Partages de Dory Tan à la maison et à la Ferme Greensides

Marmora, Ontario, Canada

Partages depuis le 2 octobre 2004 jusqu'au 12 décembre 2007

 

2 octobre 2004, premier samedi du mois, à la Ferme

Nous avons commencé nos prières et les Stations du chemin de la Croix par une journée humide et nuageuse. Arrivés à la première station, Dory a semblé avoir une apparition ou parlait à quelqu’un en hochant sa tête.  Elle allait nous expliquer pourquoi plus tard.  Il pleuvait parfois à verse jusqu’à la dixième station, MAIS ensuite, le ciel s’est éclairci et il a fait soleil.  À la dixième station, un saint prêtre nous a bénis et a donné une bénédiction spéciale à Dory.  Après quoi, Dory nous a partagé ceci.

Dory nous a remerciés d’être venus ici en dépit du mauvais temps.  Elle a dit que ceci n’était rien en comparaison de tout ce qui s’était passé en d’autres endroits, comme en Floride.  Nous devrions considérer cette journée comme une bénédiction.  Dory a expliqué qu’à la première station, il y avait des gens qui ne se sentaient pas confortables à cause de la pluie si bien qu'elle a demandé à Notre Mère Bénie de nous aider ce qui explique les actions qu'elle a posé à cette station. Notre Mère Bénie a répondu en disant :  « Tu demandes peu. »

Dory dit que Notre Mère Bénie connaît son intention qui est que si cette pluie peut aider nos âmes à obtenir le pardon de nos péchés, alors qu’il pleuve encore plus !  Nous avons tous ri parce que Notre Mère Bénie nous a envoyé plus de pluie avant d’arriver à la dixième station, et cela prouve qu’Elle nous aime beaucoup.  Dory nous répète ce qu’elle nous dit toujours :  ce que nous faisons maintenant est très, très important.  Cela est très puissant pour nous aider les uns les autres et c’est ce que le Seigneur veut que nous fassions.

Dory dit qu’elle ne sait plus quoi dire concernant ce qui se passe dans sa vie et dans le monde.  Elle dit qu’elle ne peut demander plus car Jésus a déjà donné jusqu’à la dernière goutte de Son Précieux Sang – non seulement pour elle, mais pour nous TOUS et pour le monde entier.  Certains dans notre groupe ont déjà été témoins de ce qui se passe, et Dory nous explique que le 15 septembre 2004, Fête de Notre-Dame des Douleurs (Mère Douloureuse), elle était en train d’ouvrir deux boîtes d’articles religieux et d’images qui se trouvaient dans sa chambre près de l’autel depuis environ cinq ou sept ans.  Elle se proposait de les apporter à la ferme et de les distribuer.  Après avoir fini de regarder dans la première boîte, elle a ouvert la deuxième.  Il y avait dedans une image de notre Mère Douloureuse et elle a remarqué qu’il y avait un tampon d’ouate collé à l’image.  Dory ne se rappelle plus qui avait pu lui donner cette image particulière.  (voir la photo)

En regardant le tampon d’ouate, elle a remarqué qu’il était imprégné de quelque chose qui semblait être de l’huile.  Dory a ensuite montré le tampon d’ouate à son mari, Henry, qui a lui aussi constaté que ça ressemblait à de l’huile.  Dory trouvait cela étrange parce la boîte n’avait pas été ouverte durant bien des années et pourquoi ce tampon d'ouate qui était sec est-il changé comme ceci puisqu'elle ne se souvient pas quelle personne lui aurait donné cela.

Dory est ensuite allée prier à l’autel et en regardant à nouveau le tampon d’ouate, elle a eu la surprise de remarquer une petite tache rouge.  En ouvrant le tampon d’ouate, Dory a pu voir du sang frais – le Sang de Jésus.  Elle ne pouvait s’empêcher de penser :  « D’où peuvent venir ce tampon d’ouate et ce sang frais ? »  Mais maintenant Dory ne se pose plus de questions parce que Notre Mère Bénie lui a donné la réponse :  « C’est le Précieux Sang de Mon Fils Jésus.»

Dory a demandé à notre Sainte Mère pour quelle raison il y avait le Sang de Jésus et Elle a répondu que Jésus veut que nous sachions que C’EST LE TEMPS DE SE REPENTIR - LE TEMPS DE PRIER TRES FORT.

Dory a demandé à Notre Mère Bénie ce qu’elle devrait faire si les gens autour d'elle ne la croyaient pas dans ce qu'elle dit.  Notre Mère Bénie à répondu :  « Prie simplement très fort pour eux. Chaque fois que tu vois le Sang de Mon Fils, Jésus, tu les aides. »

Dory est très émue en racontant que chaque fois qu’elle prie, elle peut voir le Sang de Jésus couler du tampon d’ouate – DU SANG FRAIS.  Qu’est-ce que cela signifie ?  Notre Seigneur a dit à Dory :  « Continue à faire ce que tu fais parce que beaucoup de gens dans le monde n’écoutent pas – ils ne comprennent pas et ILS NE CROIENT PAS.  Je donne Mon Sang pour venir en aide au monde entier. »

Dory nous explique qu’elle ne peut demander plus parce que Jésus a tout donné – Il a tout donné !  Elle nous demande de nous abandonner et de tout donner à Jésus et à Notre Mère Bénie.  Dory dit que Notre Mère Bénie lui a rappelé (pendant sa visite au Saint Sacrement, hier) que nous avons oublié son dernier rappel concernant ce qu’Elle veut que nous fassions :  PRIER TRES FORT – PRIER TRES FORT.

C’est tout ce que nous avons à faire – PRIER TRES FORT.  N'ignorons pas ce que Notre Mère Bénie nous a demandé à tous de nous préparer :  des cierges bénits ;  de l’eau bénite ;  des crucifix dans la maison ;  de porter le scapulaire.  C’est très important !  CROYEZ qu’il y a un Dieu ;  CROYEZ ce que nous dit Notre Mère Bénie!  N’oubliez jamais d’aller à la Messe chaque dimanche ;  récitez chaque jour le rosaire ;  allez vous confesser ;  aimez-vous les uns les autres ;  priez les uns pour les autres.

Dory insiste pour que nous la CROYIONS lorsqu’elle nous dit que c’est tout ce dont nous avons besoin !  Nous n’avons PAS besoin de choses matérielles – plus maintenant !  La chose la plus importante maintenant est que Jésus a donné Sa Dernière Goutte de Son Précieux Sang pour nous et Dory insiste sur le fait que Jésus n’a pas donné Son Sang uniquement pour elle mais pour chacun de nous. Notre Mère Bénie a demandé à Dory d’OFFRIR chacun de nous au Très Précieux Sang de Son Fils, Jésus.

Dory partage qu’elle a l’impression d’être au Ciel depuis qu’elle reçoit le Précieux Sang de Jésus.  Chaque fois qu’elle doit sortir de la maison, elle a très hâte de rentrer pour être à nouveau près du Précieux Sang de Jésus et faire ce que lui demande Notre Mère Bénie :  PRIER TRES FORT ET PRIER ENCORE, parce que plus elle prie et plus le Sang de Jésus est présent et visible dans le tampon d’ouate sur l’autel.  Notre Mère Bénie dit à Dory que c’est la PREUVE que ses prières sont entendues et que c’est par ses prières qu’elle peut nous aider tous.

Dory demande aussi que nous l’aidions.  Nous devons prier les uns pour les autres et nous aider les uns les autres.  Il n’y a plus de temps.  Nous pouvons voir ce qui se passe dans le monde et nous pouvons considérer que nous sommes bénis dans ce pays en comparaison des désastres et de la violence que vivent les autres pays.  Soyons reconnaissants, et nous DEVONS continuer à faire ce que Notre Mère Bénie nous demande – c’est très simple !  Dory nous supplie tous de continuer à faire ce que nous faisons.  Elle était très émue en nous partageant encore ce que Jésus lui avait montré tout ce qui allait se passer et elle veut que tous nous soyons sauvés.  Dory a fait cette prière :  « Seigneur, je sais que Tu nous aimes - sauve-nous tous, Seigneur.  Je le promets, mon Dieu.  Je le promets. »

Dory nous supplie tous en disant que ce n’est pas seulement pour elle-même MAIS POUR CHACUN DE NOUS, POUR TOUTES LES AMES.  ÉCOUTONS TOUJOURS ce que nous dit Notre Mère Bénie.  C’est tout ce que nous pouvons faire – rien de plus.  Oublions les choses matérielles – PRIONS TRES FORT pour nos âmes, pour tous ceux que nous aimons, pour le monde entier.

Notre Mère Bénie nous dit toujours de prier pour les prêtres.  Nous avons besoin d’eux et nous devons les aimer !  Nous savons que bien des prêtres ne suivent pas ce que Notre Mère Bénie voudrait que nous fassions.  Est-il si difficile pour eux de laisser les gens recevoir Jésus dans la Sainte Eucharistie COMME IL FAUT ?  Mais ne vous inquiétez pas, nous allons lutter pour faire ce que Notre Mère Bénie nous demande - RECEVONS JESUS DE LA BONNE MANIERE - TOUJOURS A GENOUX.  NE RECEVONS PAS JESUS DANS LA MAIN – RECEVONS JESUS SUR LA LANGUE.  Est-il si difficile de s’agenouiller quelques secondes ?  Si nous suivons ce que Notre Mère Bénie nous demande de faire, c’est comme si nous étions au Ciel et nous devons faire de notre mieux pour suivre ce qu’Elle nous demande.

Dory dit que, quant à elle, elle suivra toujours ce que Notre Mère Bénie lui dit de faire.  Elle donnerait même sa vie pour Notre Mère Bénie.

Alors ne nous inquiétons pas.  Tout cela n’est que temporaire et si nous avons à souffrir, il suffit simplement de tout OFFRIR.  Ce qui se passe sur cette terre n’est rien.  Lorsque nous irons au Ciel, il est impossible d’imaginer la GLOIRE que nous aurons, le BONHEUR que nous connaîtrons lorsque nous serons avec Jésus et Notre Mère Bénie.

JE VOUS EN PRIE, CONTINUONS, CONTINUONS.  C’est tout ce que Dory peut nous dire.  S'il vous plaît, écoutons ce que Jésus et Notre Mère Bénie veulent que nous fassions et demandons à saint Padre Pio de nous aider parce qu’il est très puissant et il écoute nos prières pour nous conduire à Jésus et à Notre Mère Bénie.  Dory dit qu’elle prie toujours saint Padre Pio en lui demandant de l’aider à être comme lui – même si ce n’est qu’une petite fraction de ce qu’il a souffert sur la terre.  Elle nous supplie de continuer et de NE PAS NOUS PLAINDRE.  Simplement, écoutons et suivons ce que Notre Mère Bénie veut que nous fassions – SI nous le voulons, nous POUVONS le faire!

Dory remercie à nouveau tout le monde et dit que nous sommes toujours dans ses prières, et qu’elle OFFRE chacun de nous au Précieux Sang de Jésus.

Elle termine en disant : « Je vous aime et que Dieu vous bénisse tous. »

Tiré du message du 7 juin 1997 - Fête du Cœur Immaculé de Marie :

CONFESSION                                  pour purifier notre âme
CRUCIFIX ET EAU BENITE            pour nous protéger
ROSAIRE                                          pour fortifier notre foi
SCAPULAIRE BRUN                       pour montrer que nous Lui appartenons
CIERGES BENITS                            un signe que nous sommes dans la lumière – et NON dans les ténèbres.

(traduit par Jean-Claude Lemyze et Jean-Claude Papin)


6 novembre 2004, premier samedi du mois, à la Ferme

Le soleil brillait agréablement lorsque nous nous sommes réunis pour le Chemin de Croix et c’est un groupe nombreux qui a prié et chanté jusqu’à la 10e Station. Après l’apparition. Dory nous a communiqué ce message :

Elle a remercié toutes les personnes présentes et dit que Notre Seigneur, notre Sainte Mère et saint Padre Pio sont très heureux de ce que nous faisons. Dory dit qu’elle s’est sentie très triste cette semaine et que la Sainte Vierge sait pourquoi. Mais aujourd’hui, toute sa tristesse a disparu. Dory raconte que lorsqu’elle était agenouillée devant la statue de St Padre Pio, elle l’a prié de l’aider à nous amener tous à notre Sainte Mère afin qu’elle nous conduise à son Fils Jésus. Dory a prié et prié avant d’entendre la voix de St Padre Pio qui lui disait : « Ne t’inquiète pas – n’abandonne pas - continue simplement à faire ce que tu fais. »

Dory dit qu’elle se sentait encore un peu triste – tout n’était pas parti. Mais elle dit que notre Sainte Mère lui est apparue et sait pourquoi elle se sent triste. Dory se dit à elle-même, et dit à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère qu’elle veut que TOUT LE MONDE soit heureux. Beaucoup de gens demandent des prières et Dory a l’impression qu’elle ne fait pas suffisamment pour eux et elle se sent parfois inutile – elle a le sentiment qu’elle ne fait rien pour aider ces gens. Notre Sainte Mère sait comment elle se sent et Dory lui fait cette prière : « Comment faire voir que je prie pour tout le monde – Je veux leur montrer combien je prie Notre Seigneur et notre Sainte Mère de les aider ! »

Dory sait que nous attendons tous un miracle. Mais si seulement nous pensions que chaque minute est un miracle – que le fait de se réveiller le matin est d’être encore en vie est un grand miracle pour chacun de nous ! Elle sait qu’il y a des gens qui attendent encore un miracle et disent qu’il est normal de se réveiller tous les matins. Mais pour Dory, c’est un miracle et elle espère que nous le pensons aussi. Elle dit à notre Sainte Mère : « Je t’en prie, Sainte Mère – montre-leur que je prie réellement pour eux. »

Notre Sainte Mère lui a souri en disant qu’elle prouvera que Dory prie vraiment pour nous en lui permettant d’apporter le Précieux Sang de Jésus ici le 8 décembre 2004. Dory nous dit que, pour elle, c’est le plus grand, le plus élevé – le PLUS IMPORTANT MIRACLE qu’on puisse voir – le PRECIEUX SANG DE JESUS – et Dory nous demande, si nous voulons LE voir, de venir ici le 8 décembre 2004. Nous verrons à quel point Notre Seigneur et notre Sainte Mère nous aiment – et Dory demande à chacun de nous de venir offrir à Notre Seigneur TOUTE notre souffrance, TOUTES nos maladies et TOUS nos problèmes. Dory nous dit toujours que si nous demandons quelque chose à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère sans recevoir ce que nous attendons, ce n’est rien, qu’il ne faut pas être triste et ne pas se décourager. Dory nous dit cela parce qu’elle veut que nous soyons tous heureux ; elle veut que nous voyions à quel point elle nous aime tous et qu’elle prie Notre Seigneur Jésus de nous aider tous.

Et voilà que notre Sainte Mère nous montre à tous combien Dory nous aime en nous permettant de voir le PRECIEUX SANG DE JESUS.

Dory dit être heureuse pour tous les malades qui viennent ici et elle espère que – par leur FOI – ils seront totalement guéris. Notre Sainte Mère nous assure tous qu’il n’y a pas de place pour le doute – de tout donner au Seigneur – tout comme Il a donné Son PRECIEUX SANG pour nous.

Ne vous inquiétez de rien d’autre – occupez-vous seulement de sauver notre âme. Notre corps physique n’est rien – les choses matérielles ne comptent pas – la chose LA PLUS IMPORTANTE et de SAUVER NOTRE AME.

Dory nous raconte ce qui lui est arrivé un jour alors qu’elle faisait la cuisine. Elle pensait à ce que devait être la souffrance dans le feu de l’enfer et, tout en pensant à cela, elle s’est brûlée au bras et a ressenti une douleur. Elle a regardé le crucifix dans sa cuisine et a dit au Seigneur : « Seigneur, ce n’est rien mais ça fait mal. C’est bien plus grave si nous allons au Purgatoire ou en Enfer. Mon Seigneur et mon Dieu – c’est alors pour toujours, mais pas ici sur cette terre. » Lorsque vous avez un problème – ce n’est rien – c’est seulement temporaire. Prions pour aller au Ciel, et nous verrons alors que les souffrances de cette terre ne sont rien parce que nous n’en aurons aucun souvenir. Tout le bonheur que nous ne pourrons jamais connaître sur cette terre, nous L’AURONS au Ciel. C’est réellement VRAI, nous affirme Dory, qui autrement ne ferait pas ce qu’elle fait. Si elle le pouvait, elle prierait Notre Seigneur 24 heures par jour car chaque minute elle veut aller au Ciel. Dory supplie Notre Seigneur et notre Sainte Mère et prie pour que chacun de nous aille au Ciel. CROYEZ qu’il y a un Ciel – c’est la chose la plus importante, et nous ne pouvons imaginer la JOIE et le BONHEUR que nous connaîtrons tous dans notre vie et A JAMAIS.

JE VOUS EN PRIE, dit Dory, et c’est la dernière chose qu’elle nous demande – prions le Seigneur par son Précieux Sang. Prions le Seigneur de nous pardonner nos péchés et OFFRONS-LUI nos problèmes et notre souffrance. Nous ne prierons pas seulement pour nous – nous inclurons les peuples du monde entier lorsque nous verrons le PRECIEUX SANG DE JESUS. Même ceux qui ne pourront pas venir ici le 8 décembre – nous savons que rien n’est impossible à Jésus lorsque nous Lui offrons Son Précieux Sang – Ils LE verront TOUS en esprit !

Dory espère nous revoir et nous prie d’encourager le plus de gens possible à venir voir le 8 décembre. C’est le plus puissant MIRACLE DE GRACE de Dieu et de notre Sainte Mère. Venez et vous verrez – Dory nous supplie de venir – pour l’amour et le salut de notre âme. Rappelez-vous qu’en voyant le PRECIEUX SANG DE JESUS cela prouvera que Dory prie pour CHACUN DE NOUS et qu’elle ne cessera jamais de prier pour nous.

Dory termine en disant : « Je vous aime tous et que Dieu vous bénisse ».

Dory nous a parlé de son expérience avec le Précieux Sang de Jésus dans le message du mois d’octobre.

Traduction : Jean-Claude Lemyze

4 décembre 2004, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une froide journée que nous avons commencé les Stations du chemin de la Croix.  Il s’est mis à neiger durant l’apparition à la 10e Station et nous avons vu Dory se prosterner jusqu’à terre devant la 10e Station.

Dory nous a ensuite remerciés d’être venus jusqu’ici malgré le froid en disant que nous recevons des GRACES pour les sacrifices que nous faisons.  Elle nous a demandé de continuer à faire ce que nous faisons.

Dory dit que notre Sainte Mère est très heureuse de ce que nous faisons MAIS qu’elle est malgré cela très, très triste parce que le monde va de plus en plus mal et que la foi – au lieu de grandir – continue à baisser.  Dory dit qu’elle prie dans l’espoir que nous allons TOUS continuer à faire ce que nous faisons et nous rappelle que notre Sainte Mère nous a promis que nous ne regretterions pas ce que nous avons déjà fait et ce que nous faisons encore maintenant.  Dory est vraiment triste de voir combien notre Sainte Mère est affectée par ce qui se passe dans le monde.  Mais maintenant notre Sainte Mère nous donne à tous le PRECIEUX SANG de Jésus, son Fils.

Dory explique que notre Sainte Mère lui permet de nous dire le 8 décembre d’où est venu le Précieux Sang et comment cela est arrivé.  Dory nous demande à tous de faire un sacrifice et de venir ici le 8 décembre.  C’est la dernière chance que Dieu et notre Sainte Mère nous donnent.  Notre Sainte Mère nous a tout donné et c’est la dernière chance que nous avons tous de voir le Précieux Sang de Jésus, son Fils.

Quant à elle, Dory pense ne pas être digne d’avoir le Précieux Sang de Jésus et qu’il est maintenant clair qu’il n’est pas nécessaire de s’interroger – de demander pourquoi cela est arrivé.  C’est REELLEMENT le Précieux Sang de Jésus.  Notre Sainte Mère nous dit qu’elle nous donne ainsi à tous LE PLUS GRAND MIRACLE du monde.

Dory prie dans l’espoir que lorsque nous verrons le Précieux Sang de Jésus nous nous mettrons à la place de Jésus pour RESSENTIR Sa douleur et Sa souffrance.  C’est par Sa souffrance qu’Il veut nous SAUVER.  Notre Sainte Mère nous aime beaucoup et nous montre et nous donne le Précieux Sang de Jésus, son Fils.  Dory nous supplie TOUS de ne pas laisser passer cette dernière chance que Jésus, Notre-Seigneur, nous offre de sauver nos âmes.

Dory remercie encore chacun de nous et nous demande de continuer à faire ce que nous faisons.  Notre Sainte Mère nous dit :  « C’est parce que je vous aime, mes enfants – que je vous donne une autre chance – la dernière que je donne à tous – le Sang de mon Fils Jésus. »

Dory nous informe que nous commencerons nos prières à 11h00 le 8 décembre et termine en disant :  « Que le Seigneur vous bénisse tous.  Et j’espère vous revoir le 8 décembre.  Je vous aime et vous garde dans mes prières. »

8 décembre 2004, fête de l’Immaculée Conception, à la Ferme

Il faisait frais, le ciel était couvert et notre Sainte Mère devait être très heureuse de nous voir réunis si nombreux pour célébrer la fête de l’Immaculée Conception.  Nous avons continué jusqu’à la 10e station nos prières commencées devant la statue de saint Padre Pio.

Un soleil brillant nous a réchauffés au cours de quelques éclaircies et nous savions que c’était un petit signe de notre Sainte Mère pour nous dire qu’elle était avec nous.  Arrivés à la 10e station, un saint prêtre a calmement béni Dory et toutes les personnes assemblées.  Au cours de l’apparition, Dory a répété trois fois :  « Seigneur Jésus, par le pouvoir de Ton Précieux Sang – que Ta Volonté soit faite. »

Ensuite, Maria a chanté un merveilleux « Ave Maria » et Dory s’est adressée à nous.

Elle nous dit que Notre Seigneur et notre Sainte Mère sont très, très heureux de ce que nous faisons aujourd’hui.  Dory nous remercie pour tout et poursuit en nous racontant qu’au cours des années passées, elle se souvient d’avoir eu à traverser quelques épreuves le 8 décembre.  En 1992, on lui a volé son sac et elle a perdu des objets de valeur.  En 1993, elle s’est cassé la cheville ici même.  En 1994, ils ont eu un accident de voiture.  Mais c’est à cause de sa FOI qu’elle continue et n’abandonne jamais !  Après ces épreuves et ces distractions, qu’est-ce que le Seigneur veut maintenant lui donner ainsi qu’à nous tous ?  Dory dit qu’elle veut partager avec nous tout ce qu’elle a.

Ce 8 décembre est la MEILLEURE et la plus belle fête de l’Immaculée Conception parce que notre Sainte Mère permet à Dory d’apporter le Précieux Sang de son Fils Jésus en ce lieu saint, et si la volonté de la Vierge Marie est faite, toutes les personnes présentes verront le Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus.  Dory explique que Notre Seigneur lui a dit que tous ne ressentiront pas quelque chose en voyant Son Précieux Sang parce que c’est Lui qui veut RESSENTIR NOTRE AMOUR pour Lui.  Il nous a déjà tout donné et, aujourd’hui, Il ne veut pas que nous Lui demandions quelque chose (par exemple, de l’aide pour des problèmes, une maladie ou une douleur).  Il nous demande aujourd’hui d’être sincères et de nous repentir de nos péchés.  Il nous demande de Lui donner notre cœur et notre vie à jamais.  Notre Seigneur nous fait aujourd’hui la promesse que ce qu’Il SENTIRA chez chacun de nous – Il le CONSERVERA PRECIEUSEMENT pour toujours avec Lui au Ciel.

Notre Sainte Mère nous rappelle de ne pas nous soucier des choses matérielles et de ne pas nous inquiéter concernant tous nos problèmes, nos maladies et nos peines.  Ce ne sont que des épreuves temporaires.  Elle promet de s’occuper de tout.  CROYEZ cela, parce que c’est ce que notre Sainte Mère a PROMIS à chacun de nous.

Dory nous redit ce qui lui est arrivé alors qu’elle priait à l’église le 16 septembre de cette année, après avoir reçu le Précieux Sang de Jésus le 15 septembre, fête de Notre Dame des Douleurs.  Elle priait Jésus devant le tabernacle parce qu’elle savait que certaines personnes s’attendraient à voir PLUS de Sang imbiber le tampon d’ouate.  Jésus a répondu :  « Ne t’inquiète pas, dis-leur que ceux qui CROIENT et ONT LA FOI, même l’OMBRE de Mon Précieux Sang leur obtiendra le pardon et répondra à leurs prières. »

Dory nous prie d’ouvrir notre cœur et de SUIVRE ce que Notre Seigneur nous demande.  Nous ne pouvons pas nous cacher de Notre Seigneur et de notre Sainte Mère.  Ouvrons nos cœurs et plaçons-les dans le Cœur et le Sang de Notre Seigneur Jésus.  C’est la dernière chance que nous avons.  C’est la Voie pour aller au Ciel, par le Précieux Sang de Jésus.

