées, Notre Mère Bénie a demandé à Dory de bénir la foule avec l'eau bénite à sa place.)

Ensuite Notre Mère Bénie continua avec Dory en disant que pour tous ceux qui ne faisaient pas partie toute la nuit de la vigile de sacrifice de prière, et qui arriveraient à la ferme plus tard dans la journée du 8 septembre, ils recevraient aussi Sa bénédiction.

Notre Mère Bénie conclua en disant à Dory: "Va en paix, Mon enfant."

(Dory partagea à tout le monde que Notre Mère Bénie était habillée tout en OR.)

26 septembre 1998, samedi, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis heureuse pour toutes vos prières aujourd'hui. Je vous supplie de redoubler vos prières; le temps est court. Toutes les choses que vous voyez se produire dans le monde maintenant, sont les signes que vous devez vous préparer. N'ayez pas peur, et ne soyez pas confus. Suivez simplement ce que Je vous ai dit de faire. Aller à la confession. Aller à la messe et aimez-vous les uns les autres. Priez pour le monde. Je vous aime tous, et Je veux que vous soyez avec Moi dans le Royaume de Mon Fils, Jésus. Je vous aime tous Mes enfants, et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

Notre Mère Bénie a aussi demandé à Dory de partager avec nous le message suivant: "quand vous retournez à vos maisons, embrassez votre famille avec votre coeur; spécialement ceux avec qui vous pourriez avoir des mésententes. Faites la paix et réconciliez-vous avec toute personne avec laquelle vous sentez que vous en avez besoin.

À la 10e station, Notre Mère Bénie a béni tout le monde avec de l'eau bénite par l'intermédiaire de Dory.

3 octobre 1998, premier samedi du mois, à la Ferme

"Mon enfant, dis à tous que Je suis heureuse pour toutes vos prières aujourd'hui. Je vous suis reconnaissante de répondre à Mon appel. Continuez toutes vos prières. Priez pour les prêtres; vous aurez besoin d'eux. Priez pour le monde. J'aimerais que tous Mes enfants viennent à Moi et à Mon Fils, Jésus. Aimez-vous les uns les autres. Pardonnez-vous les uns aux autres et réconciliez-vous. Ne gaspillez pas ce temps qui est court, et ne soyez pas confus, renforcez votre foi en Moi. Je vous aime tous, Mes enfants, et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

13 octobre 1998, mardi, à la Ferme

"Mon enfant, Je suis très heureuse pour toutes vos prières. A toi, Mon enfant, prépare-toi à ce que je vais te dire: Ceci est Mon dernier message public."

Notre Mère Bénie a insisté sur le fait qu'Elle nous a déjà dit tout ce que nous avons besoin de savoir pour être avec Elle et Son Fils, Jésus, au Ciel.

Notre Mère Bénie a demandé à Dory de doubler ce qu'elle fait par les prières et les sacrifices. Avec les prières et les sacrifices, elle va éliminer la confusion des faux messages et l'antéchrist.

Notre Mère Bénie a dit à Dory qu'Elle continuera à lui apparaître à la ferme pour la guider.

Notre Mère Bénie a répété encore de remercier toutes les personnes pour leurs prières et de continuer toutes les bonnes choses qu'elles font.

Notre Mère Bénie a continué en disant: "Priez, priez, priez. Je vous aime tous Mes enfants, et Je vous donne Ma bénédiction. Va en paix, Mon enfant."

S.V.P., FAITES DES PHOTOCOPIES ET RÉPANDEZ-LES MESSAGES.

Retour à la page d'accueil

Huge selection of Nike soccer cleats,Shop for Nike HypervenomX Proximo Street IC - Black/White/Total Orange/Black,my website.