Dory sait que beaucoup d’entre nous se demandent d’où vient ce Sang.  Notre Sainte Mère permet à Dory de nous dire ceci :  le Précieux Sang de Jésus provient de la Précieuse Tête de Jésus lorsque la couronne d’épines a été placée sur Sa Tête – voilà d’où vient ce Sang.  Cette ouate de coton est celle-là même que notre Sainte Mère a utilisée pour essuyer les plaies de Jésus, et elle l’a donnée à Dory.  Dory dit qu’elle sait ne pas en être digne et qu’elle n’est rien, MAIS Notre Seigneur et notre Sainte Mère savent tout ce qu’elle fait et Ils savent aussi qu’elle veut faire plus encore.

Dory nous demande à tous, en voyant le Précieux Sang de Notre Seigneur, de Lui faire la PROMESSE de faire plus encore.  Si nous récitons déjà un Je vous salue Marie, promettons alors d’en réciter deux.

Dory nous demande de garder un silence respectueux comme si nous étions devant le Saint Sacrement parce que c’est REELLEMENT LE SANG DE JESUS et le TAMPON D’OUATE ORIGINAL dont notre Sainte Mère s’est servi pour essuyer le Sang de la tête de Jésus lorsqu’elle L’a rencontré à la quatrième station alors qu’Il portait Sa Croix.  Lorsque nous voyons l’image de notre Sainte Mère portant son Fils (quand on L’a descendu de la Croix après Sa mort), remercions Notre Seigneur et notre Sainte Mère de nous donner cette dernière chance de SAUVER NOTRE AME et de nous montrer la Voie qui conduit au Ciel.

Dory espère que nous continuerons à préparer la Seconde Venue de Notre Seigneur Jésus Christ et elle nous remercie pour notre soutien et toutes nos prières.  Elle nous assure que nous sommes toujours dans ses prières et que – quoi qu’il arrive – elle ne nous oubliera jamais.

Dory dit que le Précieux Sang de Jésus sera exposé à la 14e station.  Notre Sainte Mère a choisi cette station parce que c’était la dernière de ses souffrances et la dernière des souffrances de son Fils Jésus.

Dory nous remercie tous et souhaite à chacun de nous un Joyeux Noël et une très Heureuse Nouvelle Année !  Elle nous demande de prier pour que nous ayons encore beaucoup de 8 décembre et de prier très fort avant la Seconde Venue de Jésus, Notre Seigneur.  Nous devons nous préparer à aller au Ciel.

Dory nous rappelle de garder le silence lorsque le Précieux Sang de Jésus sera exposé à la 14e station.  Ne demandons pas des choses matérielles.  DONNONS NOTRE CŒUR à Jésus.  FAISONS-LUI SENTIR NOTRE AMOUR et aussi la PEINE que nous avons pour nos péchés.  C’est là ce qu’Il attend de nous !

Dory termine en disant :  « Je vous aime et que Dieu vous bénisse tous. »

1er janvier 2005, Fête de la Mère de Dieu, à la Ferme

    C’est par une agréable journée d’hiver que nous nous sommes réunis dans la joie, en cette Fête de la Mère de Dieu, devant la statue de saint Padre Pio pour commencer nos prières.  Le soleil qui brillait nous a réchauffés à plusieurs reprises au cours de notre Chemin de Croix – et une dernière fois encore à la 14e station.  Nous pouvions tous ressentir la présence réconfortante de notre Sainte Mère en ce jour spécial.  À la 10e station, après l’apparition, Dory nous a communiqué son message.

    Elle a commencé par nous souhaiter à tous une bonne et heureuse année et nous a remerciés d’être venus prier ensemble en dépit du temps, nous assurant que nous n’aurions pas à le regretter.  Je sais bien, a dit Dory, que vous pensez tous à ce qui se passe actuellement dans le monde et particulièrement en Asie, où l’on fait encore le compte des milliers de personnes qui ont perdu la vie.

    Dory nous rappelle le message du 8 décembre de notre Sainte Mère qui nous parle du Précieux Sang de son Fils Jésus.  Qu’est-ce que notre Sainte Mère nous dit?  Elle nous dit que le Précieux Sang de son Fils Jésus est notre DERNIERE CHANCE DE NOUS REVEILLER TOUS!  Notre Sainte Mère nous a donné le Précieux Sang de Jésus le 15 septembre – il y a quelques mois seulement – et voilà que déjà quelque chose s’est passé.

    Dory espère que nous prenons la chose au sérieux.  C’est déjà un AVERTISSEMENT concernant tout ce qui se passe maintenant dans le monde.  En cette nouvelle année, nous devons PRIER PLUS – et PRIER FORT.  Heureusement, ce qui va arriver n’est pas encore pour nous!  Mais, nous dit notre Sainte Mère, soyez TOUJOURS, TOUJOURS  PRETS – car cela peut arriver n’importe quand!

    Notre Sainte Mère demande à Dory de nous dire:  «Ne soyez pas inquiets – tant que vous êtes avec moi et mon Fils – nous n’avez pas à vous inquiéter.»

    Dory dit que tout cela est bien triste mais qu’elle est réconfortée à la pensée de tous ceux qui veulent voir le Précieux Sang de Jésus – et que même ceux qui ne peuvent venir verront le Précieux Sang de Jésus en ESPRIT.

    Grâce à nos prières, explique Dory, et par le Précieux Sang de Jésus – toutes les victimes innocentes en Asie seront sauvées.  Mais notre Sainte Mère nous demande naturellement de continuer à prier pendant au moins quarante jours.  Nous allons continuer à prier pour elles.

    La nuit dernière, veille du Jour de l’An, c’était très, très beau, nous dit Dory, car notre Sainte Mère lui est apparue.  Elle lui a permis de nous communiquer à tous ce message, ainsi qu’au monde entier.  Notre Sainte Mère nous le répète:  «Préparez-vous, préparez-vous;  cela peut arriver à tout moment»!

    N’ayez pas peur, insiste Dory, notre Sainte Mère ne veut pas nous effrayer, elle cherche seulement à nous prévenir que nous devons ETRE PRETS.

    Que signifie «être prêts»?  Cela ne veut PAS dire faire des provisions de nourriture, d’eau ou de choses matérielles.  Nous devons préparer NOTRE AME pour le moment où nous allons nous trouver au Ciel en présence de Notre Seigneur et de notre Sainte Mère!  Ce n’est pas une plaisanterie, c’est un message SERIEUX de notre Sainte Mère.  Elle appelle chacun de nous car elle nous AIME beaucoup et veut nous SAUVER tous.

    Tous ceux qui sont ici présents pensent à ce qui va arriver et Dory nous supplie, où que nous soyons, de continuer à faire ce que nous faisons maintenant:  PRIER, toujours PRIER.  C’est seulement grâce à nos PRIERES que nous serons sauvés.

    Dory nous dit qu’elle est très touchée de voir ce groupe de jeunes gens qui sont ici aujourd’hui.  Elle sent leur sincérité et espère que jusqu’à la fin, ils resteront tels qu’elle les a vus chez elle il y a deux jours.  Dory dit que notre Sainte Mère est très heureuse parce que leurs prières aident les peuples de l’Asie et elle espère que beaucoup de jeunes feront comme eux.

    Dory insiste pour que nous priions pour nos familles et nos enfants parce qu’il ne nous reste pas beaucoup de temps, et nous savons que le temps passe très vite.  C’est aussi ce que Notre Seigneur et notre Sainte Mère nous ont dit:  «Quelque chose va arriver en une seconde – et cela s’en vient.»

    Dory nous invite à continuer à faire ce que nous faisons.  Peu importe ce qui arrive, pensez toujours qu’il y a un Ciel, un Purgatoire et un Enfer.  Nous voulons aller au Ciel avec Jésus.  Même si nous souffrons ici sur cette terre - ACCEPTONS-LE.  Quand viendra le temps, lorsque nous serons au Ciel avec Notre Seigneur et notre Sainte Mère, toute souffrance disparaîtra.  Toute la JOIE que nous ne pouvons pas connaître durant notre vie sur terre, nous L’AURONS au Ciel.

    Dory nous demande à tous de continuer à prier durant cette nouvelle année et pendant bien des années encore – car nous ne savons pas combien d’années il nous reste.  PRIEZ afin que, le temps venu, nous soyons tous prêts à aller au Ciel.

    Dory espère nous voir de plus en plus nombreux réunis ainsi pour prier et termine en disant:  «Je vous aime et que Dieu vous bénisse tous.»

 

5 février 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une belle journée que nous commençons nos prières et les Stations de la Croix en compagnie d’un bon et saint prêtre qui nous bénit avec la présence réelle de Notre-Seigneur Jésus dans la Sainte Eucharistie.  A la dixième Station, après l’apparition, Dory nous adresse son message.

Ce que nous dit le Père est réellement vrai:  même si nous ne Le voyons pas ou si nous ne sentons pas Sa présence, Jésus est avec nous.  C’est la même chose pour le Précieux Sang de Jésus:   qu’est-ce que notre Sainte Mère demande à Dory de nous dire?

«Ne demandez pas, ne cherchez pas à voir des miracles.  VOICI le miracle que vous avez déjà – le Précieux Sang de Jésus!»

Dory nous remercie d’être tous ici présents dans la prière et affirme que nous faisons très plaisir à notre Sainte Mère et à Jésus.  Dory nous dit que dans l’après-midi du 25 janvier, elle a prié chez elle devant l’autel en présence du Précieux Sang de Jésus.  Elle A SUPPLIE Jésus et notre Sainte Mère.  Elle n’a pas arrêté de prier pour nous et a demandé à Jésus et à notre Sainte Mère de ne pas se lasser de l’entendre prier pour nous tous.  C’est alors que notre Sainte Mère lui est apparue SOURIANTE et lui a dit:

«Comme ce serait beau si tous mes enfants du monde entier faisaient comme toi et me SUPPLIAIENT, moi et mon Fils Jésus.»

Malheureusement, dit Dory, ce n’est pas le monde entier qui PRIE Notre-Seigneur et notre Sainte Mère, c’est plutôt notre Sainte Mère qui PRIE le monde de venir à Elle et à son Fils Jésus.  Et notre Sainte Mère lui dit:

«Je commence presque à en avoir assez.  Si seulement tous mes enfants du monde entier me PRIAIENT, moi et mon Fils Jésus – comme toi tu nous pries – le monde serait un Paradis.»

Dory nous presse de NE PAS nous lasser, de continuer à faire ce que nous faisons, et notre Sainte Mère dit:

«C’est par vos PRIERES que je pourrai vous aider – Je suis ici pour vous.»

Dory nous demande à tous ici présents de PRIER Notre-Seigneur et notre Sainte Mère – NE LAISSEZ PAS notre Sainte Mère nous prier, nous!  Dory se donne en exemple en disant qu’il n’est pas facile de prier pour quelque chose que nous voulons, MAIS elle insiste:  «N’abandonnez pas – et ne vous lassez pas de demander!»

Personnellement, nous dit Dory, j’ai rêvé toute petite de pouvoir aider les pauvres et, en PRIANT Notre-Seigneur et notre Sainte Mère – avec le soutien d’autres personnes –, mon rêve est devenu réalité et je peux aider les pauvres des Philippines.  Ensuite, en 1998, j’ai PRIE notre Sainte Mère d’avoir l’occasion d’embrasser les pieds du Pape.  Notre Sainte Mère m’a dit que cela arriverait.  Au bout de quatre ans, et parce que je n’ai pas abandonné, l’occasion s’est présentée en 2002 lorsque le Pape est venu à Toronto.

Dory nous parle également de sa visite à la tombe de Padre Pio, en 1998, et de ce que notre Sainte Mère lui a dit:

«Si Padre Pio devient un Saint – je veux que tu reviennes ici.»

Dory dit que c’est par sa PATIENCE et sa FOI, et avec l’aide et les prières d’un grand nombre que cela arrivera.  C’est aussi ce que nous devons faire maintenant, SUPPLIER, SUPPLIER, SUPPLIER, pour que ce qui doit arriver soit retenu, soit retardé.

Nous devons continuer à SUPPLIER, parce que ce qui est arrivé en Asie n’est rien en comparaison de ce qui s’en vient.  Notre Sainte Mère est très triste, parce qu’un mois déjà est passé depuis le désastre en Asie – et les gens n’ont pas changé.  Il semble que ce SIGNE ne nous ait rien appris – nous (le monde) n’avons pas changé – c’est très, très triste.

Dory redit maintenant ce qu’elle nous répète depuis que notre Sainte Mère nous a donné le Précieux Sang de Jésus – c’est notre DERNIERE CHANCE.  Elle espère que nous n’oublions pas que le Précieux Sang de Jésus est le même qu’au TEMPS de Noé.  Nous connaissons tous la vie de Noé.  Le temps est maintenant venu – le MEME qu’au temps de Noé.  Le Précieux Sang de Jésus est maintenant NOTRE ARCHE, il est NOTRE SALUT.

Dory nous SUPPLIE tous de suivre ce que notre Sainte Mère nous demande de faire.  Notre Sainte Mère dit:

«Ne vous lassez pas de SUPPLIER pour le monde – de SUPPLIER pour les gens.  Aidez-moi à SUPPLIER!»

Bien sûr, nous ne voulons pas nous lasser, et Dory souligne que notre Sainte Mère à dit:  «Je commence presque à me lasser.»

C’est très, très triste et Dory nous supplie tous de ne pas nous lasser d’entendre ce qu’elle nous dit, de continuer à faire ce que nous faisons, de ne pas abandonner, peu importe ce qui arrive – nous ne pouvons pas dire non au Seigneur.  Spécialement dans notre cas, nous qui avons déjà commencé, comment pourrions-nous arrêter?  Si nous cessons de faire ce que nous faisons, quand allons-nous recommencer – lorsqu’il ne sera plus temps?

Dory nous SUPPLIE de continuer et nous répète:  «C’EST POUR BIENTOT!»

Mais ne vous inquiétez pas.  Rappelez-vous ce que nous a dit notre Sainte Mère:

«Aussi longtemps que vous êtes avec moi et mon Fils Jésus – vous n’avez pas à vous inquiéter.»

Nous voyons maintenant combien notre Sainte Mère nous aime.  Voyez combien d’années elle a gardé le Précieux Coton avec le Précieux Sang de son Fils Jésus.  C’est parce que le TEMPS EST VENU qu’elle nous donne le Précieux Sang de Jésus pour NOUS SAUVER!  Dory nous demande de NE PAS négliger le Précieux Sang de Jésus parce que c’est notre chance – c’est la voie pour aller au Ciel et être avec Jésus et notre Sainte Mère.

Dory nous SUPPLIE, elle nous SUPPLIE de continuer parce qu’il reste TRES PEU DE TEMPS!  Le premier samedi d’avril, elle donnera à tout le monde une image du Précieux Sang de Jésus et elle espère que nous viendrons TOUS pour la recevoir.  Elle remercie à nouveau tous ceux qui l’aident dans sa mission aux Philippines;  c’est grâce à nos prières et à notre soutien que son rêve devient réalité.

Dory termine en disant:  «Je vous aime et que Dieu vous bénisse tous.»

2 avril 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une journée de neige, froide et humide, que nous nous sommes rassemblés autour de la statue de St Padre Pio pour commencer nos prières et les Stations de la Croix.  Beaucoup avaient dû faire un sacrifice pour venir ici, la glace et la neige ayant rendu les conditions routières difficiles.  La journée a été également remplie d’émotion car nous avons prié pour notre Saint-Père, le pape Jean-Paul II, qui est gravement malade.  Nous avons poursuivi nos prières jusqu’à la 10e Station et, après l’apparition, Dory nous a communiqué son message.

Dory a remercié l’assemblée d’être venu prier et d’avoir fait ce sacrifice en dépit du mauvais temps.  Elle sait ce que nous ressentons concernant ce qui arrive au Pape et nous transmet le message de notre Sainte Mère au monde entier:  «N’ayez pas peur – ne paniquez pas.  Vous n’avez rien à craindre aussi longtemps que vous suivez mes messages.»

Tout ce que nous avons à faire, nous dit Dory, c’est de suivre les messages que notre Sainte Mère nous a donnés.  Prier plus, redoubler nos prières.  Il est vrai qu’il est triste de savoir que le Pape ne sera plus là, mais rappelez-vous spécialement ce que notre Sainte Mère nous a dit:  «Je vous donne le Précieux Sang de mon Fils Jésus – ne soyez pas inquiets.»

Dory explique que le Précieux Sang de Jésus que notre Sainte Mère nous donne fait bien partie du PLAN qui précède la disparition du Pape.  Tous ceux qui CROIRONT que le Précieux Sang de Jésus est semblable à L’ARCHE de Noé SERONT SAUVES.

L’image du Précieux Sang de Jésus est notre salut.  Si c’est simplement pour le plaisir d’avoir une image à la maison, ne la prenez pas, insiste Dory.  MAIS si vous voulez être SAUVES, CROYEZ SERIEUSEMENT que vous avez le Précieux Sang de Jésus dans votre maison, parce que c’est VRAI.

Pensez à ce qui va arriver.  IL RESTE TRES PEU DE TEMPS.  Rappelez-vous toujours ceci:  il est très clair que notre Sainte Mère nous dit en ce moment:  «Ne paniquez pas - n’ayez pas peur.  Restez calmes et continuez à vivre simplement.  Pensez toujours à répéter:  «JESUS, JE T’AIME – JESUS, JE T’AIME – JESUS, JE T’AIME.»

C’est là qu’est notre SALUT – AIMER Jésus, et suivre les messages de notre Sainte Mère.  Dory insiste pour que nous nous souvenions des paroles de notre Sainte Mère:  «N’ayez pas peur – tant que vous êtes avec moi et mon Fils Jésus, il n’y a aucune raison d’avoir peur.»

Continuez simplement à faire ce que vous faites.  Nous sommes tous ici réunis, malgré le mauvais temps, pour louer Notre Seigneur et notre Sainte Mère.  Nous sommes tous tristes à cause de ce qui arrive au Pape mais Dory nous rappelle que notre Sainte Mère nous dit de ne pas nous inquiéter.  Notre Saint-Père a fait sa part pour le monde.  Dory dit qu’elle fera la sienne et que notre Sainte Mère lui a répété:  «Je suis ici avec vous.  Je ne vous quitterai jamais, spécialement maintenant.  Je suis ici pour vous TOUS.»

Dory dit que nous sommes TOUS bénis et que nous serons sauvés aussi longtemps que nous suivons ce que notre Sainte Mère nous demande de faire.  Alors, continuez sans vous lasser, oubliez les choses matérielles car elles ne sont que temporaires.  Les choses matérielles ne peuvent pas nous sauver.  Nous serons sauvés par ce que nous faisons maintenant, dans notre cœur, et ce que nous faisons pour aimer et aider notre prochain.

Rappelez-vous toujours ce que nous dit notre Sainte Mère pour ne pas être inquiets ou effrayés.  Répétez toujours:  «Seigneur Jésus, par le pouvoir de ton Précieux Sang, que ta volonté soit faite.  Seigneur Jésus, par le pouvoir de ton Précieux Sang, que ta volonté soit faite.  Seigneur Jésus, par le pouvoir de ton Précieux Sang, que ta volonté soit faite.  Cœur Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Maman Marie - gardez-nous dans votre Cœur à jamais.»

Dory termine en disant:  «Que Dieu vous bénisse tous, et je vous aime.»
________

À la 14e Station, Dory a distribué des images du Précieux Sang de Jésus à toutes les personnes présentes, et c’est alors que nous avons été informés que notre Saint-Père le Pape Jean-Paul était mort à 14h37.  À cette heure-là (14h37), nous étions à la 10e Station, et c’était merveilleux de savoir que c’est en ce jour très spécial - PREMIER SAMEDI du mois et FETE DE LA DIVINE MISERICORDE – que ce Grand Homme qui avait une telle dévotion à Jésus et à notre Sainte Mère a été rappelé.  Il était intéressant également de noter qu’au même moment – à la 10e Station – beaucoup de gens ont remarqué que le temps s’était réchauffé et qu’un vent violent mugissait autour de nous.  Quelques jours plus tard, de nombreuses personnes rapportaient qu’en Italie, à la mort du Pape, un fort vent s’était levé, ce qui confirme ce que avons ressenti ici.

Note:  Dory nous demande de ne pas photocopier l’image du Précieux Sang de Jésus qu’elle nous donne, car cette image n’aurait pas la même valeur spirituelle.  Elle continuera à distribuer l’image les Premiers Samedis à Marmora aux personnes qui la veulent.

7 mai 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une belle journée que nous nous sommes rassemblés nombreux autour de la statue de Padre Pio pour commencer nos prières et le Chemin de Croix.  À la dixième station, après l’apparition, un saint prêtre a béni l’assemblée et Dory nous a communiqué son message.

Dory a dit qu’elle était heureuse de nous voir à nouveau réunis et que Notre Seigneur et notre Sainte Mère étaient très contents de ce que nous faisions.  Notre Sainte Mère est notre Mère, et elle sait tout.  Dory dit qu’elle a entendu bien des choses – pas seulement quelques petites choses.  Beaucoup de gens disent que les messages sont toujours les mêmes.  Dory se sent parfois blessée et se demande ce qu’elle doit dire, puisqu’elle est celle qui transmet les messages de notre Sainte Mère et ne fait que suivre ce que Notre Seigneur et notre Sainte Mère lui disent de faire, et rien de plus.  Notre Seigneur et sa Mère savent cela.

Aujourd’hui, Dory a interrogé notre Sainte Mère:  «Sainte Mère, une fois encore, que puis-je leur dire?  C’est la même chose que tu me dis de leur dire.»

Notre Sainte Mère a souri et a répondu:  «Ne sois pas inquiète ni triste.  Vois par exemple depuis combien d’années je supplie moi-même les gens et le monde entier.  C’est presque la même chose.  Je suis très heureuse que tu le fasses sans te lasser.»

Dory dit que notre Sainte Mère lui a donné la Messe comme exemple.  Combien de Messes sont célébrées chaque heure, chaque minute dans le monde entier?  Et c’est toujours la même Messe!

Et combien de fois récitons-nous le Je vous salue Marie?  Nous répétons les mêmes paroles encore et encore!  Notre Sainte Mère dit que ce qu’elle demande à Dory de nous dire, c’est la même chose que la Messe et le Je vous salue Marie.  Peu importe le nombre de fois qu’on nous demande de suivre ce que nous disons, nous n’écoutons pas.  Nous ne suivons pas vraiment ce qu’on nous demande de faire.  Alors que voulons-nous?

Ce que notre Sainte Mère demande de nous, à travers Dory, c’est le SACRIFICE, comme celui que nous faisons ici.  Ce qui rend notre Sainte Mère heureuse, c’est que nous fassions un SACRIFICE en venant ici.

Notre Sainte Mère nous dit de continuer nos prières et nos sacrifices, non seulement ici dans ce lieu saint, mais aussi lorsque nous quittons ce lieu.  Par ces prières et ces sacrifices, nous obtiendrons ce que nous voulons.  Mais tout le monde ne fait pas cela.  Qu’est-ce que notre Sainte Mère nous dit?:  LE TEMPS PRESSE!

Dory nous demande si nous commençons à être fatigués et dit:  «Pourquoi ne pas continuer à faire ce que notre Sainte Mère nous demande?  Nous devons être PATIENTS.»

Dory nous donne un exemple de patience dans son cas.  Lorsqu’elle est allée en Italie, en 1998, notre Sainte Mère lui a promis qu’elle embrasserait les pieds du Pape.  Combien de temps elle a dû attendre…  Mais elle n’a pas abandonné, elle ne s’est pas fatiguée et c’est finalement arrivé lorsque le Pape est venu à Toronto pour les Journées Mondiales de la Jeunesse.

Et cette même année 1998, en Italie, notre Sainte Mère a demandé à Dory de revenir ici, sur la tombe de Padre Pio, lorsqu’il serait devenu un saint.  Dory a attendu et prié pendant sept ans, et maintenant cela va arriver, elle ira en Italie lundi, le 9 mai.  C’est ce que notre Sainte Mère nous dit à tous:  «Ne vous lassez pas.  CONTINUEZ à faire des SACRIFICES.  Comme Jésus l’a fait pour nous tous.»

Dory dit que notre Sainte Mère connaît chacun de nous et qu’elle sait que 99% d’entre nous veulent quelque chose de Dieu et de leur Sainte Mère.  Ne soyons pas inquiets, nous obtiendrons ce que nous voulons, mais nous devons continuer à faire ce que notre Sainte Mère nous demande.  Si Dory n’avait pas eu la foi, elle n’aurait pas attendu sept ans avant de retourner en Italie sur la tombe de St Padre Pio.  Elle ne s’est pas fatiguée et n’a pas abandonné.  C’est pour nous tous un exemple que nous POUVONS obtenir ce que nous voulons en suivant ce que notre Sainte Mère nous demande de faire.

Dory nous demande à tous de ne pas abandonner, de CROIRE que nous obtiendrons ce que nous voulons et de ne pas attendre un miracle:   c’est déjà un miracle que nous soyons ici.  Nous venons de bien des endroits pour nous rencontrer ici dans la paix et rendre Notre Seigneur et notre Sainte Mère heureux.  Notre Sainte Mère nous l’a bien dit:  «Je ne suis pas encore fatiguée.»

Voulons-nous que notre Sainte Mère se fatigue?  Si nous ne voulons pas qu’elle se fatigue, nous devons SUIVRE ce qu’elle nous dit de faire.

Nous ne sommes en ce monde que pour un temps;  pourquoi ne pas saisir ce temps que nous avons, car lorsque nous aurons quitté la terre, nous ne pourrons plus rien faire?

Dory nous répète que notre Sainte Mère lui dit de ne pas se fatiguer de nous dire que le TEMPS EST COURT.  Notre Sainte Mère veut nous avoir avec elle et son Fils au Ciel.  Dory nous demande d’offrir nos problèmes à Jésus.  Nous avons le Précieux Sang de Jésus;  offrons tous nos péchés, nos peines et nos problèmes au Précieux Sang de Jésus.

Pourquoi notre Sainte Mère nous a-t-elle donné le Précieux Sang de son Fils Jésus?  Il nous est donné pour NOTRE SALUT et en réponse à nos prières.  Notre Sainte Mère nous demande d’avoir une VRAIE FOI ET DE CROIRE que c’est le Précieux Sang de son Fils Jésus.

Dory nous supplie tous de la CROIRE lorsqu’elle dit que notre Sainte Mère nous aime beaucoup et qu’elle nous veut avec son Fils Jésus au Ciel.  Toutes les souffrances que nous avons sur cette terre ne sont rien.  Dory dit qu’elle fait cela parce qu’elle veut aller au Ciel avec Notre Seigneur Jésus et notre Sainte Mère.

N’oubliez pas qu’il y a un Ciel, un Purgatoire et un Enfer.

Dory termine en disant:  «Que le Seigneur vous bénisse tous, et partout où je vais, vous êtes toujours dans mes prières.  Merci, et je vous aime tous.»

4 juin 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une belle journée mais sous un ciel couvert que nous avons commencé notre Chemin de Croix.  L’assistance était nombreuse et deux prêtres se sont joints à nos prières.  À la dixième station, après l’apparition, Dory a versé quelques larmes et semblait heureuse tout en regardant à gauche et à droite comme si elle voyait quelque chose autour d’elle.  Après quoi Dory nous a parlé.

Dory nous a remerciés d’être venus prier ici en cette journée spéciale de la Fête du Cœur immaculé de notre Mère Marie.  Il est si beau d’être ici avec notre Sainte Mère, et Dory remercie tous ceux qui l’ont aidée à faire ce voyage en Italie.  Dieu et notre Sainte Mère savent ce qu’elle ressent.

Dory dit qu’elle ne peut expliquer ce qu’elle ressent actuellement.  Cela lui rappelle ce qu’elle a ressenti en 1992 lorsqu’elle s’est brisé une cheville à la 9e station en faisant la consécration à notre Sainte Mère.  Aujourd’hui, à la 9e station, elle a eu cette même sensation de douleur.  Dory dit qu’elle avait vraiment mal et que d’autres ayant vécu la même expérience auraient pu dire:  Je ne vais pas continuer et je vais rentrer chez moi.

Mais Notre Seigneur, notre Sainte Mère et St Padre Pio savent que chaque fois que cela lui arrive, elle leur dit toujours:  Si je ne suis pas décidée, je ne vais pas continuer, mais si je suis bien décidée, je vais continuer à faire ce que je fais.

Dory dit qu’elle croit connaître la raison pour laquelle elle a eu cette sensation, et que c’est très très important.  Elle dit que dimanche dernier, après la messe, elle continuait à prier devant l’autel chez elle.  Nous avons tous nos faiblesses, y compris moi-même, dit Dory, et notre Sainte Mère sait que je veux combattre cette faiblesse.  Elle a prié notre Sainte Mère de l’aider et elle est apparue à Dory pour la réconforter en lui disant qu’elle comprenait que Dory était humaine, MAIS notre Sainte Mère sait que Dory n’abandonnera PAS comme un autre être humain.  Notre Sainte Mère sait que Dory veut gagner et faire la VOLONTÉ de Notre Seigneur et de notre Sainte Mère.

Dory trouve très très beau d’avoir parlé avec notre Sainte Mère.  Soudain, elle a entendu une voix, une voix qu’elle n’avait jamais entendue de sa vie.  Elle ne pouvait pas expliquer cette voix qui lui répétait:  «Ne m’abandonne pas, continue à prier pour moi.»

Dory se demandait:  «C’est la voix de qui?», car cette voix ne ressemblait à aucune autre qu’elle avait déjà entendue.  Puis cette voix lui dit:  «Je suis la personne pour qui tu pries depuis que tu es toute petite.»

Dory se rendit compte que c’était une âme du Purgatoire, et la voix a poursuivi en disant:  «Si seulement j’étais encore sur terre, je consacrerais ma vie à servir le Seigneur et à aimer mon prochain.  Si les habitants de cette terre savaient seulement combien nous souffrons ici.  Une heure équivaut à une année de souffrance et une année à un siècle.  C’est pourquoi nous répétons sans cesse:  DITES AUX GENS QUE LE TEMPS PRESSE!  Qu’ils fassent ce qu’ils doivent faire, SUIVRE les messages de Notre Seigneur et de notre Sainte Mère.»

Dory nous presse de la CROIRE, parce qu’elle a vu que la souffrance des âmes du Purgatoire est la même qu’en Enfer.  La différence, c’est qu’au Purgatoire il y a une fin, MAIS nous ne connaissons pas l’intensité de la souffrance ni sa durée.  Cette voix que Dory a entendue est celle d’une petite fille pour laquelle elle priait, et cette âme la supplie de ne pas abandonner et de continuer à prier pour elle et pour toutes âmes du Purgatoire.

Dory nous dit que c’est pour nous maintenant un GRAND ET TRÈS IMPORTANT MESSAGE parce que nous avons encore une chance sur cette terre.  Nous pouvons faire ce que les âmes du Purgatoire nous disent.  Si seulement elles pouvaient revenir, elles passeraient leur vie à servir le Seigneur et à aimer leur prochain.  Ces âmes ne peuvent plus le faire, MAIS nous le pouvons.

Dory souligne que Notre Seigneur, notre Sainte Mère et St Padre Pio nous ont déjà dit comment nous pouvions sauver notre âme.  Nous devons nous rappeler que nous ne sommes que pour un temps sur cette terre et que nous devons en profiter.  Après, il est trop tard; et imaginez qu’une heure semble une année de souffrance au Purgatoire.  Si ça fait vraiment mal lorsque nous nous brûlons le bout du doigt, imaginez ce que doit être le Purgatoire ou l’Enfer.

Dory nous supplie de faire ce que notre Sainte Mère nous demande et de SUIVRE ses messages.  C’est très simple:  où que nous soyons, nous devons continuer à faire ce que nous faisons pour pouvoir rencontrer Notre Seigneur, notre Sainte Mère et tous les Saints au Ciel.

Dory dit que St Padre Pio aussi lui a parlé et lui a demandé de continuer à prier, et a dit que l’âme pour laquelle elle prie entrerait bientôt au Ciel.  Elle dit que c’est si beau et elle veut que nous allions tous au Ciel.

C’est SÉRIEUX, les âmes nous supplient de continuer à prier pour elles, de ne jamais nous lasser, de ne jamais abandonner!  C’est notre chance pour être avec Dieu et notre Sainte Mère.

Rappelons-nous de mettre notre cœur dans le Cœur de Notre Seigneur et de notre Sainte Mère.  Toutes nos peines et toutes nos joies, mettons tout dans leur Cœur.  Nous ne pouvons pas nous tromper en faisant cela et c’est la façon d’aller au Ciel.

Dory nous raconte toutes les choses spéciales qui lui sont arrivées durant son voyage en Italie.  Lorsqu’elle était devant la tombe de Padre Pio, il lui est apparu pour lui parler du Précieux Sang de Jésus.  St Padre Pio lui a dit:  «Lorsque j’étais sur terre, notre Sainte Mère m’a montré le tampon d’ouate avec le Précieux Sang de Jésus.  Notre Sainte Mère m’a dit:  Mon Fils Jésus m’a demandé de donner cette ouate, quand le temps sera venu, à la personne qui priera pour le monde.»

Puis St Padre Pio a désigné Dory en disant:  «Tu es cette personne.»

Dory dit ne pas savoir comment remercier Notre Seigneur, notre Sainte Mère et St Padre Pio pour avoir donné à une pécheresse comme elle le Précieux Sang de Jésus.  Dory nous répète que notre Sainte Mère lui a dit que le Précieux Sang de Jésus était NOTRE SALUT, le CHEMIN qui conduit au Ciel.

Dory a terminé en disant:  «Que le Seigneur vous bénisse tous.  Merci, et je vous aime.»

26 juin 2005, 14e anniversaire de la Ferme Greensides, à Marmora

Pour célébrer l’anniversaire de la ferme en cette chaude journée, nous nous sommes réunis pour un pique-nique avant la prière du Rosaire et le Chemin de croix.

La 10e station a été très spéciale.  Durant l’apparition, nous étions agenouillés et Dory s’est levée et a touché chacun de nous avec le Précieux Sang de Jésus.

Après l’apparition, Dory nous a dit que cette journée était très spéciale et que notre sainte Mère sait ce qu’elle ressent pour nous, et que nous n’avons pas les mêmes sentiments envers elle.  Dory explique cela en disant que nous ne ressentons peut-être rien lorsque nous sommes ici et que nous devrions l’accepter;  si seulement nous savions ce que notre sainte Mère ressent pour nous.  Le plus important est que nous rendions Notre Seigneur et notre sainte Mère heureux.  Ils RESSENTENT ce que nous faisons!

Dory déclare que durant l’apparition notre Sainte Mère lui a dit:  «Laisse mon Fils les toucher.»

C’est pourquoi Dory a touché chacun d’entre nous avec le Précieux Sang de Jésus en disant que notre sainte Mère était encore présente à ce moment-là, et que ce que nous dit notre sainte Mère est sérieux;  elle nous dit:  «Ce qui compte n’est pas ce que vous voyez et ressentez, mais ce que vous faites.»

Notre Seigneur et notre sainte Mère nous voient et savent ce que nous faisons, et notre sainte Mère nous dit:  «C’est ce que vous faites qui vous conduira au Ciel.»

Même si nous ne voyons et ne ressentons rien, nous rappelle Dory, il ne faut pas y penser, parce que si nous faisons cela, c’est pour Notre Seigneur et notre Sainte Mère.  Dory dit que notre sainte Mère lui a demandé de nous rappeler que nous n’avons pas besoin de voir un miracle parce que nous en avons déjà un:  le Précieux Sang de Jésus.  Que voulons-nous encore avoir ou que voulons-nous voir de plus?  Elle nous rappelle aussi ce que Jésus a dit lorsqu’il a permis à notre sainte Mère de nous donner son Précieux Sang.  Il a dit:  « Tous ne ressentent pas ma présence – mais je veux RESSENTIR la leur.»

Ce qui explique également ce que veulent dire Notre Seigneur et notre sainte Mère lorsqu’ils déclarent:  «Ce qui compte n’est pas ce que vous voyez et ressentez, mais ce que vous faites.»  Notre sainte Mère sait ce que nous avons fait aujourd’hui malgré la chaleur, et Dory nous rappelle ce que disait saint Padre Pio:  «Il est préférable de faire les sacrifices ici sur terre.»  Ce sacrifice n’est rien – c’est seulement temporaire.  Il comptera aux yeux de Jésus pour venir en aide au monde et pour sauver notre âme.  Dory nous répète que le temps presse et qu’il faut continuer à faire ce que nous faisons.  SOYONS PATIENTS – pourvu que nous n’abandonnons pas et que nous conservons la foi – nous obtiendrons ce que nous voulons de Notre Seigneur et de notre sainte Mère.

Dory nous remercie de nous être réunis ici aujourd’hui et nous redit de nous souvenir du message de notre sainte Mère:  «Ce qui compte n’est pas ce que vous voyez et ressentez, mais uniquement ce que vous faites.»

2 juillet 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

En cette chaude journée d’été, nous avons commencé nos prières à la statue de saint Padre Pio.  Arrivés à la 10e station, avant l’apparition, Dory nous a dit que beaucoup viennent lui demander des prières et elle en souffre car, si elle le pouvait, elle aiderait tous ces gens en prenant elle-même sur ses épaules leurs propres problèmes.  À la 8e station, notre sainte Mère a demandé à Dory de nous dire qu’avec la FOI, tout est possible.  Confiez toutes vos souffrances, vos problèmes et vos peines à Dieu.  Notre sainte Mère a donné l’exemple de Lazare que Jésus a ressuscité des morts à cause de la FOI de sa sœur.

Dory nous demande à tous de nous aider nous-mêmes par notre FOI.  CROYEZ que rien n’est impossible avec Jésus et l’aide de notre sainte Mère.  CROYONS dans notre cœur, dans nos prières et dans notre FOI – tout comme la sœur de Lazare – et Dieu fera tout pour nous si nous CROYONS aux prières qui viennent de notre cœur.

Après l’apparition à la 10e station, Dory nous a remerciés d’être rassemblés ici dans la prière et a dit qu’elle se sentait très très triste parce qu’elle sait, et notre sainte Mère le sait également, que le monde va de plus en plus mal.  Dory nous demande de CROIRE que, même si nous ne voyons pas notre sainte Mère, elle est présente ici avec nous et qu’elle nous bénit tous.

Dory dit qu’elle supplie notre sainte Mère de lui dire si elle la croit lorsqu’elle lui affirme qu’elle l’aime ainsi que son Fils Jésus.  Dory supplie toujours notre sainte Mère de ressentir son amour et, il y a quelques mois, elle a prié ainsi:  «Je t’en prie, sainte Mère, accepte mon amour, montre-moi et dis-moi si tu crois que j’ai de l’amour pour toi et pour ton Fils Jésus.»

Dory dit a notre sainte Mère qu’elle ne peut ni compter ni mesurer l’amour qu’elle a pour elle et son Fils Jésus.  Notre sainte Mère a répondu en disant:  «Que fais-tu pour montrer l’amour que tu as pour moi et pour mon Fils?  Ton prochain, tes frères et sœurs qui te demandent de prier et de m’apporter tes prières – voilà l’amour que tu as pour moi.»

Dory dit que notre sainte Mère nous prie TOUS de lui demander ainsi qu’à Notre Seigneur de RESSENTIR notre AMOUR pour eux;  car si seulement nous savions combien ils nous aiment. Nous ne sommes rien sans Dieu et Dory veut leur rendre cet amour en les servant et en donnant sa vie pour eux.

Dory répète ce que notre sainte Mère a dit:  «C’est votre amour du prochain qui montre l’amour que vous avez pour moi.»  Notre sainte Mère ne veut pas que nous comptions les miracles et les grâces que nous demandons.  Elle nous dit:  «Comptez ce que vous faites pour aimer votre prochain, aimer votre Dieu, aimer votre sainte Mère.»

Dory nous rappelle à tous ce que notre sainte Mère lui a dit à la 8e station:  «Si TOUS mes enfants ont une GRANDE FOI – Jésus fera pour eux ce qu’il a fait pour Lazare.»

Dory dit que nous ne pouvons rien cacher à Notre Seigneur et à notre sainte Mère, et qu’il nous arrive à tous – y compris à elle-même – d’être faibles; et lorsqu’elle est faible, Dory demande toujours pardon parce que, quoi qu’il arrive, elle n’abandonnera pas et continuera de faire ce qu’elle fait.  Il est temps de faire ce que notre sainte Mère nous demande de faire, car CE QUI DOIT VENIR ARRIVERA BIENTOT!

Pourquoi faisons-nous ce que notre sainte Mère nous demande?  Pourquoi prions-nous?  Si nous demandons des choses matérielles, pouvons-nous sauver notre âme?  La chose la plus importante est de demander à Dieu, avec l’aide de notre sainte Mère et de saint Padre Pio, de sauver notre âme.  Continuons à servir notre Dieu, à aimer notre prochain!

Beaucoup de gens disent qu’ils ne retirent rien de Marmora, ni de l’Église;  que retirent-ils de l’Église?  Dory souligne que la chose la plus importante est notre FOI – notre SACRIFICE – et elle nous redit à tous ce que c’est que d’aller au Purgatoire.  Une heure de souffrance au Purgatoire équivaut à une année de souffrance sur cette terre, et une année de souffrance sur cette terre est l’équivalent d’un siècle de souffrance au Purgatoire. Comment ne pas profiter du temps que nous passons ici pour sauver notre âme!

Dory dit que lorsqu’elle prie, elle pense à tout l’amour que notre Seigneur et notre sainte Mère ont pour nous.  Ils permettent aux âmes du Purgatoire de nous envoyer un message concernant ce que nous avons à faire.  Oublier les choses matérielles – nous avons tous des problèmes – et tout OFFRIR à Dieu!

Dory nous confie ce qu’est son attitude en ce moment.  Elle dit qu’elle aussi a des fautes et qu’elle est aussi une pécheresse, MAIS que chaque fois qu’elle commet une faute ou un péché, elle dit au Seigneur:  «Seigneur, si je continue à pécher, où vais-je aller?  Je me rappelle que tu as toujours dis que nous ne sommes que pour un temps dans ce monde.»

Au moment où nous commettons une faute ou un péché, pensons immédiatement à Jésus, pensons à notre sainte Mère et demandons l’aide de saint Padre Pio pour nous sauver de cette faute ou de ce péché afin de ne pas continuer dans cette voie.  Parfois, les problèmes que nous avons peuvent être aussi de notre faute, mais n’abandonnons pas – OFFRONS tout à Dieu, qui est toujours avec nous.  Rappelons-nous toujours ce que notre sainte Mère nous a dit:  «Aussi longtemps que vous êtes avec moi et mon Fils Jésus, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter – pas besoin d’avoir peur.»

Rappelez-vous cela et même si nous avons à souffrir en ce monde – ACCEPTEZ-LE.  Dory dit que saint Padre Pio lui demande toujours de nous rappeler «qu’il est préférable de souffrir et de faire des sacrifices ici sur cette terre plutôt que dans l’autre vie».

Alors acceptez les souffrances que nous avons sur cette terre et OFFREZ tout en demandant au Seigneur de nous amener dans son Royaume du Ciel.  Dory répète que nous ne devons pas abandonner et ne pas nous lasser de l’entendre, parce que ce qu’elle nous dit ne vient pas d’elle, mais de notre Sainte Mère.

Elle termine en disant:  «Je vous aime, et que le Seigneur vous bénisse tous.»

13 août 2005, deuxième samedi du mois, à la Ferme

En cette belle journée ensoleillée, nous avons commencé nos prières à la statue de saint Padre Pio et notre sainte Mère est apparue à Dory à la 10e station.

Après l’apparition, Dory a remercié Dieu, notre sainte Mère et saint Padre Pio ainsi que tous ceux qui sont venus ici l’aider par leurs prières et leurs sacrifices.  Le 2 août était l’anniversaire de ses 13 années à Marmora.  Ce n’est pas toujours facile, surtout pour ceux qui viennent de loin, et c’est à cause de notre FOI et de notre désir de sauver des âmes que nous continuons à venir ici pour prier et faire des sacrifices.  Dory répète que notre principal objectif est d’aller au ciel et que c’est par nos sacrifices que nous y arriverons.

Dory nous dit qu’elle fait la neuvaine de l’Enfant Jésus (8-16 août) depuis 1983 lorsque Santo Nino lui est apparu.  Le premier jour de la neuvaine (8 août) Dory remercie toujours Santo Nino et notre sainte Mère de pouvoir continuer à dire cette neuvaine chaque année.  Juste avant de dire le premier Mystère du Rosaire, l’Enfant Jésus lui est apparu et lui a dit:  «Je compte ce que tu es en train de faire.  Ne me laisse pas arrêter de compter.»

Dory nous dit que ce message ne s’adresse pas uniquement à elle mais à nous TOUS.  Ce message est court et simple, MAIS il est très important et très puissant.  Toutes les prières et tous les sacrifices que nous faisons comptent.  Notre sainte Mère lui est apparue et lui a dit:  «Je te dis la même chose que mon Fils.  Je compte moi aussi ce que tu fais et je ne veux pas que tu me fasses arrêter de compter.  Quoi que te dise mon Fils – je suis là.»

Depuis 13 ans, notre sainte Mère nous a donné tous ces messages pour nous rappeler et nous répéter ce qu’elle veut que nous fassions.  Est-ce que nous suivons les messages qu’elle nous a déjà donnés?  C’est comme l’Enfant Jésus qui compte ce que nous faisons et ne veut pas que nous le fassions arrêter de compter.  C’est pourquoi notre sainte Mère nous demande si nous suivons les messages qu’elle nous a déjà donnés.  Est-ce que nous suivons les messages afin que l’Enfant Jésus et notre sainte Mère puissent compter ce que nous faisons?  Dory espère que nous continuerons à faire ce que nous faisons pour que Notre Seigneur et notre sainte Mère n’arrêtent pas de compter.  Elle nous rappelle toujours que le sacrifice est ce que veut Jésus pour que nous soyons avec lui au Ciel.

Ceci ne vient pas de moi, nous rappelle Dory, mais de notre sainte Mère.  Ne suivez pas le bonheur temporaire parce que ces choses ne nous aident pas à aller au Ciel.  Les choses matérielles ne sont rien;  ne pensez pas toujours à ce qui est matériel.  Dieu et notre sainte Mère doivent toujours venir en premier.  Faites comme saint Padre Pio qui plaçait toujours Dieu en premier dans tout ce qu’il faisait.  Pourquoi Dieu nous a-t-il envoyé saint Padre Pio?  Parce qu’il est de notre génération et qu’il est notre modèle.  Même si nous ne faisons qu’un peu de ce qu’il a fait, cela nous aidera à aller au Ciel.

Ne pensez pas toujours à la prochaine fois;  nous ne savons pas s’il y aura une prochaine fois.  Qu’est-ce que Notre Seigneur et notre sainte Mère nous disent toujours:  Ne vous préoccupez pas du lendemain, pensez à ce que vous devez faire aujourd’hui.  Laissez demain entre les mains de Notre Seigneur et de notre sainte Mère.

Notre sainte Mère nous dit D’ETRE  PRETS – LE TEMPS PRESSE. Quelque chose peut arriver à tout moment et rappelons-nous ce que dit notre sainte Mère:  «Ne vous inquiétez pas – tant que vous êtes avec moi et avec mon Fils Jésus, vous n’avez pas besoin d’avoir peur.  Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps pour arriver au Ciel.»

Dory dit que ce n’est pas facile pour elle parce que notre sainte Mère ne lui apparaît pas comme ça tout simplement, elle doit la PRIER de lui apparaître. Et lorsqu’elle vient, Dory dit qu’elle parle avec notre sainte Mère et qu’elle plaisante parfois avec elle. Lorsque notre sainte Mère apparaît à Dory, elle lui rappelle:  «Dis à tous mes enfants tout ce que je te dis.»

Dory lui dit que parfois elle pense que les gens vont se fatiguer de l’écouter.  Notre sainte Mère a répondu en disant:  «S’ils sont fatigués de t’écouter, cela revient à dire qu’ils sont fatigués de réciter des Je vous salue Marie et d’assister à la Messe.»

Qu’est-ce que notre sainte Mère dit toujours à Dory?  Elle lui demande toujours de nous rappeler de toujours garder dans notre cœur et dans notre esprit ce qu’elle veut que nous fassions.  N’oubliez pas non plus que lorsque notre sainte Mère a permis aux âmes du Purgatoire de parler à Dory, sa FOI est devenue beaucoup plus grande lorsqu’une de ces âmes a dit:  «Si seulement je pouvais revenir sur cette terre, je finirais ma vie en servant Dieu et en aimant mon prochain.»

Imaginez, nous dit Dory, à quel point ce qui va se passer dans le monde peut être sérieux si Notre Seigneur Jésus permet aux âmes du Purgatoire de nous rappeler de faire ce que notre sainte Mère veut que nous fassions:  prier, aimer son prochain, ne pas chercher des excuses pour ce que nous avons à faire pour Dieu et notre sainte Mère.  Nous ne savons pas ce que demain nous réserve.  Rappelez-vous que Dieu a dit:  «Vous ne connaissez ni le jour ni l’heure de ma venue.»

Pourquoi ne pas nous préparer?  Pourquoi ne pas attendre la venue de Jésus au lieu de faire des choses qui ne sont que temporaires?  Dory nous prie de garder dans notre cœur et dans notre vie le nom de Jésus et le nom de notre sainte Mère.  Ils nous aiment beaucoup.

Dory dit savoir que la plupart d’entre nous disent:  «Jésus, je t’aime.»  Mais qu’est-ce que nous dit notre sainte Mère? :  «Montrez combien vous aimez mon Fils – combien vous montrez votre amour pour mon Fils par votre action.»

Il est facile de dire que nous aimons notre prochain, mais si nous ne lui montrons pas que nous l’aimons, cela ne vaut rien.  Nous ne faisons que nous tromper nous-mêmes.  C’est comme dire à Jésus:  «Jésus, je t’aime.» – mais sans lui montrer que nous l’aimons.

Nous avons tous des fautes et nous devons les accepter.  Nous essayons d’être parfaits, mais sans y parvenir.  Nous devons faire de notre mieux car il existe un Ciel, un Purgatoire et un Enfer qui nous attendent, et Dory veut que nous allions au Ciel.  Elle dit qu’elle est un être humain comme nous et que lorsqu’elle a commis une faute contre son prochain, notre sainte Mère sait combien elle pleure et que cette faute ne vient pas de son cœur.  Elle se met aussitôt à genoux et demande à Dieu de lui pardonner et de l’éclairer car elle veut ne plus pécher.  Dory espère que nous faisons tous la même chose.

Notre sainte Mère nous invite tous à revenir ici pour son anniversaire le 8 septembre.  Il faut nous y préparer comme on se prépare lorsqu’on est invité à un anniversaire:  le CADEAU que veut notre sainte Mère, c’est NOTRE CŒUR.  Efforcez-vous de faire un sacrifice pour venir, et rappelez-vous ce que l’Enfant Jésus et notre sainte Mère ont dit:  «Je compte ce que vous faites.  Ne me laissez pas arrêter de compter.»

Rappelez-vous que notre sainte Mère a dit que si nous avons des problèmes, il faut les apporter et les OFFRIR à son Fils Jésus.  Il nous attend toujours.  Demandons aussi à saint Padre Pio de nous aider et de nous encourager dans ce que nous faisons.

Tout a été très beau aujourd’hui, nous dit Dory, même si nous n’étions que quelques-uns.  Notre sainte Mère était très heureuse, elle souriait et nous a tous bénis.

Dory termine en disant:  «Merci pour tout et continuez à me soutenir par vos prières.  Que Dieu vous bénisse et je vous aime.»

3 septembre 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par un beau dimanche ensoleillé que nous nous sommes réunis au pied de la statue de Padre Pio pour commencer notre chemin de croix.  À la 10e station, après l’apparition, Dory a remercié toute l’assemblée en disant que notre sainte Mère était très heureuse de tout ce que nous faisions et qu’elle le serait plus encore si nous revenions le 8 septembre pour célébrer son anniversaire.

Dory espère que nous prenons cela sérieusement.  Lorsqu’on est invité à un anniversaire, on apporte généralement un cadeau et notre sainte Mère désire également recevoir de nous un cadeau -- mais rien de matériel.  Le cadeau qu’elle attend de chacun de nous, c’est que NOUS OUVRIONS NOTRE CŒUR, pour le lui donner à elle et à son Fils Jésus.  Donnons à notre Mère notre foi, nos prières et nos sacrifices.

Notre sainte Mère ne veut pas que nous trouvions des excuses pour ne pas venir ici le jour de son anniversaire – que nous avons quelque chose d’autre à faire – même notre travail.  Notre sainte Mère dit que nous ne devrions pas nous inquiéter et nous rappeler ce qui est arrivé aux Etats-Unis.  Ne vous inquiétez pas pour les choses matérielles car, un jour, elles n’auront plus d’importance.

Notre sainte Mère, explique Dory, dit que le plus triste, c’est qu’avec tout ce qui se passe dans le monde, nous ne voyons pas les signes!  Que nous faut-il voir et entendre de plus sur ce qui se passe dans le monde?  Le temps est maintenant venu pour TOUT LE MONDE de s’abandonner – et d’oublier les choses matérielles.  Cela vient de notre sainte Mère, nous dit Dory – même si elle répète toutes les minutes que les choses matérielles ne sont rien.  Les choses matérielles ne nous conduisent pas au Ciel.

Dory nous supplie tous d’écouter notre sainte Mère qui nous dit:  «N’attendez pas que le temps vienne où il n’y aura alors plus de temps.»

Nous sommes tous bienheureux ici parce qu’il nous reste encore du temps pour suivre les messages de notre sainte Mère – de suivre ce qu’elle veut que nous fassions;  notre sainte Mère nous prie continuellement de ne pas perdre le temps qu’il nous reste encore sur cette terre car lorsque ne nous serons plus ici – il sera trop tard.

Il y a un Ciel qui nous attend, insiste Dory.  Il y a aussi un Enfer et un Purgatoire.  Dory croit que nous voulons tous aller au Ciel, mais comment y aller si nous ne suivons pas ce que veut notre sainte Mère.

Ne vous lassez pas d’entendre les messages de notre sainte Mère, car c’est le seul moyen d’aller au Ciel.  Ce que veut notre sainte Mère n’est pas difficile:  nous aimer les uns les autres;  aller à la Messe le dimanche;  aller nous confesser et prier le Rosaire.

Combien de jours, combien d’heures le Seigneur nous a-t-il donnés?  Notre sainte Mère ne nous demande que quelques heures.  Ce n’est pas pour elle – c’est pour nous parce qu’elle nous aime beaucoup et elle nous veut tous au Ciel.

Dory prie le Seigneur pour que nous puissions venir ici pour l’anniversaire de notre sainte Mère.  Beaucoup diront qu’il est possible de prier n’importe où – c’est vrai, MAIS pourquoi notre sainte Mère nous demande-t-elle de venir ici?  Si nous croyons que notre sainte Mère apparaît ici en ce lieu saint – pourquoi alors ne pas faire le sacrifice de venir ici pour son anniversaire?

Dory dit que notre sainte Mère nous demande d’apporter des cierges si nous n’en avons pas déjà.  Elle bénira de nouveau nos Rosaires parce que certains ont oublié de les apporter.  CROYEZ tout ce que notre sainte Mère nous promet à TOUS en nous disant:  «Ne vous lassez pas – n’abandonnez pas.  Je suis avec vous toujours jusqu’à ce que vous arriviez au Ciel.»

Dory insiste également pour que ne nous ne nous lassions pas d’entendre parler des cierges bénits.  Depuis combien d’années en avons-nous entendu parler – qu’est-ce que notre sainte Mère nous dit et nous rappelle? :  «Soyez prêts.  En une seconde, tout peut arriver.  Nous devons tous être prêts à rencontrer Jésus au Ciel.»

Dory nous supplie tous de rendre heureuse notre sainte Mère – de venir donner notre cœur en cadeau d’anniversaire à elle et à son Fils Jésus.

Dory termine en disant:  «Je vous aime, et que Dieu vous bénisse tous.»

8 septembre 2005, fête de la Nativité de la Vierge Marie, à la Ferme

Nous sommes tous réunis en cette journée spéciale pour célébrer la Nativité de la Vierge Marie.  Il pleuvait abondamment au début de la journée et la pluie semblait devoir continuer mais, à notre grande joie, la pluie a cessé lorsque nous avons commencé nos prières et le chemin de croix.

À la 10e station, après l’apparition, Dory nous a dit qu’elle avait prié à minuit hier soir pour se préparer à souhaiter un «Joyeux anniversaire» à notre sainte Mère.  Notre sainte Mère lui est apparue et Dory a expliqué que c’était la première fois que notre sainte Mère lui demandait de préparer ce qu’elle devait faire pour son anniversaire.  Notre sainte Mère a demandé à Dory d’allumer un cierge et d’apporter de l’eau bénite pour son anniversaire.  Notre sainte Mère tient sa promesse de bénir chacun de nous, et elle nous bénit parce qu’elle nous aime beaucoup.

Notre sainte Mère est ici avec nous, dit Dory;  elle regarde chacun de nous et nous SUPPLIE de lui donner notre cœur ainsi qu’à son Fils Jésus.  Notre sainte Mère demande à chacun de nous de donner notre cœur et de tout lui abandonner.  Elle connaît chacun de nous, tout ce qui est dans notre et cœur et tous nos besoins.  Elle dit qu’en présentant notre Rosaire et notre cierge pour qu’elle les bénisse, nous devons tout lui OFFRIR, tout lui donner, en lui demandant d’offrir notre vie à son Fils Jésus.

Dory souligne à nouveau que notre sainte Mère nous aime beaucoup et qu’elle donne une chance à chacun de nous.  Elle répète à Dory de nous redire que nous ne faisons pas assez, qu’il est temps de NOUS REVEILLER, de DONNER notre cœur, nos sacrifices et nos prières à son Fils Jésus.  ACCEPTEZ cette BENEDICTION de notre cœur.  Dory dit qu’elle sait que nous ne sommes pas venus ici pour rien.  Nous sommes venus ici pour RECEVOIR la BENEDICTION de notre sainte Mère et de Jésus.  Dory nous demande de chérir cette bénédiction dans notre cœur – d’avoir la FOI et de CROIRE que c’est une BENEDICTION TRES PUISSANTE que nous allons recevoir de notre sainte Mère et de Jésus.

Dory nous a ensuite demandé de présenter notre Rosaire et notre cierge et elle a circulé parmi nous pour nous bénir avec l’eau bénite.  Elle s’est ensuite agenouillée en disant:  «Mon cher Seigneur, je sais que vous êtes ici.  Vous regardez chacun de nous.»  Puis, elle nous a dit:  «ACCEPTEZ cette bénédiction de Notre Seigneur et de notre sainte Mère.»

Dory est restée quelques minutes dans l’Esprit.  Elle s’est ensuite inclinée jusqu’au sol en disant avec émotion:  «Que puis-je faire de plus pour les convaincre, Seigneur?  Ils n’écoutent pas.  Regardez ce qui est arrivé aux Etats-Unis.  D’autres choses s’en viennent.  Ne perdez pas le peu de temps qu’il nous reste.  D’autres choses s’en viennent!»

Dory a repris son calme, elle s’est agenouillée et notre sainte Mère lui est apparue.  Après quoi, Dory a expliqué que trois jours avant le désastre aux Etats-Unis, elle avait mentionné à une personne du groupe que quelque chose allait arriver.  Dory nous a dit:  «Pourquoi est-ce que je fais ce que je fais?  Je veux sauver des âmes parce que,  Ça s’en vient – Ça s’en vient!»
Dory nous répète d’oublier les choses matérielles – elles ne sont rien.  Ne pensez qu’à ce qui arrive dans le monde et rappelez-vous ce que notre sainte Mère nous dit toujours:  « En une seconde, tout peut arriver.»

Dory nous rappelle que ce n’est pas une erreur, que c’est vrai et que cela vient de Jésus et de notre sainte Mère.  Continuez à faire ce que vous faites et rappelez-vous ce que l’Enfant Jésus a dit:  «Je regarde ce que vous faites et je compte ce que vous faites – ne me laissez pas arrêter de compter.»

Dory nous supplie de ne pas nous fatiguer et de ne pas abandonner – quoi qu’il arrive!  Quels que soient les problèmes que nous rencontrons, quelles que soient les maladies que nous avons – OFFRONS tout à Notre Seigneur et à notre sainte Mère.  Qu’est-ce que notre sainte Mère nous répète toujours? :  SUIVRE son message!  nous aimer les uns les autres;  aller à la Messe le dimanche;  aller nous confesser et prier le Rosaire.  N’écoutez pas ceux qui essayent de nous décourager – SUIVEZ simplement ce que notre sainte Mère nous demande de faire.  Notre Seigneur et notre sainte Mère nous promettent que nous ne pouvons pas nous tromper parce que nous serons un jour avec eux au Ciel.

Dory remercie tout le monde d’avoir fait plaisir et à Jésus et à notre sainte Mère en étant ici aujourd’hui pour son anniversaire.
Elle termine en disant:  «Je vous aime et que le Seigneur vous bénisse!»
________
Un saint prêtre était présent et il nous a tous bénis.

1er octobre 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une belle journée chaude et ensoleillée que nous avons commencé nos prières et le Chemin de Croix.  À la 10e station, Dory s’est agenouillée pour prier en attendant l’apparition de notre Sainte Mère.  Dory s’est mise à regarder à droite et à gauche en disant:  «Où êtes-vous?  Je ne vous vois pas.»

Puis Dory s’est levée pour se rendre derrière la 10e station où s’élève la Croix en bois.  Elle s’est agenouillée et a ramassé quelques feuilles qu’elle a lancées en l’air.  Son expression a alors changé et notre Sainte Mère ne semblait pas être présente.

Dory nous a dit qu’elle ne savait pas ce qui se passait.  Elle sentait la présence de notre Sainte Mère sans la voir et pensait qu’elle n’apparaîtrait plus.  Mais Dory nous a ensuite expliqué que notre Sainte Mère l’avait mise à l’épreuve pour lui montrer à quel point elle désirait la voir en ajoutant que ce test n’était pas seulement pour Dory mais pour nous TOUS.

Dory pense que ce qui se passe aujourd’hui est un SIGNE qui nous montre qu’il ne faut PAS ABANDONNER mais continuer tout simplement à venir et à faire ce que nous sommes censés faire, c’est-à-dire ce que notre Sainte Mère nous demande.

Même si elle savait n’avoir cherché notre Sainte Mère que pendant quelques minutes, Dory dit que ce temps lui a paru aussi long qu’une année entière, qu’elle se sentait très triste et fatiguée mais pensait qu’elle continuerait à chercher et n’abandonnerait jamais, quoi qu’il arrive!  C’est une leçon pour nous TOUS – pour que nous trouvions le moyen de suivre les messages de Notre-Seigneur et de notre Sainte Mère.

Dory dit que chercher notre Sainte Mère, ce n’est pas facile.  Nous devons faire des SACRIFICES et accepter nos SOUFFRANCES.  Par exemple, il lui a semblé chercher notre Sainte Mère durant une année entière et elle ne pensait pas pouvoir le supporter.  Dory dit qu’il lui est difficile de dire à quel point elle était fatiguée et la souffrance qu’elle ressentait;  elle pensait qu’une personne peut presque abandonner si elle n’a pas la foi.  Mais elle a continué à chercher et n’a pas abandonné!

Finalement, Dory a expliqué qu’elle avait été conduite en direction de la Croix où se trouvait notre Sainte Mère qui l’a accueillie en la serrant dans ses bras.  Dory nous assure de NE PAS ABANDONNER et qu’un jour notre Sainte Mère nous prendra TOUS dans ses bras.

Notre Sainte Mère veut nous dire que toutes les prières que nous faisons, spécialement le 15 septembre, fête de Notre-Dame des Sept Douleurs et pour la fête du Précieux Sang de Jésus sont d’un GRAND SECOURS.  Nous savons tous ce qui s’est passé aux Etats-Unis après le passage de l’ouragan Katrina et la Vierge Marie a dit que d’autres choses s’en viennent, mais «il ne faut pas s’inquiéter» parce que c’est grâce à nos prières que la force des ouragans diminuera.  L’ouragan Rita était de catégorie 5 et il est descendu au niveau d’une tempête tropicale de catégorie 1.  Dory nous remercie tous pour nos prières, spécialement celles en provenance des Etats-Unis parce que Dory nous a tous demandé de l’aider par nos prières et grâce à ces prières Rita a perdu de sa force.

Notre Sainte Mère dit que ce n’est pas encore suffisant pour prouver à tout le monde ce qu’elle peut faire pour nous parce que tous ne suivent pas ce que Notre-Seigneur et notre Sainte Mère nous demandent.  Dory nous dit que d’autres choses s’en viennent et de continuer à prier parce que c’est la dernière chance que Notre-Seigneur nous donne.  Il ne reste pas beaucoup de temps et Dory nous supplie de ne PAS PERDRE LE TEMPS que nous avons encore.  UTILISEZ ce temps pour faire ce que Notre-Seigneur et notre Sainte Mère nous demandent.

Dory nous rappelle toujours que les choses que nous possédons sur terre ne sont rien et que nous ne pouvons pas les emporter avec nous.  Acceptons ce que nous avons;  la chose la plus importante maintenant c’est de SAUVER NOTRE ÂME et d’aller au ciel.  Rappelez-vous ce que nous dit notre Sainte Mère:  «Est-ce que ce qui se passe en ce moment ne vous réveille pas?  – IL RESTE TRÈS PEU DE TEMPS.»

Dory dit parfois à notre Sainte Mère qu’elle est fatiguée de parler aux gens parce que beaucoup ne croient pas ce que notre Sainte Mère nous demande de faire et elle ne sait pas si les gens croient ou non.  Dory insiste en disant:  «Mon Seigneur et mon Dieu, regarde ce qui se passe dans le monde, comment ne pas voir et croire ce que nous disent Notre-Seigneur et notre Sainte Mère?  Est-ce que tout cela n’est que du cinéma?  Non, C’EST LA VERITE – C’EST LA REALITE!»

Qu’est-ce que notre Sainte Mère nous dit:  «Quoi qu’il arrive bientôt – c’est la VERITE – cela va arriver!»  Dory nous supplie tous d’écouter et de nous rappeler ce que notre Sainte Mère nous dit:  «Quoi qu’il advienne, ne vous inquiétez pas et n’ayez pas peur;  tant que vous êtes avec moi et avec mon Fils Jésus, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter, vous êtes sauvés.»

Dory nous supplie également de ne pas nous lasser d’écouter ce qu’elle nous redit continuellement parce qu’elle ne fait que suivre ce que lui dit notre Sainte Mère.  «Ne te lasse pas. Continue à faire ce que tu fais», lui dit notre Sainte Mère.

Dory nous assure qu’elle ne veut pas se lasser et nous demande d’écouter notre Sainte Mère parce qu’elle veut prendre soin de nous et entendre nos prières.  Dory nous demande de nous souvenir de cette journée jusqu’à la fin de nos jours et de continuer à faire ce que nous faisons;  il n’y a pas de raison de s’inquiéter.  N’ayez pas peur;  ne soyez pas dans la confusion et n’écoutez pas ce qui pourrait vous effrayer.  Il ne faut pas avoir peur mais continuer simplement à PRIER, PRIER et SUIVRE ce que notre Sainte Mère veut que nous fassions pour être avec elle et son Fils Jésus au ciel.

Rappelez-vous que notre Sainte Mère et saint Padre Pio ont dit qu’une des choses les plus importantes pour aller au ciel, c’est de faire des SACRIFICES. Des sacrifices qui viennent du CŒUR, et PAS simplement pour la galerie.  Dieu sait ce qui est vraiment dans notre cœur.  Continuons à AIMER et à PRIER les uns pour les autres.  Dory termine en disant:  «Que le Seigneur vous bénisse tous.  Je vous aime.»

(Dory sera à Marmora le 12 novembre au lieu du 5 novembre.)

12 novembre 2005, deuxième samedi du mois, à la Ferme

Nous avons commencé nos prières et les Stations de la Croix à la statue de St Padre Pio par une belle journée ensoleillée.  Un saint prêtre nous a bénis à la 10e station.

Après l’apparition, Dory nous dit qu’elle s’était sentie triste avant la 10e station et elle sait qu’il n’est pas possible de cacher ces sentiments à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère.  Elle était triste en pensant que des gens manquent de respect envers Jésus dans le Saint Sacrement et qu’on profane parfois la Sainte Hostie en la jetant au lieu de la consommer.

Notre Sainte Mère souriait en apparaissant à Dory et elle lui a dit:  «Ne sois pas triste.  N’es-tu pas heureuse?  Nous ne sommes pas le 1er samedi du mois et regarde comme ils sont nombreux autour de toi.  Réjouis-toi parce que les gens CROIENT en toi et ils CROIENT que je suis ici pour vous tous.»

Dory remercie Dieu et nous dit à tous merci d’être là même si ce n’est pas le 1er samedi.  Elle est heureuse parce que nous prouvons ainsi à notre Sainte Mère que nous croyons qu’elle est présente en ce saint lieu.  Notre Sainte Mère dit à Dory:  «Combien de milliers et de milliers d’enfants en ce monde désobéissent à mon Fils – en le jetant n’importe où.»  Jésus dit alors à Dory:  «Ne t’inquiète pas.  Ceux qui me rejettent, ceux qui manquent de respect envers moi – et aussi envers ma Mère – ceux-là sont rejetés.»

Notre Sainte Mère poursuit:  «Je sais qui tu es.  Je sais que tu obéis à mon Fils.  Nombreux sont ceux qui n’obéissent pas à mon Fils.  Si mes enfants font en ce monde ce que moi et mon Fils nous leur demandons, quoi qu’il arrive, ils seront sauvés.»

Dory nous rappelle de faire ce que St Padre Pio nous répète:  «Faites des SACRIFICES et acceptez les SOUFFRANCES que vous avez.  C’est ainsi qu’on va au ciel.  Je vous rappelle que le TEMPS PRESSE.»

Ce qui s’en vient va réellement arriver et la chose la plus importante est de SAUVER NOTRE AME.  Suivez ce que notre Sainte Mère nous dit de faire et ne vous inquiétez pas.  Chacun de nous sera parti et nous devons tous accepter cela;  tout ce que nous avons à faire c’est de nous PREPARER.  Sauver nos âmes, sauver nos familles, sauver le monde!  Voilà la chose la plus importante à faire en ce moment et jusqu’à la fin.

Ne vous plaignez pas.  Faites des SACRIFICES et ACCEPTEZ tout.  ACCEPTONS toutes les souffrances que nous avons.  Tout comme Notre Seigneur l’a fait pour nous sauver.  ACCEPTEZ TOUT et faites-le pour le Seigneur.

Notre Sainte Mère nous demande un autre sacrifice.  Elle nous demande de venir ici le 8 décembre.  Elle nous demande de venir en ce saint lieu et de transmettre cette invitation aux autres.  Nous ne regretterons pas d’être venus et nous recevrons une GRACE TRES TRES SPECIALE – comme celle que notre Sainte Mère nous a donnée le jour de son anniversaire (8 septembre).  Ne négligez pas ce message – REPONDEZ à l’invitation de notre Sainte Mère.  Elle veut que nous soyons ici avec elle et son Fils Jésus.  Ne cherchez pas des excuses et ne suivez pas votre volonté MAIS celle de Dieu et de notre Sainte Mère.  Quoi qu’il arrive, elle VEUT que nous soyons ici.

Dory remercie tout le monde et nous rapporte ce que lui dit notre Sainte Mère:  «Sois heureuse.  Les gens qui sont autour de toi prouvent qu’ils m’aiment.  Dis-leur que je les aime tous beaucoup.»

Dory termine en disant:  «Que le Seigneur vous bénisse.  Je vous aime tous.»

3 décembre 2005, premier samedi du mois, à la Ferme

Nous avons commencé les Stations de la Croix sous un froid très vif.  Après l’apparition à la 10e station, Dory nous a remerciés pour notre présence en cette belle journée où notre Sainte Mère sait le SACRIFICE que nous faisons;  elle dit que nous ne le regretterons pas et qu’elle en est très heureuse:  «Ce que vous faites maintenant, c’est de m’aider à verser une de mes larmes.»

Dory est triste car ce que nous faisons n’est qu’une faible partie de ce que nous pourrions faire pour aider notre Sainte Mère dans ses pleurs et sa peine.  Alors pourquoi ne sont-ils pas plus nombreux à faire ce que vous faites?  Qu’est-ce que notre Sainte Mère nous demande?  Même une personne seule au monde peut aider notre Sainte Mère et son Fils Jésus.  C’était si beau d’entendre notre Sainte Mère lui dire:  «Dis à tous ceux qui t’accompagnent de ne pas s’inquiéter s’ils ne me voient pas sourire à cause de ce que vous faites.  Une de mes larmes est séchée et essuyée grâce à votre SACRIFICE.»

Dory a dit à notre Sainte Mère que si elle le pouvait, elle s’efforcerait d’assécher toujours mieux ses larmes.  Notre Sainte Mère a souri et dit:  «Combien pourraient venir ici comme toi et faire ce que je te demande de faire.»

Dory dit que ce n’est facile pour personne à cause du froid MAIS que ce que nous ressentons en ce moment est d’un TRES TRES GRAND SECOURS pour notre Sainte Mère et pour Jésus.  Pourquoi ne pas faire plus?  Notre Sainte Mère veut que Dory nous dise qu’un jour, nous la verrons SOURIRE.

Notre Sainte Mère dit aussi à Dory de nous faire écrire nos demandes de prières sur une feuille de papier et de les apporter ici le 8 décembre.  Beaucoup de gens appellent Dory pour lui demander de prier pour eux.  Dory explique à notre Sainte Mère qu’elle ne sait pas si tout le monde la croit lorsqu’elle leur dit qu’elle va prier pour eux, et c’est pourquoi notre Sainte Mère nous demande d’écrire nos demandes sur une feuille de papier et de les apporter ici le 8 décembre.  Dory présentera alors toutes ces prières à notre Sainte Mère qui s’en occupera par l’intermédiaire des prières de Dory qui nous demande à tous de CROIRE que ces prières seront entendues.

Faites un autre sacrifice en venant ici le 8 décembre pour aider à sécher les larmes de notre Sainte Mère car tous ces sacrifices sont une très grande aide.  «Même une seule de mes larmes est d’un très très grand secours pour le monde», dit notre Sainte Mère.

Dory nous demande de promettre à notre Sainte Mère de l’aider à sécher ses larmes par ce que nous faisons et elle promet que nous ne le regretterons pas.  Nous verrons ce qu’elle nous promet à tous:  nous irons au ciel.  Ne vous lassez pas.  Nous ferons plus encore pour que Notre Seigneur et notre Sainte Mère soient heureux et ils partageront leur bonheur avec nous.  Notre Sainte Mère veut que Dory nous redise à tous qu’IL NE RESTE PLUS BEAUCOUP DE TEMPS - QUE LE TEMPS PRESSE.

Profitez du temps qu’il nous reste pour que, le moment venu, nous soyons tous au ciel avec notre Sainte Mère et Jésus à jamais.

Dory termine en disant:  «Que le Seigneur vous bénisse, et j’espère vous revoir tous ici le 8 décembre.»

8 décembre 2005, fête de l'Immaculée Conception, à la Ferme

Nous avons eu l’agréable surprise de commencer nos prières et les Stations de la Croix par une belle journée ensoleillée et pas trop froide.  C’est aujourd’hui un jour spécial où nous ramassons toutes les demandes de prières offertes à notre Sainte Mère par Dory qui les placera près de son autel et priera tout au long de l’année prochaine.

Notre Sainte Mère est apparue à la 10e station et nous avons vu Dory élever doucement les mains au-dessus des demandes, tourner les paumes de ses mains vers le bas et tracer lentement le signe de la croix par-dessus les demandes.  Elle a ensuite regardé alentour avec des larmes dans les yeux;  elle souriait, battait doucement des mains comme si elle faisait des signes à tous ceux qui l’entouraient.  Elle vivait manifestement quelque chose de très beau.

Dory nous a dit que c’était une de ses plus belles journées et qu’elle nous y incluait tous pour le sacrifice que nous faisions en venant ici en ce jour très spécial.  Elle ne peut nous remercier assez de venir en ce saint lieu pour célébrer la fête de l’Immaculée Conception, même si Dory sait que nous ne croyons pas tous en elle;  mais cela n’a pas d’importance pourvu que nous venions prier et croire que notre Sainte Mère est présente, c’est tout ce qui compte.

Au cours de ses prières hier matin, Dory a prié Sœur Lucie et lui a demandé de rendre cette journée du 8 décembre spéciale en faisant que le soleil brille comme à Fatima.  Ses prières ont été exaucées comme tout le monde a pu le voir en cette belle journée.

Pour Dory, ce lieu est saint comme Fatima et elle a demandé à Sœur Lucie de l’aider à prier avec elle pour les demandes de prières car il est toujours agréable d’avoir de l’aide et cela rend nos prières plus puissantes.  Sœur Lucie ne l’a pas déçue et lui a dit:  «Continue à faire ce que tu fais.  Comme ceux qui t’entourent ont de la chance et sont bénis!  Tu es toi-même pour eux une prière en action en leur montrant ce que tu fais.  Lorsque j’étais moi-même sur terre, je ne pouvais pas agir, je ne pouvais que prier.  C’est pourquoi ce que tu fais est DOUBLE.  Continue et rappelle-toi ce que notre Sainte Mère nous dit – soyez prêts.  Bien des choses vont arriver, mais ne vous inquiétez pas – ACCEPTEZ SIMPLEMENT tout ce qui arrivera.  N’arrête pas de faire ce que tu fais.  Un jour, nous serons réunies au ciel.»

Ces paroles rendent Dory très heureuse et elle nous dit ce n’est pas seulement pour elle mais que cela nous concerne TOUS.  Suivez ce que vous dit Sœur Lucie et continuez à faire ce que vous faites.  N’abandonnez pas, surtout maintenant.  Nous savons ce qui se passe dans le monde, alors N’ABANDONNEZ PAS!  Ne regrettons pas ce que nous faisons en venant ici.  Croyez-le ou non, l’Enfant Jésus a promis qu’il tenait compte de ce que nous faisons.  Notre Sainte Mère a dit aujourd’hui à Dory:  «Dis-leur que je sais que tout le monde m’attend;  dis-leur que je suis ici pour tous.»

Dory ajoute que si nous avons la photo prise le 1er octobre 2005 à la 10e station, notre Sainte Mère lui a dit:  «Je suis REELLEMENT présente.  C’est mon image (cliquez sur ce lien:  http://www.marmoraon.ca/maryappa.jpg ).»  Notre Sainte Mère lui demande aussi de nous dire:  «S’ils veulent me voir - ma Chair et mon Fils Jésus – dis-leur de faire ce que je leur demande de faire.  Qu’ils suivent mon message et lorsqu’ils me verront, ce sera pour toujours.»

Ce que donne notre Sainte Mère, dit Dory, n’est pas seulement pour elle mais pour nous TOUS;  nous sommes tous inclus en faisant des sacrifices.  Notre Sainte Mère a montré à Dory beaucoup d’âmes qui vont au ciel;  ce sont toutes les âmes pour lesquelles nous prions.  Ces âmes sont si heureuses, elles battent des mains et font des signes (c’est pourquoi Dory faisait des signes de la main durant l’apparition).

Dory craignait que les gens ne la croient pas quand elle voyait les âmes et notre Sainte Mère lui a dit:  «Ne t’inquiète pas;  tant que toi tu fais ce que tu fais maintenant, ce qui se passe entre toi, moi et mon Fils Jésus EST REEL.  Continue à faire ce que tu fais.  Et toutes ces âmes qui vont au ciel t’aideront à continuer à faire ce que tu fais en ce monde.»

Dory nous demande de CROIRE cela et de ne pas penser que nous perdons notre temps en venant ici.  Cela vaut mieux que des milliers et des milliers de dollars.  Croyez ce que je vous dis.  Notre Sainte Mère nous dit la VERITE à travers moi.  Ce que je vous dis est REEL.

Il y a un ciel, et les âmes sont si heureuses et battent des mains en nous faisant des signes pour nous dire «Merci» pour toutes nos prières.  Dory nous demande de continuer parce que les âmes du Purgatoire nous aideront à aller un jour au ciel avec elles.

Dory nous demande également de prendre nos demandes au sérieux et nous promet, avec l’aide de Sœur Lucie et de St Padre Pio de prier pour chacune de nos demandes.  Elle nous dit aussi d’être patients et de ne pas nous inquiéter, de tout remettre entre les mains de Jésus et de notre Sainte Mère.  Dory nous supplie de continuer à faire ce que nous faisons.  Il n’y a pas trop de temps, alors ne le perdons pas.

Rappelez-vous l’image du Précieux Sang que Dory a distribuée à tout le monde.  Elle nous donne maintenant la Prière du Précieux Sang qu’elle nous demande de réciter de tout notre cœur.  Promettez de dire cette prière.  Elle est courte et en la disant, elle nous montre le chemin pour aller au ciel.

Dory nous rappelle que Noël s’en vient.  Oublions tous les problèmes que nous avons et offrons tout à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère.  REJOUISSEZ-VOUS A NOËL et ENTREZ DANS LA JOIE de la naissance de Jésus.  SOURIEZ à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère et dites:   «Joyeux Noël», et cette Nouvelle Année sera une Vie Nouvelle pour nous tous qui irons au ciel si nous suivons ce que notre Sainte Mère nous demande.

Dory termine en disant:  «Joyeux Noël et bonne et heureuse année;  je vous aime tous du fond du cœur et notre Sainte Mère sait cela.»
________

PRIÈRE DU PRÉCIEUX SANG

1 Notre Père
7 Je vous salue Marie
1 Gloire soit au Père
Seigneur Jésus, par le pouvoir de votre Précieux Sang, que votre volonté soit faite.

Seigneur Jésus, par le pouvoir de votre Précieux Sang, que votre volonté soit faite.

Seigneur Jésus, par le pouvoir de votre Précieux Sang, que votre volonté soit faite.

Cœur Très Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie, protégez-nous et gardez-nous à jamais dans vos Cœurs.  Amen.

7 janvier 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est une merveille que nous soyons aussi nombreux ici aujourd’hui, compte tenu des conditions routières dans certaines régions.  Ce fut pour nous une bénédiction de commencer l’année par un Chemin de Croix en ce saint lieu.

À la dixième station, après l’apparition, Dory a commencé par nous souhaiter à tous une «Bonne et heureuse année» et elle dit avoir prié devant la statue de saint Padre Pio en lui demandant de nous aider à supporter le froid de l’hiver.  Saint Padre Pio a répondu en nous rappelant que «C’est par le sacrifice et la souffrance que l’on va au Ciel».

Si nous avons froid, OFFRONS simplement tout cela à Dieu et remercions notre Sainte Mère et saint Padre Pio du fait que nous obéissons à Sa Parole en faisant un sacrifice.

Dory dit que lorsque nous sommes arrivés à la 10e station, avant l’apparition, elle avait les larmes aux yeux en priant notre Sainte Mère pour nous TOUS car elle savait que ce n’est pas facile de venir ici par ce temps-là, MAIS qu’avec une FOI SOLIDE, ce n’est rien;  elle avait les larmes aux yeux parce qu’elle ne pensait pas seulement à elle mais à nous, et il lui semblait que ce n’était pas juste de faire un sacrifice en venant ici sans voir ni entendre notre Sainte Mère, et nous pouvions penser que nous ne voyons pas de MIRACLE.  Dory dit qu’elle voudrait réellement que nous ayons tous la GRACE de voir et de faire l’expérience d’un MIRACLE.

Dory nous rappelle que notre Sainte Mère sait tout cela et semblait très heureuse.  Elle a répondu à Dory en disant:  «Être ici avec moi est déjà un GRAND MIRACLE et le temps viendra où ils me verront comme tu me vois.»

Dory nous rappelle que notre Sainte Mère nous demande toujours de ne pas nous lasser et de continuer à faire ce que nous faisons.  C’est une année nouvelle.  Oublions les épreuves et les souffrances de l’année qui vient de s’écouler.  Nous commençons une année nouvelle et notre Sainte Mère nous demande de DOUBLER les prières que nous avons faites l’année dernière!  Ne prions pas seulement lorsque nous avons des problèmes, des épreuves ou des maladies.  Notre Sainte Mère nous demande de prier TOUT LE TEMPS parce que nos prières sont très importantes et il ne reste PLUS BEAUCOUP DE TEMPS.

Une autre année vient de se terminer.  Combien de temps nous reste-t-il encore?

Dory dit que c’est pour nous une BENEDICTION d’être ici, et elle espère que nous sentons tous la présence de notre Sainte Mère dans notre cœur, même si nous ne la voyons pas. Elle répète que notre Sainte Mère nous voit tous, elle sait ce que nous avons dans le cœur et connaît la raison de notre présence ici.  J’espère, dit Dory, que nous sommes ici parce que nous voulons SUIVRE LA PAROLE DE DIEU – et les messages de notre Sainte Mère pour être avec eux dans le Ciel.  C’est la raison pour laquelle je prie pour le monde entier et j’espère que nous nous souvenons toujours de ce que dit notre Sainte Mère:  «Ne pensez pas aux choses matérielles – ACCEPTEZ votre état et remerciez Dieu pour tout ce que vous avez.  Aimez-vous les uns les autres et partagez ce que vous avez avec votre prochain.»

Dory dit que notre Sainte Mère lui a permis de nous raconter ce qui lui était arrivé avant Noël.  Le 22 décembre, un ami avait besoin d’aide et devait trouver la somme de 1.500$.  Lorsque Henry a raconté cela à Dory, elle lui a dit de ne pas s’inquiéter et a demandé à Henry de faire un chèque pour ce même montant qu’elle lui a donné et il est reparti très heureux.

Après quoi, Dory a prié en pleurant Notre-Seigneur, notre Sainte Mère et saint Padre Pio en leur demandant si elle avait bien agi, et en espérant qu’elle n’avait pas fait une erreur.  L’argent qu’elle avait donné était un cadeau de sa fille et maintenant il était parti.  Pendant qu’elle priait, Jésus lui a parlé en disant:  «Tu as rendu ton prochain heureux.  Tu m’as rendu heureux moi aussi.  Le bonheur que j’ai eu, je te le rendrai.»

«Qu’avons-nous besoin d’entendre de plus de la part de Jésus?»  dit Dory.

Deux jours plus tard, Jésus lui rendait le bonheur qu’elle lui avait donné – et même plus que ce qu’elle avait donné à son prochain!  Quelqu’un lui a donné de l’argent et Dory dit que Jésus rendra ce bonheur à cette personne tout comme Jésus le lui a rendu à elle.  Cela prouve que nous lui faisons très plaisir lorsque nous aidons notre prochain et que Jésus nous rendra ce bonheur en retour pour tout ce que nous faisons.

Dory insiste:  Nous avons le Précieux Sang de Jésus – que nous faut-il de plus?  C’est la DERNIERE chose que Jésus et notre Sainte Mère nous ont donnée.  Le Précieux Sang est notre SALUT – c’est le chemin pour aller au Ciel.  La Parole que Jésus a donnée à Dory est valable pour tous.  Si nous CROYONS cette Parole – si nous rendons heureux notre prochain – Jésus sera heureux lui aussi.  Le bonheur que Jésus reçoit, il nous le rendra.  CROYEZ cela!

Ce n’est pas une plaisanterie – c’est la VERITE!  Écoutez ce que notre Sainte Mère nous demande de faire – PRIER DEUX FOIS PLUS.  Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas la voir – la chose la plus importance est qu’elle nous voit, avec ce qui est dans notre cœur et ce que nous faisons.  Rappelez-vous que jamais, jamais nous ne regretterons ce que nous faisons.

Dory termine en disant:  «Je vous aime et que Dieu vous bénisse tous.»

4 février 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

    C’est par une belle journée d’hiver, sans vent, que nous nous sommes réunis pour prier autour de la statue de saint Padre Pio.  À la dixième station, durant l’apparition, un vent chaud s’est levé soudainement et tout le monde a compris que c’était quelque chose de spécial.

    Dory remercie tous ceux qui sont venus prier avec elle et espère que nous ne nous lassons pas de faire ce que nous faisons parce que jamais, jamais notre Sainte Mère ne se fatigue de nous remercier pour ce que nous sommes en train de faire.  Dory dit recevoir beaucoup d’appels à la maison – des demandes de prière et des questions qu’on lui pose.  Une personne l’a appelée pour l’interroger et la comparer à d’autres visionnaires en disant que notre Sainte Mère leur apparaît toujours à une heure précise.  Dory dit qu’elle ne sait pas toujours comment répondre à ce genre de questions, mais elle sait que notre Sainte Mère la guide et elle a répondu à cette personne:
«Ça ne dépend pas de moi – c’est notre Sainte Mère qui décide quand elle va m’apparaître.  Je sais que vous connaissez une autre voyante qui dit que notre Sainte Mère apparaît toujours à une heure précise, mais je remercie le Seigneur, notre Sainte Mère et saint Padre Pio d’être toujours avec moi;  et ils savent que ce n’est PAS uniquement pour moi – la Grâce que je reçois est pour le monde entier.»

    Dory dit que ce n’est pas seulement ici à Marmora que notre Sainte Mère sait ce qu’elle fait;  c’est partout la même chose et elle fait même plus que ce qu’elle fait ici à Marmora.  La personne qui posait ces questions a dit espérer qu’elle n’était pas fâchée et Dory a répondu que nous avons tous le droit de poser des questions et que les réponses venaient de Notre Seigneur et de notre Sainte Mère.  Dory dit qu’elle est incapable de mentir, qu’elle est humaine et que parfois elle se sent blessée, mais qu’elle accepte d’être remise en question et que notre Sainte Mère est toujours avec elle – même si les gens présents à Marmora ne la voient pas.

    Arrivés à la dixième station, Dory a demandé à notre Sainte Mère:  «Quelle sorte de questions est-ce qu’ils me posent?  Donnez-moi s’il vous plaît un signe qui leur montrera que vous êtes toujours avec moi.»

    Dory dit espérer que nous avons tous remarqué et senti la présence de notre Sainte Mère.  C’est sa présence qui explique ce coup de vent chaud et soudain durant l’apparition.  Dory ajoute que certains disent que c’est toujours la même chose chaque premier samedi;  elle nous rappelle ce que nous dit Jésus:  «Rien de ce que nous faisons n’est perdu.»

    Voyez ce qui s’est passé aujourd’hui – cela compte pour aujourd’hui, alors NE REGRETTEZ PAS ce que nous faisons maintenant et suivez toujours ce que notre Sainte Mère veut que nous fassions.  Rappelez-vous ce que notre Sainte Mère nous dit:  «Chaque petite chose – le SACRIFICE que vous êtes en train de faire – est compté entre les mains de mon Fils Jésus.»

    Il n’était pas facile de venir ici avec ce froid, dit Dory, mais qui est venu?  – Notre Sainte Mère est venue;  alors, que demander de plus?  Nous ne venons pas ici pour rien, alors, pourquoi le regretter?  Que jamais, au grand jamais vous n’ayez de regrets en venant ici parce que Notre Seigneur, notre Sainte Mère et saint Padre Pio comptent sur nous et sur ce que nous faisons.  CONTINUEZ – regardez l’heure – le temps passe très vite.  Nous sommes déjà en février.  Il faut penser à cela.  C’est la même chose avec notre vie.  Nous ne savons pas quand viendra notre heure et notre Sainte Mère nous rappelle TOUJOURS qu’il faut ETRE PRET à n’importe quel moment parce que tout peut arriver en une seconde.

    Ne perdez pas ce temps où nous devons venir ici parce que, si nous avons vraiment FOI en ce que nous faisons – nous CROYONS que c’est le chemin pour aller au Ciel et être avec Notre Seigneur et notre Sainte Mère.  FAITES PLUS ENCORE – Dory nous dit que notre Sainte Mère lui demande de dire aux gens pour cette nouvelle année:  «Redoublez vos prières – redoublez vos sacrifices parce qu’il reste TRES PEU DE TEMPS.»

    Dory demande à tous de CROIRE ce qu’elle nous dit;  ce qu’elle nous dit ne vient pas d’elle-même mais de Jésus et de notre Sainte Mère.  Nous ne le regretterons pas, nous serons heureux;  nous sommes encore ici et Notre Seigneur et notre Sainte Mère nous montrent la voie pour aller au Ciel.  Dory nous redit de NE PAS NOUS LASSER et de nous rappeler ce que notre Sainte Mère lui a dit:  «Ne soyez pas inquiets – Je ne vous quitterai pas.»

    Croyons ce que nous dit notre Sainte Mère – Elle nous dit de CROIRE que chaque fois que nous venons ici, elle est là avec nous!  Souvenez-vous de cela et ne demandez pas un signe;  quel autre signe voulons-nous que celui qu’elle nous a donné aujourd’hui?  N’est-ce pas suffisant?  Qu’est-ce que nous allons faire?  Nous allons CONTINUER ce que nous faisons et TOUJOURS SUIVRE ce que notre Sainte Mère nous demande de faire.  Toujours nous aimer les uns les autres;  toujours nous pardonner.

    Dory affirme qu’elle ne va pas seulement essayer de faire cela, MAIS qu’elle «le fera»;  et elle veut que personne ne soit fâchée contre elle parce qu’elle veut que nous l’aimions tous comme elle nous aime tous du fond du cœur.

    Encore une fois, rappelons-nous ce que notre Sainte Mère nous a donné aujourd’hui et, de tout cœur, apportons-le à nos familles et à notre prochain, spécialement à ceux qui ne nous aiment pas;  aimons-les et prions pour eux encore plus.  Rappelons-nous que si nous rendons notre prochain heureux par ce que nous faisons, Jésus nous promet qu’il nous donnera ce bonheur en retour.

    Dory dit qu’elle s’est totalement consacrée à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère, qu’elle veut être avec eux et qu’elle veut servir son prochain de tout cœur.  Le 25 octobre 2005, notre Sainte Mère lui a donné cette prière et elle veut nous la faire partager.  C’est la Prière du Crucifix.

Prière du Crucifix

 

Seigneur Jésus, à ta Sainte Croix, clouez-moi.

De votre Sainte Couronne, entourez-moi.

Sous vos Saints Pieds, piétinez-moi.

Par votre Très Précieux Sang, pardonnez-moi et lavez-moi de tous mes péchés.

Dans vos Très Saintes Plaies, cachez-moi et protègez-moi.

Cœur Très Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie,

Gardez-moi à jamais dans vos Cœurs.  Amen.

Seigneur Jésus et Bienheureuse Mère que votre volonté soit faite.

 

    Dory nous dit ce que signifie pour elle la Prière du Crucifix.  Me clouer, cela veut dire participer à Tes souffrances.  M’entourer, c’est ne jamais être séparée de Toi.  Me piétiner pour me rabaisser, cela veut dire devenir aussi humble que possible.  Par ton Sang Très Précieux, c’est pour me laver de tous mes péchés et ne juger personne.  Dans tes Très Saintes Plaies, protège-moi et cache-moi pour me garder bien loin du péché.  Dory ajoute que pour elle, spécialement lorsqu’elle récite cette prière dans son dialecte philippin (tagalog), elle se sent dans la Vie et les Souffrances de Jésus qui nous a sauvés.

    Dory espère que nous allons tous méditer les prières du Précieux Sang et du Crucifix, car si nous les gardons dans notre cœur, personne ne peut nous toucher et nous sommes à jamais avec Jésus dans le Ciel.  Rappelons-nous aussi que le Précieux Sang de Jésus est notre ARCHE – il est NOTRE SALUT.  CROYEZ bien cela!

    Cela prouve également à quel point notre Sainte Mère nous aime.  Bien des gens disent qu’ils ne peuvent pas réciter le Rosaire parce qu’ils n’ont pas le temps, et notre Sainte Mère qui nous aime beaucoup nous donne cette prière pour nous aider à sauver notre âme.  Ces prières sont notre salut;  tout comme au temps de Noé, le Précieux Sang de Jésus est notre salut.

    Dory demande aussi nos prières pour l’aider et la guider dans sa mission avec quelques-uns des membres de l’Ave Maria et du groupe de prière Saint Padre Pio aux Philippines.  Ils partiront le 26 février et Dory dit que nous serons tous en esprit dans son cœur même si nous ne pouvons pas être présents physiquement dans cette mission pour aider les pauvres.  Elle veut nous remercier tous pour notre soutien et répète que si nous rendons notre prochain heureux cela fait également plaisir à Jésus qui nous rendra ce bonheur.  N’oubliez pas ces paroles.

Dory termine en disant:  «Merci.  Que Dieu vous bénisse.  Je vous aime et vous serez toujours dans mes prières.»

1er avril 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

    Le temps était couvert lorsque nous avons commencé nos prières à la statue de saint Padre Pio et continué le chemin de croix.  À la 10e station, après l’apparition, un saint prêtre nous a tous aspergés d’eau bénite.
    Dory commence par remercier le Père qui nous a bénis et nous remercie tous de notre présence.  Elle dit être vraiment triste car c’est le temps de Carême et de la Passion de Jésus, et nous serions censés faire plus, mais voyez combien nous sommes…  C’est pourquoi Dory dit être triste.
    Dory dit que pendant ses prières matinales notre Sainte Mère lui a demandé de prier les gens de continuer à faire ce qu’Elle leur demande.  Ce que nous faisons ici maintenant, ce n’est pas simplement venir bavarder.  Notre-Seigneur et notre Sainte Mère nous demandent d’AGIR par nos prières et nos sacrifices, et en aimant notre prochain.  Dire simplement que nous aimons notre prochain n’est pas suffisant – nous devons montrer notre amour par notre ACTION.  C’est ce qu’a fait Notre-Seigneur Jésus.  Il a montré combien il nous aimait en SOUFFRANT et en donnant sa vie sur la Croix pour nous.  Jésus et notre Sainte Mère veulent que nous fassions la même chose.  Jésus ne nous demande pas de donner notre vie, mais seulement de faire des SACRIFICES.  C’est ainsi que nous pouvons montrer notre ACTION et c’est la manière de faire voir ce que nous avons dans le cœur.
    Beaucoup de gens disent toujours que nous pouvons prier n’importe où.  C’est vrai, dit Dory, mais quelle est la chose la plus importante que Notre-Seigneur veut que nous fassions?  Il nous demande de SUIVRE ses pas.  Il a souffert pour nous et nous devons donc nous aussi faire des SACRIFICES et ACCEPTER les souffrances que nous avons.
    Les gens lui disent toujours:  «Je peux prier chez moi;  je peux prier à l’église».  Mais où est alors le SACRIFICE?  Le SACRIFICE est la manière la plus importante de SUIVRE Jésus en ce monde.  Quelle chance nous avons et quelle bénédiction pour nous d’avoir cet endroit où venir.  Nous n’avons pas besoin d’aller très loin pour rendre visite à notre Sainte Mère – Elle est TOUJOURS ici!  Ne cherchez pas des excuses pour ne pas venir;  ne dites pas que vous avez d’autres choses à faire;  ne dites pas que vous n’avez personne pour vous conduire;  ne dites pas que vous n’avez pas assez d’argent pour l’essence.  Dory ajoute qu’elle nous dit la vérité et que Notre-Seigneur, notre Sainte Mère et saint Padre Pio savent ce qui est dans notre cœur et qu’ils nous montreront comment faire ce que nous avons à faire.
    Dory nous donne cet exemple.  Elle dit que Dieu sait ce qu’elle a dans le cœur et qu’Il a donné à elle et aux gens la force pour pouvoir montrer son amour et aider son prochain.  Dieu lui a donné le soutien dont elle avait besoin pour que le rêve qu’elle fait depuis qu’elle est toute petite devienne réalité.  Voilà l’ACTION que Notre-Seigneur veut que nous fassions.
    Dory ajoute que toux ceux qui la soutiennent sont toujours autour d’elle.  Qu’est-ce que dit notre Sainte Mère?:  «N’abandonnez pas.  Vous recevrez au Ciel bien plus que ce que vous faites.»  Notre Sainte Mère nous redit toujours:  «N’abandonnez pas;  ne vous lassez pas.»
    Dory dit CROIRE en ces paroles et c’est pourquoi elle n’abandonne pas et ne se lasse pas de faire ce qu’elle fait.  Ce qu’elle demande depuis qu’elle est toute petite, elle le reçoit maintenant.
    Pourquoi notre Sainte Mère demande-t-elle maintenant à Dory de PRIER les gens, spécialement ceux qui sont autour d’elle, ceux qu’elle peut atteindre?  C’est parce que maintenant les gens sont très faibles, surtout s’ils ont un problème.  Ils disent:  «Je prie tout le temps mais Dieu ne m’écoute pas.»
    Dory dit que nous avons tort de penser ainsi – si seulement nous CROYONS qu’il y a un Dieu qui est toujours là pour nous.  Il y a notre Sainte Mère qui nous guide toujours.  Il faut simplement tout OFFRIR!  Nous avons tous des problèmes.  Comment pouvons-nous résoudre nos problèmes si nous n’avons pas la FOI pour continuer ce que nous faisons?  Ne vous lassez pas!  Regardez ce qui est arrivé à Jésus.  Regardez combien de temps il a souffert.  Il continue à souffrir maintenant MAIS il n’abandonne PAS!
    C’est la même chose pour notre Sainte Mère.  Regardez tout ce qu’elle fait pour nous.  Elle n’abandonne toujours pas parce qu’elle veut que nous allions au Ciel.
    Dory nous répète de confier tous nos problèmes, de TOUT donner au Seigneur.  N’abandonnez pas!  Beaucoup de gens abandonnent lorsqu’ils ont des problèmes.  Ils arrêtent d’aller à l’église.  Ils cessent de prier et de demander au Seigneur de les aider.  Rappelez-vous que Dieu sait tout.  Il sait ce qui est dans notre cœur et ce dont nous avons besoin.  Nous ne pouvons pas dire que nous n’allons plus prier.
    Rappelez-vous que nous ne sommes ici sur terre que pour un temps.  Quelle chance d’avoir encore ce temps, d’avoir la force de suivre la Parole de Jésus.  C’est ce que nous dit notre Sainte Mère:  «PRIE-les pour Moi.»  Dory nous dit avec émotion:  «Qui suis-je pour que notre Sainte Mère me demande de PRIER tous les gens de continuer, de ne pas abandonner?»
    Les gens disent que Dory est différente parce qu’elle voit notre Sainte Mère et qu’elle peut lui parler, mais elle répond humblement que c’est notre Sainte Mère qui l’a choisie pour dire à tous ce qu’Elle veut que nous fassions.  Dory nous demande de penser à cela.  Est-ce qu’elle fait quelque chose de mal en nous disant de faire ce que nous sommes censés faire?  Nous pouvons répondre à cela en disant:  «Est-ce que tout ça n’est qu’une histoire?  Est-ce que cela vient de Notre-Seigneur et de notre Sainte Mère?»
    Dory nous supplie tous – elle nous SUPPLIE de CONTINUER à faire ce que nous faisons.  Dieu compte chaque SACRIFICE que nous faisons.  Rappelez-vous qu’il a un Ciel qui nous attend.  Il y a là une chambre pour nous et dans cette chambre, il n’y aura plus de problèmes, plus de peines;  et là nous aurons tout ce que nous n’avons pas ici sur terre et nous serons avec Notre-Seigneur et notre Sainte Mère.
    Dory nous prie encore de CONTINUER à faire ce que nous faisons et de mettre dans notre cœur que nous allons ACCEPTER tous les problèmes que nous avons en disant:  «Jésus, notre Sainte Mère, je veux ACCEPTER.  Je sais que ce n’est que temporaire.  Je sais que le temps viendra où nous serons avec Vous au Ciel.»
    Je vous prie de mettre cette pensée dans notre cœur, dans notre FOI qu’il y a un Ciel qui nous attend.
    La nuit dernière, nous dit Dory, Jésus (Santo Nino) lui a parlé pour lui dire:  «Tu rends beaucoup de gens heureux et tu me rends heureux moi aussi.  Le bonheur que j’ai reçu, je te le rendrai.»

    Dory nous remercie une fois encore pour notre soutien et dit que tous aux Philippines nous sont reconnaissants pour le bonheur qu’ils ont reçu de Dieu à travers nous et que tous prient pour nous.

    Elle termine en disant:  «Que le Seigneur vous bénisse tous, et je vous aime.»

    Après la 14e station, Dory était à genoux pendant qu’elle priait avec d’autres personnes.  Elle dit qu’elle ne se rendait pas compte alors qu’elle SUIVAIT ce que notre Sainte Mère lui demande de faire en étant à genoux et en priant les gens de continuer à faire ce qu’Elle veut que nous fassions.  On a également remarqué qu’il est tombé une légère pluie pendant que Dory priait.

6 mai 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une fraîche journée sous un ciel généralement couvert que nous avons commencé notre Chemin de Croix et nos prières devant la statue de St Padre Pio.  La foule était nombreuse et au cours de l’apparition, à la 10e station, le soleil a brusquement percé les nuages et chacun a pu en ressentir la chaleur.

Dory a commencé par nous remercier pour notre présence en cette journée spéciale et nous a redit combien notre Sainte Mère était toujours très heureuse de ce que nous faisons.  Nous pouvons nous poser la question de savoir si elle est heureuse et nous savons qu’elle l’est, car nous sommes tous ici pour l’aider par nos prières et nos sacrifices.

Notre Sainte Mère sait que beaucoup lui demandent un signe et elle nous fait dire par Dory:«Combien de fois j’ai donné un signe à mes enfants.  Où sont les signes que je leur ai donnés?  Ils reçoivent un signe et après, ils oublient tout.»

C’est ce qui attriste le plus aujourd’hui notre Sainte Mère, nous dit Dory, car le signe est toujours là.  Chaque fois que nous allons à la Messe et que vous recevons Jésus dignement – c’est déjà un signe.  Visiter, le Saint Sacrement – c’est déjà un signe car Jésus est présent.  Et maintenant, Jésus et notre Sainte Mère nous donnent un signe pour toujours:  c’est le Précieux Sang de Jésus.  Notre Sainte Mère nous le redit encore:  «Que vous faut-il de plus!»

Avons-nous besoin d’être riches sur cette terre?  Faut-il gagner à la loto? Tout cela n’est que temporaire!  Si seulement les gens savaient que cela n’a plus d’importance maintenant, insiste Dory.  La chose la plus importante, nous disent Jésus et notre Sainte Mère, c’est de partager ce que nous avons.  Même si ce n’est qu’un cent, cela vaut un million dans le cœur de Jésus et de notre Sainte Mère.  La chose la plus importante que nous puissions faire et donner à Notre Seigneur et à notre Sainte Mère, c’est de sauver notre âme.

Dory nous rappelle ce que nous dit notre Sainte Mère:  «Le temps presse.»

Nous devons nous réveiller!  Nous devons sauver notre âme avant qu’il ne soit trop tard.

Dory nous dit à tous d’écouter et elle nous répète ce que dit Notre Seigneur:«Je suis toujours avec vous.  C’est ça le signe que vous demandez.»

Les gens ne comprennent pas, nous dit Dory, que si nous avons la foi, nous n’avons pas besoin de voir Jésus et notre Sainte Mère.  Mais rappelez-vous que nous allons continuer à faire ce que nous faisons sur cette terre même si nous ne voyons pas de signes.  C’est la chose la plus importante que nous ayons à faire et c’est ce que notre Sainte Mère nous promet à tous:  «Même si vous ne me voyez pas sur cette terre, continuez à faire ce que vous faites.  Je suis là au Ciel pour chacun de vous.»

Dory poursuit en nous disant de regarder autour de nous:  ce qui est écrit dans la Bible est en train de se passer maintenant.  Les familles sont désunies;  les époux se séparent;  les enfants et les parents sont divisés.  Tout cela est en train d’arriver et nous devons nous souvenir de ce que notre Sainte Mère nous dit:  «Il ne reste plus beaucoup de temps.»

Nous ne devons pas gaspiller le temps qui nous reste et il faut en profiter pour sauver nos âmes!  C’est ce que Jésus nous dit:  «Il est écrit dans la Bible que si vous me donnez votre foi, je vous donnerai la paix à jamais.»

Alors, que devons-nous faire?  Si nous avons des problèmes dans notre famille acceptons-les et offrons-les au Seigneur.  Demandons à notre Sainte Mère de nous aider afin d’obtenir la paix que Notre Seigneur désire pour nous, et nous leur apporterons cette paix au Ciel pour toujours.

Dory nous demande de ne pas nous plaindre ou d’invoquer des excuses pour ne pas venir ici.  Il ne faut pas dire que nous sommes trop fatigués ou que nous n’avons pas assez d’argent pour payer l’essence.  Rappelez-vous ce qu’a dit Santo Nino:  «Je compte ce que vous faites;  ne me faites pas arrêter de compter.»

Rappelez-vous ces paroles!  Et continuez à faire ce que vous faites.  Aimez-vous toujours les uns les autres.  Aidez-vous toujours les uns les autres.  Pardonnez-vous les uns les autres.   Voilà ce qui est le plus important.  Oubliez les choses matérielles, elles sont sans importance.  Offrez des sacrifices au Seigneur – voilà la chose la plus importance que nous avons à faire.  Si nous avons des souffrances, petites ou grandes, offrons tout au Seigneur parce que la souffrance que nous avons n’est que temporaire.  Qu’allons-nous obtenir en retour?:  la joie de Dieu, l’amour de Dieu à jamais au Ciel.

Dory nous dit que notre Sainte Mère nous demande de venir ici chaque 1er samedi du mois et que les prières que nous récitons ici sont très importantes.  Nous devons suivre ce que Dieu et notre Sainte Mère nous demandent de faire:  prier et offrir toutes nos prières.  Notre Seigneur et notre Sainte Mère nous ont donné à tous ce saint lieu pour y venir prier et demander ce que nous voulons.  Rappelez-vous que notre Sainte Mère est ici avec nous et n’oubliez pas ce qu’elle nous a dit:  «Vous n’avez pas besoin de demander un signe.»

Le signe est toujours dans le Saint Sacrement;  le signe, c’est quand nous recevons Jésus dignement;  le signe, c’est le Précieux Sang de Jésus que Notre Seigneur et notre Sainte Mère nous ont donné.

Priez très fort pour ce lieu (la ferme) car notre Sainte Mère dit à Dory de ne pas cesser de venir ici.  Le moment venu, notre Sainte Mère dira à Dory de ne plus venir, mais pour le moment, Elle veut que plus de gens viennent ici.  Elle veut que nous demandions à plus de gens de venir car ce lieu est saint.  Notre Seigneur et notre Sainte Mère ont choisi cet endroit pour nous.

Dory nous dit de continuer à prier les uns pour les autres et que nous sommes toujours dans son cœur et dans ses prières.  Elle veut que nous récitions la «Prière du Crucifix» à la 12e station.  Elle a reçu cette prière de notre Sainte Mère le 25 octobre 2005.  Plaçons cette prière dans notre cœur car, si nous y pensons, cette prière dit tout…(voir message du 4 février 2006)

Dory termine en disant:  «Je vous aime et que le Seigneur vous bénisse tous.»

Notre Sainte Mère semblait vouloir nous donner sa bénédiction à travers Dory mais alors que celle-ci tendait la main vers l’eau bénite, il y a eu une «petite pluie» qui n’a duré que quelques secondes.  Dory a souri et a dit:  «C’est notre Sainte Mère elle-même qui vous a donné à tous sa bénédiction.»

Prière du Crucifix

Seigneur Jésus, à ta Sainte Croix, clouez-moi.
De votre Sainte Couronne, entourez-moi.
Sous vos Saints Pieds, piétinez-moi.
Par votre Très Précieux Sang, pardonnez-moi et lavez-moi de tous mes péchés.
Dans vos Très Saintes Plaies, cachez-moi et protègez-moi.

Cœur Très Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie,
Gardez-moi à jamais dans vos Cœurs.  Amen.

Seigneur Jésus et Bienheureuse Mère que votre volonté soit faite.

1er juillet 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une belle journée chaude et ensoleillée que nous nous sommes réunis devant la statue de St Padre Pio pour commencer nos prières et le Chemin de Croix.  À la dixième station, avant l’apparition, Dory était manifestement bouleversée et on l’entendait dire :  « Aidez-moi, Santo Nino, Sainte Mère, Saint Michel, Saint Padre Pio. »

Après quelques minutes, Dory a retrouvé son calme et semblait heureuse de parler maintenant avec notre Sainte Mère.  Une brise légère s’est levée soudainement et Dory s’est adressée à nous.

Dory nous dit qu’elle ne sait pas par où commencer pour nous remercier de nous être joints à elle aujourd’hui, même si nous ne sommes que quelques-uns par cette belle journée ;  nous ne regretterons pas d’être ici.  C’est difficile à expliquer, nous dit-elle, mais à cause de notre foi, nous allons croire ce qu’elle va nous dire.  Dory nous explique alors que quelques minutes avant d’arriver à la dixième station, tandis qu’elle s’agenouillait, le diable l’a attaquée en essayant de l’empêcher de faire ce qu’elle faisait.  Il a commencé par la tourmenter en disant :  « Comment peux-tu aider les gens ?  Comment est-ce que tu peux prier pour eux ? »

Le diable a beaucoup parlé et ce qui m’a le plus troublée, c’est lorsqu’il a dit :  « Si les prières des gens pour qui tu pries ne sont pas exaucées – tu verras – c’est parce que s’ils n’ont pas la foi – ils vont rire de toi. »

Dory dit qu’elle sait dans son cœur, dans son esprit et dans sa foi – depuis le début – ce que notre Sainte Mère lui dit toujours :  « Ne t’inquiète pas, je ne te quitterai pas.  Je resterai toujours avec toi tant que tu suivras ce que je te demande de faire. »

Notre Sainte Mère sait ce que j’ai dans le cœur, dit Dory, et combien je crois en Dieu ;  mais le diable vient la harceler alors que Jésus lui avait promis qu’il ne viendrait plus.  Jésus a permis qu’elle subisse les railleries du diable pour affermir notre foi.  Dory dit que pendant que le diable la harcelait, elle demandait à Santo Nino de la tenir et de la guider parce que c’est une expérience très pénible, bien qu’elle ne se plaigne pas de la souffrance car elle l’offre pour toutes les personnes qui lui demandent des prières.  Elle a demandé à Santo Nino de la tenir parce que le diable est très fort et elle prie Santo Nino et saint Padre Pio de l’aider et de la réconforter.  Si seulement nous savions à quel point elle souffrait lorsque le diable lui disait ces choses, même si elle priait très fort ;  mais ce qui doit arriver arrive et le diable lui a dit :  « Ta prière n’est pas bonne.  Pourquoi est-ce que tu continues à faire ce que tu fais ? »

Dory nous demande à tous d’être forts, de demander à Notre-Seigneur, à Notre Sainte Mère et à St Padre Pio de nous encourager et de nous aider parce que le diable est très fort et qu’il va essayer de nous décourager.  Elle croit que ce qui lui est arrivé est un exemple pour nous tous parce que notre Sainte Mère a réconforté Dory en lui disant :  « C’est ce que Mon Fils dit à chacun de vous.  Oui, le diable est puissant mais tant que vous serez avec Moi et avec Mon Fils Jésus, il ne pourra jamais gagner. »

C’est ce que j’ai fait aujourd’hui, explique Dory, et je sais que l’œuvre du diable n’est que temporaire ;  j’ai demandé à St Padre Pio de m’aider parce qu’il a été attaqué par le diable lorsqu’il était ici sur terre, mais sa Foi était très forte.  Il croyait qu’il y avait un Ciel et que Dieu veillait sur lui, et il demandait à notre Sainte Mère de le réconforter.  Le 16 juin, St Padre Pio a dit à Dory : « Je serai avec toi ;  je t’aiderai chaque fois que tu auras besoin de moi. »

C’est pour cela que Dory l’a appelé en lui demandant de l’aider parce que l’expérience d’aujourd’hui a été très pénible et très difficile, et maintenant – voici ce que notre Sainte Mère lui dit : « Je t’aime beaucoup.  Ne te lasse pas.  Continue à prier pour ceux qui te demandent des prières. »

Dory nous dit que ce qui se passe en ce moment dans le monde vient de ce que les gens choisissent de faire leur propre volonté plutôt que celle de Dieu et de notre Sainte Mère.  Notre Sainte Mère dit toujours :  « Si Ma Volonté et celle de Mon Fils étaient faites – cette terre serait déjà un Paradis. »

Ils ne sont que quelques-uns dans le monde à faire la Volonté de Dieu, dit Dory.  La plupart des gens suivent leur propre volonté.  C’est pourquoi le monde va de plus en plus mal, et non parce que le diable dit que les prières à notre Sainte Mère ne sont rien !  Notre Sainte Mère dit à Dory :  « Viens vers Moi lorsque quelqu’un t’attaque – même si des gens t’attaquent.  Rappelle-toi que nous prions ensemble. »

Dory raconte que la nuit du 30 juin, à 3 h du matin, elle était couchée au lit – pas encore tout à fait réveillée pour dire ses prières.  Elle s’est réveillé et s’est assise sur le bord de son lit pour dire :  « Je vous Salue Marie, pleine de grâce » à voix haute, et notre Sainte Mère est apparue pour se joindre à ses prières.

C’est pour cela que notre Sainte Mère lui dit maintenant que « Nous sommes ensemble » lorsque nous prions pour les gens et Dory nous dit à tous que Dieu, notre Sainte Mère et St Padre Pio sont témoins que des gens l’appellent jour et nuit pour lui demander des prières.  Dory dit qu’elle est très heureuse de les aider et de prier pour eux, et elle nous implore tous d’accepter la Volonté de Dieu, de ne pas perdre la foi.  Et même si nous décidons de nous éloigner d’elle, de ne pas nous éloigner de Dieu et de notre Sainte Mère.  C’est cela qui le plus important !

Même si nous devions tous la quitter, nous dit Dory, nous serons toujours dans ses prières jusqu’à la fin parce qu’elle croit vraiment que nous avons tous notre chambre qui nous attend au Ciel.  Elle termine en disant :  « Je vous aime et que Dieu vous bénisse tous. »

5 août 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

C’est par une belle journée ensoleillée que nous nous sommes réunis devant la statue de St Padre Pio pour commencer nos prières et le Chemin de Croix.  Nous étions accompagnés aujourd’hui durant nos prières par quelques personnes qui portaient un Crucifix Spécial.  À la dixième station, Dory s’est agenouillée devant ce Crucifix.

Dory nous remercie de nous être joints à elle dans la prière et nous confie qu’elle était triste au début parce qu’elle se sentait inutile en pensant qu’elle ne pouvait aider personne, spécialement les malades.  Dieu sait bien, dit-elle, que si elle pouvait prendre sur elle les maladies et les souffrances, elle accepterait, mais elle n’est qu’humaine et doit accepter ce qu’elle peut faire et ce que notre Sainte Mère lui demande.

Dory dit qu’elle se sent triste et notre Sainte Mère lui rappelle qu’il y a quatorze ans, lorsqu’elle a commencé a venir ici, notre Sainte Mère lui a dit qu’elle allait se sentir triste et que c’est maintenant que le monde avait besoin de nous.  Nous savons tous ce qui se passe dans le monde et que la situation empire.  C’est pourquoi notre Sainte Mère réconforte Dory parce qu’il y a eu quatorze ans le 1er août qu’elle vient prier en ce Saint Lieu ;  et notre Sainte Mère réconforte Dory en disant :  « Tu as réussi à venir pendant quatorze ans – tu peux bien continuer un peu plus longtemps. »

Qui suis-je pour dire non à notre Sainte Mère, dit Dory, et Elle sait bien que je veux aider tout le monde à supporter ses souffrances.  Notre Sainte Mère veut que les gens sachent combien ceux qui sont malades sont bénis, car ils ont plus de temps pour être avec Dieu et notre Sainte Mère.

Pensons un peu à ce qui se passe dans le monde.  Il y a des milliers et des milliers de personnes innocentes qui n’ont pas la chance de se préparer.  Dory dit que c’est par notre foi que nous touchons Notre-Seigneur Jésus.  Qu’est-ce que Jésus attend de nous ?  Il veut notre foi à 100% – voilà le plus important.


Dory nous donne un exemple.  Lorsque nous sommes allés à Montréal, en juillet, Jésus et notre Sainte Mère ont permis à Dory d’apporter le Précieux Sang de Jésus pour que les gens puissent voir et connaître ce miracle.

Mais qu’est-ce qui est arrivé ?  Notre Sainte Mère était très triste parce que les gens veulent voir des signes et des miracles, et le vrai miracle – ils l’ignorent.  Dory trouve cela très difficile et veut donner aux gens le bénéfice du doute, car elle sait combien ce Miracle est important pour nous tous.  Elle dit que notre Sainte Mère insiste sur le fait que par Elle et son Fils Jésus – « Rien n’est impossible », et Elle répète la signification de ce miracle du Précieux Sang de Jésus.

Notre Sainte Mère veut nous ramener au temps de Noé.  Pourquoi Dieu le Père a-t-il demandé à Noé de construire l’arche ?  Parce qu’il restait peu de temps.  C’est la même chose maintenant, et c’est la vérité.  Pourquoi notre Sainte Mère nous a-t-elle déjà donné le Précieux Sang de Jésus ?  Parce qu’il reste peu de temps !  Le Précieux Sang de Jésus est l’arche – c’est notre salut !

Ne croyez pas que vous avez tout parce que vous possédez des choses matérielles et qu’il n’y a pas de fin.  Rappelez-vous que tout passe sur cette terre.  Seule la Parole de Dieu ne passera jamais.  Rappelez-vous cela.  Si vous croyez en Dieu, nous dit toujours Dory, croyez aussi qu’il y a un Ciel et que notre Sainte Mère veille sur nous ;  ainsi, il n’est pas difficile de continuer à faire ce que nous faisons.

Nous avons maintenant un long week-end et les gens disent toujours que cela fait du bien de partir.  Nous ne sommes que quelques-uns ici aujourd’hui, mais rappelez-vous ce que dit notre Sainte Mère :  « Vous tous ici, vous ne faites pas cela uniquement pour votre âme personnelle, mais aussi pour le monde entier. »

Pensez-y.  Même si nous ne passons qu’une journée à faire ce que nous faisons aujourd’hui, pour Dieu et notre Sainte Mère, cela compte comme une année.  Croyez cela.

Nous savons ce qui se passe maintenant, nous dit Dory.  Il est préférable de faire des sacrifices sur cette terre plutôt que de souffrir dans l’autre vie.  Si nous pouvons faire plus de sacrifices, nous les ferons sans nous plaindre et Dory espère que nous ferons tous la même chose.

Il y a une chambre qui nous attend et notre Sainte Mère ne veut pas que nous la perdions.  Cela s’en vient – ne perdez pas de temps à vous faire du souci en pensant à des choses matérielles – ça n’a plus d’importance maintenant.

Nous voulons tous voir un Miracle, dit Dory, mais rappelez-vous que Jésus est ici et que c’est déjà un Miracle.  Lorsque nous voyons des choses faites de main d’homme comme ce Crucifix, rappelons-nous que l’Esprit de Dieu peut opérer au moyen de ces Crucifix et de ces Statues bénits, et témoignons de notre Foi et de notre respect pour Dieu à travers ces objets bénits.  La chose la plus importante est d’avoir une Foi solide, et c’est par cette Foi que nous touchons Dieu.

Même si nous ne sommes que quelques-uns, dit Dory, remercions Dieu et notre Sainte Mère, et demandons-leur d’accepter nos prières.  Pour Eux, c’est comme si nous étions ici des millions, et le sacrifice que nous faisons aujourd’hui est très utile pour le monde.  Parce que nous sommes libres maintenant, rappelons-nous ce que dit notre Sainte Mère :  « Soyez prêts, quelque chose peut se produire n’importe quand. »

Avant que cela n’arrive, dit Dory, je prie Notre-Seigneur et notre Sainte Mère de m’aider à nous sauver tous afin que nous puissions tous aller au Ciel avec Eux.

Dory nous demande de ne pas penser à nos souffrances – spécialement les malades.  Certains peuvent dire que je mens, mais je dis que Notre-Seigneur et notre Sainte Mère connaissent ma souffrance et que si cette souffrance aide le monde, je la prendrai.  Il est préférable de faire un sacrifice en ce monde que dans l’autre.  Ici, sur terre, nous avons possibilité d’accepter le sacrifice et de profiter du peu de temps que nous avons.

Dory remercie le groupe qui a apporté le Crucifix en disant :  « Que le Seigneur vous bénisse tous, et je vous aime. »

Dory dit que notre Sainte Mère nous invite tous à venir ici le 8 septembre pour célébrer Son Anniversaire.

2 septembre 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

Aujourd'hui, la pluie a commencé à tomber lorsque nous nous sommes réunis pour prier devant la statue de St Padre Pio et il a continué à pleuvoir tout le long du Chemin de Croix.  Un saint prêtre nous a bénis à la 10e Station.

Dory a commencé par nous remercier d'être ici et de l'accompagner dans ses prières.  Lorsqu'il pleut, nous dit-elle, les gens lui demandent de prier très fort pour que la pluie s'arrête ;  mais j'ai prié Notre Seigneur et notre Sainte Mère en disant :  « Que votre volonté soit faite », car nous devons remercier Dieu et croire que ceci n'est pas une pluie ordinaire – c'est une bénédiction de Dieu, et Notre Seigneur et notre Sainte Mère sont très heureux que nous soyons tous ici malgré la pluie.

C'est maintenant le temps d'utiliser notre volonté pour suivre les Commandements de Dieu et c'est pourquoi nous sommes ici – c'est par notre volonté que nous avons choisi d'être ici pour prier et faire un sacrifice, et c'est ce qui rend Notre Seigneur et notre Sainte Mère très heureux.  Notre Sainte Mère nous rappelle toujours de « ne pas regretter ce que nous faisons. »  Rappelons-nous ce que nous dit Santo Nino :  « Je compte tout ce que vous faites  ; ne Me faites pas arrêter de compter. »

Dory souligne que Notre Seigneur et notre Sainte Mère comptent ce que nous faisons et notre Sainte Mère dit que même si nous avions des millions de dollars à la banque, ce que nous faisons maintenant est sans comparaison, car l'argent que nous avons va s'en aller tandis que Jésus et notre Sainte Mère conservent l'épargne que nous faisons.  Notre Sainte Mère nous le rappelle toujours :  «N'abandonnez pas, ne vous lassez pas et continuez à faire ce que vous faites. »

Dory continue de nous répéter pourquoi elle fait ce qu'elle fait :  « Je viens ici depuis quatorze ans et c'est parce que je crois – que j'ai vu – que j'ai senti et que je suis allée là.  Il y a un Ciel, il y a un enfer, et il y a un Purgatoire ! »

Dory redit à tous ceux qui sont rassemblés ici de ne pas regretter ce qu'ils font car chaque petit geste est compté par Jésus et notre Sainte Mère qui dit à Dory :  « S'ils ne croient pas ce que tu leur dis maintenant, lorsque le temps viendra, ils croiront, mais ce sera trop tard. »

Pourquoi attendre qu'il soit trop tard, nous dit Dory, alors que nous avons encore le temps de faire ce que nous sommes censés faire sur cette terre.  Elle nous supplie de continuer car le temps presse et nous voyons ce qui se passe dans le monde actuellement.  Nous avons beaucoup de chance car nous avons encore le temps de faire ce que notre Sainte Mère mous demande ;  ne perdons pas ce temps que nous avons encore sur terre, car après, ce sera trop tard, nous n'aurons plus cette chance.  Ne regrettez rien et soyez patients.  Tout ce que nous demandons à Dieu et à notre Sainte Mère nous sera accordé un jour.

Dory explique qu'elle a aussi eu des épreuves dans sa vie mais qu'elle croit ce que nous dit notre Sainte Mère, que nous ne sommes ici sur terre que pour un temps et que le plus important est d'aller au Ciel pour l'éternité.  Rappelons-nous cet important message de notre Sainte Mère : «Allez à l'église tous les dimanches ;  allez vous confesser ;  aimez-vous les uns les autres et continuez à aider les pauvres et tous ceux qui ont besoin de votre soutien. »

L'Enfant Jésus compte chaque petite chose que nous faisons et Il ne veut pas arrêter de compter.  Je vous en prie, croyez-le ! nous dit Dory.  Elle termine en disant :  « Que Dieu vous bénisse, et je vous aime. »

Dory nous demande aussi de revenir ici le 8 septembre pour l'Anniversaire de notre Sainte Mère.

8 septembre 2006, fête de la Nativité de la Vierge Marie, à la Ferme

C'est par une belle journée chaude et ensoleillée que nous nous sommes réunis devant la statue de St Padre Pio pour commencer nos prières et le Chemin de Croix.  À la 10e Station, avant l'apparition, notre Sainte Mère a parlé à Dory et Elle nous demande à tous de Lui faire un cadeau spécial pour Son anniversaire.  Elle nous demande d'ouvrir notre cœur et de tout Lui offrir en cadeau :  tous nos problèmes et les maladies que nous pourrions avoir, de tout Lui offrir en cadeau pour Son anniversaire.  C'est la seule chose que notre Sainte Mère nous demande – un abandon total de notre cœur – et de Lui donner notre foi à 100% avec toutes nos souffrances pour qu'Elle puisse veiller sur nous.  Dory nous demande de faire cela et que notre Sainte Mère promet alors de s'occuper de tout.

Agenouillés durant l'apparition, nous avons tous ressenti une brise agréable et Dory avait une expression de joie et d'amour.  Elle regardait autour d'elle et faisait des signes en disant :  « Venez, venez ! »  Tout le monde voyait qu'elle s'adressait à un grand nombre (elle allait tout nous expliquer plus tard).  Dory s'est alors relevée et a aspergé de l'eau bénite tout autour d'elle en continuant de manifester sa joie.

Après quoi Dory nous a dit qu'elle espérait que nous avions tous fait notre cadeau à notre Sainte Mère en Lui abandonnant tout – toutes nos peines, tous nos problèmes et les maladies que nous pourrions avoir.  Si seulement, disait Dory, nous pouvions voir combien notre Sainte Mère est heureuse aujourd'hui, et Dory dit qu'elle était très, très heureuse elle aussi.

Notre Sainte Mère nous répète encore :  « Je sais que beaucoup de mes enfants veulent voir un miracle – ils veulent ressentir quelque chose de Moi et de mon Fils Jésus, mais il est beaucoup plus important que Moi et mon Fils Jésus ressentions quelque chose de vous, car ce sera pour l'éternité. »

Dory nous demande à tous de ne pas perdre la foi, même si nous ne voyons pas de miracle et si nous ne ressentons rien.  Rappelons-nous ce que nous dit notre Sainte Mère :  « Je veux ressentir quelque chose de vous – vous n'avez pas besoin de ressentir quelque chose de Moi. »

C'est la chose la plus importante et notre Sainte Mère est très, très heureuse aujourd'hui, répète Dory, qui sait que beaucoup ont pris un jour de congé pour venir et qu'il ne faut pas s'inquiéter parce que notre Sainte Mère vous le rendra 75 fois.  Notre Sainte Mère connaît chacun de nous ici et Elle veut que nous mettions tout entre les mains de son Fils Jésus.  Il faut tout donner à Jésus et nous ne regretterons pas ce que nous faisons maintenant.  Croyez à cela !

Nous avons choisi de passer la journée ici, et si seulement nous savions le prix de ce que nous avons fait pour Notre Seigneur et notre Sainte Mère !  Ils nous en sont très reconnaissants.

Dory veut nous faire part d'une de ses plus belles expériences.  La nuit dernière, vers 11h 45, elle priait et attendait notre Sainte Mère pour lui souhaiter un bon anniversaire.  Elle était au milieu de son rosaire lorsqu'elle a remarqué la présence de nombreuses lucioles, comme cela lui était arrivé lorsqu'elle était hospitalisée en 2000.  Dory sait que ce sont des âmes que nous aidons et pour lesquelles nous prions.  Elle explique que notre Sainte Mère lui a demandé à la huitième Station de préparer de l'eau bénite pour les âmes qui sont ici aujourd'hui et qui ne sont pas les mêmes que celles qu'elle a vues la nuit dernière.  (Cela explique pourquoi Dory s'est levée pour asperger autour d'elle avec de l'eau bénite durant l'apparition.)

Dory voudrait que nous sachions combien notre Sainte Mère est heureuse aujourd'hui, car c'est à cause de nos prières et de nos sacrifices que beaucoup d'âmes sont sauvées.  Et en ce moment, beaucoup d'âmes nous entourent et nous saluent en promettant de prier pour nous.

Savons-nous combien ces âmes doivent souffrir avant d'aller au Ciel ?  Certaines sont restées au Purgatoire durant cinquante-cinq ans.  Imaginez ce que cela signifie.  Rappelez-vous ce qu'a dit notre Sainte Mère :  une heure au Purgatoire ou en Enfer équivaut à une année de souffrance et un an équivaut à un siècle.  Imaginez qu'après cinquante-cinq ans de Purgatoire ces âmes sont maintenant libérées et peuvent entrer au Ciel, uniquement à cause de nos prières.  Elles sont heureuses, battent des mains et nous remercient tous pour ce que nous faisons.

Notre Sainte Mère a dit à Dory de ne pas la défendre si les gens ne croient pas ce qu'elle dit.  Un jour, ils croiront ce que Dory nous dit à tous, mais il sera trop tard.  Pourquoi attendre qu'il soit trop tard ?  Pourquoi ne pas continuer à faire ce que nous faisons maintenant en nous rappelant ce que notre Sainte Mère a dit dans son message du 1er samedi du mois :  même si nous avions des millions de dollars à la banque, cela n'est rien car tout a une fin et tout va disparaître.  Mais ce que nous faisons ici n'a pas de fin et Jésus compte dans Ses Mains tout ce que nous faisons pour toujours.

Si nous avons des problèmes, si nous avons des souffrances et, bien sûr, si nous souffrons à cause de nos enfants – nous avons tous des problèmes avec nos enfants parce qu'ils ne sont pas parfaits et que nous ne sommes pas parfaits –  rappelons-nous ce que notre Sainte Mère a dit :  « Continuez à faire ce que vous faites ;  vous portez votre famille. »

C'est pourquoi Dory nous demande et nous supplie tous de croire que les âmes apparues ici aujourd'hui nous sont très reconnaissantes.  Ne vous demandez pas  :  « Qu'est-ce que j'ai fait ? »

Notre Seigneur et notre Sainte Mère jugent chacun de nous et Ils savent ce qui est dans notre cœur et ce que nous faisons.  Rappelez-vous ce qu'a dit l'Enfant Jésus :  « Ne Me faites pas arrêter de compter.  Continuez ce que vous faites. »

Dory nous supplie tous de ne pas regretter ce que nous faisons maintenant – continuez.  Elle nous redonne encore un exemple :  il y a quatorze ans qu'elle vient ici et elle est encore ici aujourd'hui.  Elle dit :  « Croyez-vous que je plaisante ?  Pensez-vous que je me moque de vous, que je me moque de Dieu et de notre Sainte Mère ?  Croyez-vous que je serais encore ici ?  Je ne le pense pas. »

Dory nous confie que ce n'est pas facile, mais si nous faisons les choses de tout cœur, nous voudrons toujours faire plus encore.  Elle nous supplie – et cela vient de Jésus et de notre Sainte Mère – de continuer et de ne pas abandonner.  Ne pensez pas aux choses matérielles ;  ce n'est rien, rien du tout.  La chose importante est de penser à aller au Ciel, en continuant simplement à faire ce que notre Sainte Mère nous demande.

Aimons-nous les uns les autres ;  prions les uns pour les autres et donnons du fond de notre cœur – même un peu vaut plus que des millions aux yeux de Dieu.  Prions le rosaire chaque jour. Notre Sainte Mère nous a donné le Précieux Sang de Jésus dans une courte prière.  Nous ne devrions pas refuser de réciter cette prière car elle est courte et nous pouvons la dire partout.  Rappelons-nous, c'est notre Arche, c'est notre salut !

Dory dit que notre Sainte Mère nous prie tous de continuer à faire de notre mieux pour essayer de convaincre les gens de ce que nous faisons, mais s'ils répondent « Non », ça ne fait rien, n'arrêtez pas, priez simplement pour eux.

Dory termine en disant :  « Que Dieu vous bénisse tous, et je vous aime. » 

Nous avons tous chanté « Joyeux anniversaire ! » à notre Sainte Mère.

7 octobre 2006, premier samedi du mois, à la Ferme
En cette belle journée ensoleillée de la fête du Saint-Rosaire, nous étions nombreux au pied de la statue de saint Padre Pio pour commencer nos prières et le Chemin de Croix.  À la dixième station, Dory a demandé à un prêtre de nous bénir avec de l’eau bénite.

Dory nous remercie d’être venus nous joindre à elle en ce jour spécial et ajoute que notre Sainte Mère est très très heureuse et qu’elle sait que beaucoup sont venus ici dans l’espoir de voir un miracle – ils attendent un signe.  Mais notre Sainte Mère nous dit que, si nous y pensons bien, c’est déjà un miracle que nous soyons rassemblés ici ;  et Dory nous rappelle ce que notre Sainte Mère nous dit toujours :  « Ne vous inquiétez pas.  Je sais ce que vous voulez.  Je sais ce dont vous avez besoin. »

La chose la plus importante, nous dit Dory, c’est ce que nous faisons du fond du cœur ;  nous n’avons pas besoin de voir un miracle ou un signe.  Notre Sainte Mère sait que beaucoup ont encore des doutes concernant ce Saint Lieu et se demandent ce que cela leur apporte.  Dory dit que nous ne devrions pas penser à cela, mais à ce que nous faisons.  Pensez à ce que Notre-Seigneur et notre Sainte Mère veulent que nous fassions.  CONTINUEZ – spécialement aujourd’hui, insiste notre Sainte Mère – PRIEZ LE ROSAIRE chaque jour !

Notre Sainte Mère prie tous ceux qui ne récitent pas le Rosaire de commencer à le faire, et à ceux qui le prient, elle demande de CONTINUER et de prier PLUS ENCORE car le Rosaire est la voie pour aller au Ciel !  Par le Rosaire, notre Sainte Mère nous guidera pour nous amener au Ciel avec son Fils Jésus.

Dory nous supplie de ne pas attendre des miracles et des signes, car ceci est déjà un miracle !  Elle nous le redit toujours parce que cela vient de notre Sainte Mère.  Se réveiller le matin est déjà un miracle et nous devrions remercier Dieu d’être toujours en vie !

Dory nous dit de ne pas attendre un miracle en demandant des choses matérielles parce que ces choses ne sont rien ;  nous n’en avons pas besoin parce que nous ne pouvons pas les emporter avec nous au Ciel.  Le plus important – spécialement maintenant, avec tout ce qui se passe dans le monde – c’est de SAUVER NOS ÂMES !  Priez, priez le Rosaire.  Aimez-vous les uns les autres et priez les uns pour les autres.  C’est la chose la plus importante.

Comme maintenant, c’est merveilleux que nous soyons tous ici – nous faisons un sacrifice.  Notre Sainte Mère nous le dit toujours :  « La voie pour suivre mon Fils, c’est de faire des sacrifices. »

Dory nous répète que nous ne regretterons pas le sacrifice que nous faisons et elle nous rappelle ce que le Santo Nino nous dit :  « Je regarde ce que vous faites.  Je compte ce que vous faites.  Ne me faites pas arrêter de compter. »

Rappelons-nous cela, nous dit Dory, et elle ajoute qu’elle ne se lassera pas de nous rappeler ce que l’Enfant Jésus nous dit, car notre Sainte Mère le lui répète toujours :  « Ne vous lassez pas de faire ce que mon Fils Jésus et moi vous demandons de faire. »

Dory nous supplie de CONTINUER parce que c’est si beau de nous réunir ici pour louer le Seigneur et notre Sainte Mère.  Nous ne regretterons pas ce que nous faisons maintenant, ajoute Dory, je vous le garantis, parce que notre Sainte Mère lui dit :  « À tous ceux qui t’entourent, je donne ma bénédiction et celle de mon Fils. »

Dory nous demande de conserver vivante notre FOI, car SANS LA FOI, tout ce qu’elle nous dit ne sert à rien.  Et Dory nous assure que tout ce qu’elle nous dit ne vient pas d’elle-même, mais de Jésus et de notre Sainte Mère ;  et ils lui demandent simplement de répandre ces messages et de nous encourager à SUIVRE ce qu’ils nous disent de faire.

SAISISSEZ ce temps qui nous est donné, supplie Dory, ne le perdez pas.  Comme maintenant, nous assure Dory, nous ne devrions pas penser que nous perdons notre temps en venant ici, car nous donnons ce temps à Notre-Seigneur et à notre Sainte Mère pour SAUVER NOS ÂMES.  Dory nous supplie de continuer.  C’est la même chose avec les Je vous salue Marie ;  nous les répétons si souvent et nous ne nous lassons pas de faire ce que nous faisons.  En venant ici une fois par mois, ne pouvons-nous pas faire cela comme un sacrifice offert à notre Sainte Mère ?  Des gens disent que nous pouvons prier partout, et c’est vrai.  Dory dit qu’elle-même a un autel avec le Précieux Sang de Jésus.  Elle peut rester chez elle pour prier, mais pourquoi vient-elle ici ?  C’est parce que notre Sainte Mère A CHOISI CET ENDROIT pour que nous puissions nous y rassembler et ÊTRE UN DANS LA PRIÈRE !

C’est pourquoi Dory nous supplie de continuer à faire ce que nous faisons, sans regret, et nous pourrons faire plus en étant tous ensemble.  Je ne veux pas dire cela, continue Dory, mais je le dois :  qu’est-ce que notre Sainte Mère m’a dit aujourd’hui lorsque nous avons commencé nos prières ?  Elle m’a dit :  « Sois prête. Ce n’est pas tout le monde qui CROIT parmi ceux qui sont ici, mais ne t’inquiète pas.  Qu’est-ce que te dit mon Fils Jésus  ?  Ne te défends pas.  Je suis là pour toi, pour te défendre. »

Dory nous dit de VIVRE NOTRE FOI, d’apporter cette foi dans nos foyers et de donner à nos familles la PAIX que nous avons trouvée ici aujourd’hui.  Elle nous rappelle le Précieux Sang de Jésus et souligne que c’est NOTRE SALUT, en rappelant que c’est comme au TEMPS DE NOÉ.  Le Précieux Sang de Jésus est semblable à l’ARCHE.  Tous ceux qui ont cru à l’ARCHE ont été sauvés.  C’est la même chose aujourd’hui – LE TEMPS PRESSE et tous ceux qui croient au Précieux Sang de Jésus seront sauvés.

Dory termine en disant :  « Que le Seigneur vous bénisse tous, et je vous aime. »

(traduction Jean-Claude Lemyze)

4 novembre 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

C'est par une journée agréable que nous sommes rassemblés au pied de la statue de saint Padre Pio pour commencer nos prières et notre chemin de Croix.  À la dixième station et après l'apparition, un Évêque nous a honorés de sa présence et donné sa bénédiction avec de l'eau bénite.

Dory remercie l'Évêque pour sa présence parmi nous et sa bénédiction;  elle adresse également ses remerciements à la famille Greensides qui s'est jointe à nous aujourd'hui pour participer à nos prières.  Dory remercie ensuite toute l'assistance pour sa participation à la prière en disant combien nous sommes heureux d'avoir aujourd'hui la bénédiction de notre Sainte Mère et de l'Évêque.  Dory croit que notre Sainte Mère est très heureuse, même si nous ne sommes pas nombreux, parce que nos prières sont très puissantes.  Qu'est-ce que nous dit notre Sainte Mère aujourd'hui?  Elle nous rappelle de toujours CONTINUER à faire ce que nous faisons – CONTINUER à venir ici dans ce saint lieu pour prier.  Notre Sainte Mère insiste pour que nous mettions la PAIX dans notre cœur pour partager cette PAIX avec notre famille et ceux qui nous entourent.  Nous pouvons obtenir cette PAIX et manifester cette PAIX en nous aimant les uns et les autres et en priant les uns pour les autres.  Les gens disent que c'est toujours le même message, nous dit Dory.  C'est vrai – c'est le même message – depuis le début jusqu'à la fin, et Dory sait que c'est le même, et elle nous rappelle que c'est la même chose que ce que dit Jésus :

« Depuis le commencement jusqu'à la fin – Je suis le même – il n'y a que les gens qui changent.  Le monde change à cause des gens. »

Si seulement nous SUIVIONS la PAROLE de Jésus, nous dit Dory, la terre serait déjà un Paradis.  Mais la volonté des gens est maintenant la plus puissante.  Ce que nous demande notre Sainte Mère est très simple, mais le monde ne peut pas y arriver parce que les gens n'ont pas l'AMOUR et ne mettent dans leur cœur et dans leur vie que des choses matérielles.  Notre Sainte Mère nous répète toujours:  « Ne pensez pas aux choses matérielles – les choses matérielles ne sont rien.  Vous ne pouvez pas les emporter avec vous lorsque vient le temps de vous présenter devant Jésus. »

Qu'allons-nous apporter au Ciel?  Notre Sainte Mère veut que nous y apportions le message qu'elle nous a donné et qu'elle veut que nous fassions.  CONTINUEZ à faire ce que vous faites et PRIEZ BEAUCOUP.  Allez à la Messe tous les dimanches;  allez vous confesser et aimez votre prochain.  C'est TOUT ce que nous avons à faire!  Dory dit que Jésus va nous accueillir lorsque le temps viendra.

Dory dit qu'elle se donne à chacun d'entre nous.  Elle est ici depuis quatorze ans et elle CROIT que cet endroit est un Lieu Saint parce que Notre Seigneur et notre Sainte Mère nous l'ont donné.  Peut-être que beaucoup disent qu'ils ne voient pas notre Sainte Mère, alors, où est le miracle?  Dory explique que notre Sainte Mère nous rappelle que c'est la même chose à Fatima, Lourdes, Medjugorje et Garadandal.  Des milliers de gens y vont et personne ne voit notre Sainte Mère.  Pensez-y un peu, si c'était une blague, est-ce que je continuerais à venir ici depuis plus de quatorze ans?  Ce n'est pas facile pour moi, dit Dory, mais je sais que Jésus compte ce que je fais maintenant.  Notre Sainte Mère demande à Dory de nous rappeler les paroles de Jésus:

« Chaque geste, tout ce que vous faites – Je le compte.  Ne me faites pas arrêter de compter. »

Ce sont les plus belles paroles que j'ai entendues de Jésus, dit Dory, et elle nous demande alors de ne pas nous lasser.  Rappelez-vous ce que nous dit notre Sainte Mère:

« CONTINUEZ – tout comme moi.  Je ne suis pas fatiguée.  Je ne me lasse pas de vous voir tous parce que je veux que chacun de vous aille au Ciel avec Moi et mon Fils Jésus. »

C'est pour cette raison que je vous supplie de continuer à faire ce que vous faites.  C'est la seule façon pour nous d'aller au Ciel avec Notre Seigneur et notre Sainte Mère.  Ne demandez pas des miracles en ce monde parce que, lorsque nous serons au Ciel – TOUS les miracles que nous attendons et que nous voulons voir seront là à jamais avec Dieu et notre Sainte Mère.

Dory nous remercie tous de venir ici et dit que jamais, jamais nous ne regretterons d'être venus, et que nous devons nous rappeler les paroles de Jésus:

« Je vous observe et Je compte ce que vous faites.  Ne me laissez pas arrêter de compter. »

Dory nous demande de prier pour ceux qui ne comprennent pas afin qu'un jour ils puissent CROIRE en ce que nous faisons et que cela vient de Notre-Seigneur et de notre Sainte Mère.

Dory termine en disant:

« Je vous aime et que le Seigneur vous bénisse. »  Elle ajoute que notre Sainte Mère serait très heureuse de nous revoir ici le 8 décembre ainsi que le 1er samedi.

(traduction Jean-Claude Lemyze)

2 décembre 2006, premier samedi du mois, à la Ferme

C'est par une froide journée hivernale que nous avons commencé nos prières devant la statue de saint Padre Pio.  À la dixième station, durant l'apparition, Dory ne semblait pas réagir comme d'habitude.  Elle paraissait émue mais heureuse et on l'a entendu dire plusieurs fois :  « Mon Seigneur et mon Dieu, je vous aime. »

Elle regardait droit devant elle en direction de la croix de bois de la dixième station et elle s'est alors prosternée sur le sol en continuant à dire :  « Mon Seigneur et mon Dieu, je vous aime.  Je ne suis pas digne. »

Nous avons tous remarqué que le vent soufflait en hurlant autour de nous et, après l'apparition, Dory a dit que cette journée était très spéciale parce que c'est Notre-Seigneur Jésus qui est apparu et non notre Sainte Mère.  Il a dit qu'Il était heureux parce que nous témoignons notre amour envers Lui et Sa Mère, et que Sa Mère était aussi heureuse à cause du SACRIFICE que nous faisons en venant ici par cette journée froide.  Jésus a dit :

« Je ne vous fais que deux demandes.  AIMEZ-MOI et AIMEZ VOTRE PROCHAIN.  Tous les messages et toutes les prières que Ma Mère et votre Mère vous enseigne – FAITES-LES et SUIVEZ-LES !  Je suis votre Dieu – Je promets ce que Ma Mère et votre Mère a promis – vous ne souffrirez pas longtemps.  Je vous promets que le jour de Ma Mère qui est aussi votre Mère – la Fête de l'Immaculée Conception –  vous recevrez une grâce de Ma Mère et votre Mère.

Souvenez-vous tous de cette promesse – rappelez-vous cette journée !  C'est une journée que vous n'oublierez pas jusqu'à ce que vous quittiez cette terre.  Ne me laissez pas arrêter de compter.  Plus Je compte et plus vous recevrez des bénédictions et des grâces.  Je vous le promets.  Vous tous – OFFREZ tout à Ma Mère et votre Mère.  Je vous promets que vous recevrez.  Oubliez-vous – oubliez comment vous êtes.  Souvenez-vous de ce jour et de la promesse que Je vous fais.  Je vous aime jusqu'à la fin.

Tout ce que Je vous demande, c'est d'AIMER.  AIMER est la meilleure façon de SAUVER VOTRE ÂME.  Allez en PAIX, PAIX, PAIX. »

Dory s'est agenouillée calmement et a dit en fermant les yeux :  « Je ne suis pas digne, Seigneur. Mon Seigneur et mon Dieu, je vous aime. »

Après quoi elle s'est levée et s'est dirigée vers la croix de bois où elle s'est agenouillée en faisant le signe de la croix sur le sol.  Elle a dit que c'était l'endroit où Jésus lui est apparu.  Nous étions tous heureux d'être ici aujourd'hui.

8 décembre 2006, fête de l'Immaculée Conception, à la Ferme

Le temps était clair et froid lorsque nous nous sommes réunis en ce jour de fête spécial pour prier devant la statue de saint Padre Pio.  Nous nous sommes tous rassemblés à la dixième station en attendant que notre Sainte Mère apparaisse.  Dory n'est pas allée où elle s'agenouille habituellement, mais s'est rendue à l'endroit où Jésus lui est apparu le premier samedi.  C'est là que notre Sainte Mère lui est apparue aujourd'hui.  Durant l'apparition, Dory avait les bras tendus et s'est tournée lentement vers nous.

Après l'apparition, elle s'est excusée de nous avoir laissés à la dixième station en disant que c'est notre Sainte Mère qui lui a dit de se rendre à l'endroit où Jésus est apparu le premier samedi.  Notre Sainte Mère était présente avec nous à la dixième station et a demandé à Dory d'aller là où Jésus était apparu pour montrer que c'était un Lieu Saint parce que son Fils s'était tenu à cet endroit samedi dernier.

Dory dit qu'elle voulait nous remercier d'être tous ici présents en ce jour très spécial et elle voudrait que nous sachions combien Notre-Seigneur et notre Sainte Mère sont heureux que nous soyons venus ici aujourd'hui pour faire ce qu'Ils demandent.  Dory dit qu'elle ne saurait expliquer combien elle était heureuse samedi dernier – son bonheur, sa paix – elle ne pourrait l'expliquer.  Seuls Jésus et notre Sainte Mère savent ce qu'elle ressent.

Que nous dit notre Sainte Mère ?  Elle dit :  « Lorsque mon Fils est apparu à cet endroit, je vous regardais.  J'observais comment vous étiez, ce que vous ressentiez et la façon dont vous acceptiez mon Fils. »

Notre Sainte Mère sait ce que nous ressentons et veut que nous sachions tous que son Fils Jésus est venu ici pour nous montrer combien ce jour était important pour Lui et pour notre Sainte Mère, car c'est en ce jour (Fête de l'Immaculée Conception) que notre Sainte Mère a été conçue dans le sein de sainte Anne.  Dieu savait alors qu'elle serait la Mère de Jésus et notre Sainte Mère.  C'est pourquoi, si nous y pensons bien, nous devrions être heureux parce que c'est par notre Sainte Mère que Jésus est venu sur cette terre pour nous – pour NOUS SAUVER.

Il y a une autre raison pour laquelle cette journée est très spéciale :  notre Sainte Mère nous a donné à tous sa Douce Bénédiction.  Que nous demande-t-elle ?  La FOI – uniquement la FOI.  Dory ajoute qu'elle peut maintenant nous dire que c'est seulement par notre FOI que nous sommes tous ici rassemblés pour prier, adorer Dieu et honorer notre Sainte Mère.  Cette fois notre Sainte Mère nous dit à tous :  « C'est maintenant le temps où je veux SENTIR de vous tous – je veux SENTIR votre AMOUR.  Il est temps que je ressente enfin cet AMOUR de votre part – de vous tous. »

C'est vrai, nous dit Dory – combien de fois Jésus et notre Sainte Mère nous ont accordé le bienfait – la GRÂCE que nous avons demandés.  Dory nous rappelle en suppliant ce que Jésus nous dit :

« SUIVEZ et CONTINUEZ à faire les prières que Ma Mère et votre Mère vous a enseignées. »

Dory dit que Notre-Seigneur et notre Sainte Mère ont promis que si nous continuons à SUIVRE et à dire ces prières, nous serons sauvés.  Elle ajoute que notre Sainte Mère est triste de voir que beaucoup de ses enfants ont choisi de suivre la volonté des autres plutôt que la Volonté de Dieu.  Nous ne pouvons allez nulle part en faisant notre volonté – nous devons décider dans notre cœur que la Volonté de Dieu soit faite – et non notre propre volonté.  Si nous gardons dans notre cœur et notre FOI que tout ce qui arrive en ce monde est la Volonté de Dieu – pas notre volonté – alors nous serons sauvés.  Dory nous supplie de ne pas nous lasser.  Imaginez, si notre Sainte Mère devait se lasser – qu'adviendrait-il de nous ?  Notre Sainte Mère nous dit :  « Continuez à faire ce que vous faites.  SUIVEZ ce que vous dit mon Fils Jésus et dites les prières que je vous enseigne. »

Dory nous supplie tous de continuer parce que nous voulons tous sauver notre âme.  Chacun de nous va quitter cette terre et la chose la plus importante est de parvenir à notre vie finale qui sera au Ciel.  Ne pensez pas à demain ; ne pensez pas aux choses matérielles car elles ne sont rien ;  elles ne peuvent pas sauver notre âme ;  elles ne peuvent pas aider notre prochain.

Hier soir, Dory disait dans sa prière :  « Sainte Mère, enveloppe-nous dans le manteau de ton amour – de tes soins.  Ne nous laisse pas sentir le froid (8 décembre) ».  Lorsqu'elle prie notre Sainte Mère, Dory dit qu'elle se sent comme un petit bébé qui met toute sa confiance en elle.  Notre Sainte Mère a répondu en disant :  « Quand vous ai-je abandonnés ?  Si je vous donne ce que vous demandez et que vous ne sentez pas le froid, où est le SACRIFICE ? »

Dory dit que le froid que nous ressentons maintenant fait partie de ce qui rend notre Sainte Mère heureuse, parce que nous acceptons le SACRIFICE.  Rappelons-nous que le SACRIFICE et la SOUFFRANCE sont parmi les plus importantes façons de SAUVER NOTRE ÂME.  Tout comme Jésus qui a donné Sa Vie pour nous sauver – n'oubliez pas cela !

C'est bien ici, nous dit Dory, que Jésus est apparu le premier samedi et c'est par notre FOI que nous le croyons.  Sans cette FOI – cela ne signifie rien.  Ne perdons pas notre temps à faire ce sacrifice si nous n'avons pas la FOI – si nous ne CROYONS pas.  La foi est primordiale pour nous tous – la foi peut nous sauver et sauver le monde.  Rappelez-vous l'histoire d'Abraham, parce que c'est par sa FOI que Dieu a épargné son fils.  Abraham a montré à Dieu combien il l'aimait en suivant la Volonté de Dieu et en offrant son fils en sacrifice.

C'est ce que nous devons faire – nous devons montrer à Dieu et à notre Sainte Mère, par notre FOI, combien nous les aimons afin de sauver nos âmes et d'être avec eux au Ciel.  Dory nous supplie de CONTINUER à faire ce que nous faisons – nous ne pouvons pas nous tromper aussi longtemps que nous avons la FOI.  Que l'ennemi ne nous empêche pas de faire ce que nous faisons – ne laissons pas les sentiments humains nous décourager – CONTINUONS et nous ne le regretterons pas.

Hier soir, durant ses prières, notre Sainte Mère a dit à Dory :  « Si seulement tous mes enfants redevenaient ce qu'ils étaient avant – la terre serait un Paradis. »

Je vous garde tous dans mon cœur, dit Dory, et je prie Notre-Seigneur et notre Sainte Mère de nous conduire tous au Ciel pour que nous puissions être ensemble pour toujours.

Dory nous demande de ne pas nous lasser de l'écouter parce qu'elle ne fait que SUIVRE ce que Notre-Seigneur et notre Sainte Mère lui demandent de faire.  Si les gens écoutaient, ce monde serait comme un Paradis.  Dory ajoute qu'elle SUIVRA et CONTINUERA à répéter ce que notre Sainte Mère lui dit toujours et qu'elle continuera à prier pour nous tous.

Elle termine en disant :  « Que le Seigneur vous bénisse tous.  Je vous souhaite un joyeux Noël, une bonne et heureuse année, et rappelez-vous que je vous aime et que vous êtes toujours dans mes prières. »

(traduction Jean-Claude Lemyze)

6 janvier 2007, premier samedi du mois, à la Ferme

En ce beau jour, nous nous sommes réunis devant la statue de saint Padre Pio pour la prière et le Chemin de Croix.  Nous avons poursuivi jusqu’à la 10e Station et, après l’apparition, Dory nous a partagé ce qui suit. 

Dory débute en disant que la manière dont nous ACCEPTONS et RESSENTONS la présence de notre Très Sainte Mère est très importante et également, la façon dont nous nous sentons lorsque nous prions.  Parfois, Dory se sent déçue et elle donne l’exemple suivant pour expliquer ses sentiments.  Elle dit que, ce matin, quelqu’un voulait savoir ce que notre Sainte Mère lui disait et a demandé :  « Est-ce toujours la même chose ? »

Dory nous dit qu’à l’instant, notre Sainte Mère a répondu à cette question.  Elle (la Sainte Vierge) dit :

« Oui, c’est vrai – le message est toujours le même, MAIS les gens ne sont pas les mêmes. »

Dory nous dit que notre Sainte Mère veut dire que les gens ne sont pas ce qu’Elle (la Sainte Vierge) veut qu’ils soient.

Quel est le sens de la Nouvelle Année?  Cela signifie que nous devrions avoir une vie NOUVELLE – nous devrions penser et retenir les bonnes choses que nous avons faites pour nous-mêmes durant l’année écoulée afin de sauver notre âme.  Avons-nous accompli ce que notre Sainte Mère veut que nous fassions?  C’est ça, la signification de la Nouvelle Année – oublier les mauvaises choses que nous avons faites dans le passé et renouveler toutes les bonnes choses que nous avons faites par les années passées durant notre vie.

À l’heure actuelle, tout spécialement, notre Sainte Mère est dans une grande tristesse.  Elle est contente de ce que nous faisons MAIS Elle est très triste de ce qui se passe dans le monde – cela va en empirant.  Qu’est-ce que notre Sainte Mère nous supplie de faire?  Elle désire que nous nous donnions ENTIÈREMENT à Elle et à son Fils Jésus et DE NE PAS S’INQUIÉTER de demain.  Notre Sainte Mère nous avertit tous et chacun de nous – l’ÉPREUVE APPROCHE dans notre vie, au sein de nos familles – en chacun de nous.  L’ÉPREUVE APPROCHE mais notre Sainte Mère nous dit :

« Ne craignez pas – aussi longtemps que vous demeurez avec Moi et mon Fils, Jésus – il n’y a aucune raison de craindre.  Tout s’arrangera comme il convient. »

Dory nous partage que notre Sainte Mère dit que beaucoup d’autres épreuves s’en viennent – CROYEZ-LE!  Dory souligne que notre Sainte Mère ne veut pas que nous perdions ce temps précieux – faisons ce qu’Elle nous demande de faire!

Rappelons-nous ce que nous a dit Jésus le 1er Samedi ( le 2 décembre).  Il a mis l’accent sur deux choses en disant :

« Aimez-Moi et aimez votre prochain. »

Nous savons qu’il n’est pas toujours facile d’aimer notre prochain MAIS, Dieu sait que, si nous n’aimons pas notre prochain, alors, nous ne L’aimons pas, Lui non plus.  Il y a de nombreuses personnes qui vivent encore dans les ténèbres et c’est pourquoi notre Sainte Mère est triste.  Dory nous transmet ce que nous dit notre Sainte Mère, à savoir que tout ceci n’a rien d’une comédie :  les gens regardent autour d’eux et se disent que rien ne s’est passé et ils ne prennent pas au sérieux ce que nous disent Notre Seigneur et notre Sainte Mère.

Dory nous assure qu’elle n’essaie pas de nous faire peur mais nous verrons – elle aussi – elle désire être prête pour faire face aux épreuves annoncées par notre Sainte Mère.  Dory appuie fortement sur le fait que nous devons ACCEPTER ces épreuves et y FAIRE FACE.  Que nous dit le Seigneur :

« Je suis présent ici pour vous, aussi longtemps que vous CROIREZ ! »

Rappelons-nous que, sans SACRIFICES, sans SOUFFRANCES et sans ÉPREUVES, nous ne pourrons EXPÉRIMENTER la vie de Jésus et nous ne pourrons SUIVRE SES PAS.

Cessons de penser aux choses matérielles – parce que notre Sainte Mère nous répète continuellement que nous n’apportons rien de toutes ces choses lorsque nous allons au Ciel.  Oui, certainement nous avons besoin de choses matérielles pour vivre sur terre, mais ne soyons pas égoïstes et partageons avec les autres.  Savons-nous que les riches sont un exemple donné par Dieu – ils sont un test donné par Dieu, pour la manière dont ils doivent gérer leurs biens matériels – et plus ils possèdent et plus le désir de posséder augmente :  ceci n’est pas bien.  Dory nous partage à ce sujet ce que notre Sainte Mère et Jésus eux-mêmes lui ont fait savoir la veille du Jour de l’An.

Dory nous dit que c’était tellement beau la veille du Jour de l’An parce qu’elle a fait le don TOTAL d’elle-même et qu’elle a conversé longuement avec notre Sainte Mère.  Dory nous a confié qu’elle ne voulait pas que notre Sainte Mère cesse de lui parler et qu’elle désirait L’entendre encore et encore parce qu’il est si beau de simplement L’écouter.

Dory insiste sur le fait que nous ne devons pas nous inquiéter de ne pas voir ou entendre Jésus ou notre Sainte Mère.  Par notre FOI PROFONDE, nous voyons et entendons notre Sainte Mère, alors, CROYONS à ces messages.  Rappelons-nous que durant cette Nouvelle Année, nous devons retenir les bonnes choses accomplies durant ces dernières années et oublier les moins bonnes.  Pensez à aujourd’hui, ne vous inquiétez pas de demain :  Dieu et notre Sainte Mère y pourvoiront.

Rappelez-vous, notre Sainte Mère répète constamment que l’ÉPREUVE APPROCHE pour chacun de nous.   Ne dites pas :  « Pourquoi cela m’arrive-t-il?  Je prie très fort;  je fais ce que je dois faire alors, pourquoi m’arrive-t-il des épreuves ? »

L’épreuve n’est rien si nous l’OFFRONS au Seigneur et à notre Sainte Mère.  Ce n’est pas comme une souffrance pour nous punir – non.  Dieu ne nous punira jamais tant que nous L’AIMERONS et que nous aimerons notre prochain.  Il ne nous punira jamais.  La punition à laquelle nous pensons, c’est nous-mêmes qui nous la donnons; nous nous punissons nous-mêmes.  Cela ne vient pas de Dieu.  Rappelez-vous de cela!

Dory nous dit à nous tous ici de partager avec les autres :  L’ÉPREUVE APPROCHE!  ACCEPTEZ l’épreuve et OFFREZ tout par les mains de notre Sainte Mère qui à son tour donnera tout à Jésus, et tout ira bien.  Tant que nous OFFRIRONS au Seigneur les épreuves qui nous viennent, celles-ci ne dureront qu’un temps.  En acceptant l’épreuve, la grâce que nous obtiendrons sera de monter au Ciel pour être avec Dieu et notre Sainte Mère.

Dory dit qu’elle espère que nous allons continuer de plus en plus pour des années à venir et de ne pas s’inquiéter parce que Dieu et notre Sainte Mère sont toujours là pour nous.

Dory termine en disant :  « Que Dieu vous bénisse et merci de toutes vos prières et votre soutien et je vous porte tous dans mes prières.  Rappelez-vous que Notre Seigneur et notre Sainte Mère tiennent compte de tout ce que nous faisons pour les autres. »

Dory nous dit aussi que notre Sainte Mère nous demande de porter respect à l’endroit où Jésus est apparu le 1er Samedi de décembre.  Gardez-le libre et n’y posez pas le pied parce que c’est un Lieu Saint.

P.S. :  Dory sera aux Philippines jusqu’à la fin de février et nous reverra ici le 1er Samedi de mars.

4 août 2007, premier samedi du mois, à la Ferme

En ce premier samedi du mois d’août 2007, à la 10e station du chemin de croix, après l’apparition de notre Bienheureuse Mère, Dory a partagé avec nous ce qui suit:

Aujourd’hui, lorsque notre Bienheureuse Mère est apparue à Dory, il y avait «plusieurs Bienheureuses Mères» et Dory n’était pas certaine de celle qui était la vraie.

Notre Bienheureuse Mère s’est servie de cela comme exemple.  Elle a dit:  «Ce monde est très embrouillé et beaucoup de gens sont confus.»

Dory a dit qu’elle comprenait pourquoi la Bienheureuse Mère s’est manifestée avec autant d’images d’elle-même.  C’est pour que nous ne soyons jamais dans la confusion, et pour que nous allions directement vers Notre Seigneur et notre Sainte Mère.  Dory nous a dit d’utiliser notre cœur, notre esprit et notre foi.  Elle nous a rappelé ce que notre Sainte Mère lui a dit:  «Même si Dory est seule à continuer, elle le fera jusqu’à ce que Marie lui dise d’arrêter de venir ici.»

Notre Bienheureuse Mère a dit à Dory que lorsque Jésus a souffert, qu’il fut crucifié et qu’il est mort sur la croix, les seules personnes qui étaient avec lui, c’était notre Sainte Mère et St-Jean.  Nous devons être comme St-Jean et suivre Jésus.

Dory nous demande de ne pas être confus et de se rappeler ce que Notre Seigneur a dit:  «Du début jusqu’à la fin, je suis le même.»  Dory nous a dit à tous, que maintenant nous continuerions ce que nous avons commencé jusqu’à la fin.

Dory nous rappelle ce que notre Sainte Mère a dit:  «Le temps est très court».  Nous devons saisir ce temps qu’il nous reste et nous conformer à ce que notre Sainte Mère veut que nous fassions:  Toujours s’aimer les uns les autres, prier les uns pour les autres, aller se confesser, aller à la messe à chaque dimanche et prier le chapelet à tous les jours.

Quand le moment arrivera, vous vous direz à vous-même:  «Si seulement j’avais su ce qui s’en venait, j’aurais fait le double de ce que je faisais sur cette terre.»

Dory remercie Dieu, notre Bienheureuse Mère et St-Padre Pio de continuer encore à venir ici pour faire ce que notre Bienheureuse Mère veut qu’elle fasse.  Depuis le 1er août 2007, cela fait quinze ans que Dory vient sur cette terre bénie.

Dory a terminé en disant:  «Que Dieu vous bénisse et rappelez-vous que je prie toujours pour vous tous.»

(traduit par Paulette L.)

1er septembre 2007, premier samedi du mois, à la Ferme

En ce premier samedi du mois, à la 10e station du chemin de croix, Jésus est apparu à Dory et elle a partagé avec nous ce qui suit:

Jésus a demandé à Dory de ramasser de la terre et de la presser dans la paume de sa main.  Lorsqu’elle eut fait cela, tout ce qui restait n’était qu’une petite quantité de fine poussière.  Dory nous a montré cette poussière.

Jésus a dit:  «Tout deviendra poussière, nous tous, toute chose matérielle et des millions et millions de personnes deviendront poussière.»

Jésus nous a donné aujourd’hui un avertissement à l’effet que cela s’en vient vite et que chacun de nous deviendra poussière.

Dory a donné un exemple:  «Les gens viennent habituellement ici le premier samedi du mois pour notre Sainte Mère, mais parce que la semaine prochaine ce sera l’anniversaire de notre Sainte Mère, ils ont dit qu’ils attendraient et viendraient à ce moment-là.»

Dory a dit:  «Si nous avons toujours des excuses, c’est difficile d’aller au ciel.»

Aujourd’hui, ce fut un message de Jésus très important pour nous tous.  Il a dit:  «Tout deviendra poussière, la seule chose qui ne sera pas poussière sera notre âme.»  Nous irons soit en enfer, au purgatoire ou au ciel.

Dory a demandé que nous utilisions ce temps qu’il nous reste pour prier fort, faire des sacrifices pour sauver nos âmes, celles de nos familles et de notre prochain.

Dory nous a rappelé ce que notre Sainte Mère a dit le premier samedi du mois dernier (4 août):  «Ne soyez pas dans la confusion, il n’y a qu’un seul Dieu et qu’une seule Sainte Mère.»  Nous devons nous conformer à ce que notre Sainte Mère veut que nous fassions:  prier et faire des sacrifices.  C’est très simple et nous pouvons le faire.

Dory a terminé en disant:  «Que Dieu nous bénisse tous et on se reverra le 8 septembre 2007.»

(traduit par Paulette L.)

8 septembre, à la Ferme

En ce jour de l’anniversaire de notre Sainte Mère, à la 10e station du chemin de la croix, Dory a partagé avec nous ce qui suit:

Notre Sainte Mère est très très heureuse que nous soyons ici aujourd’hui pour son anniversaire.

Notre Sainte Mère a demandé à Dory de nous répéter ce qui s’est passé samedi dernier.  (voir partage du 1er septembre 2007).

Notre Seigneur a dit à Dory que cette terre représente le monde entier.  Tout le monde et toute chose en ce monde deviendra poussière.  La seule chose qui restera sera notre âme.

Dory a dit qu’elle a imploré notre Sainte Mère pour qu’elle explique la signification de cette terre qui était restée dans sa main.  Notre Sainte Mère a dit:  «La terre qui est restée, ce sont les âmes qui vont être sauvées.»  Notre Sainte Mère nous donne à tous une chance, même à la terre qui est tombée.  Notre Sainte Mère a dit:  «Ne gaspillez pas ce temps.»  Notre Sainte Mère nous aime tous tellement et elle veut que nous soyons tous au ciel avec son Fils Jésus.

Dory a dit:  «Nous devons maintenant croire à ce qui arrive, il y a de nombreux signes partout dans le monde.  Lorsque le moment arrivera, que ferons-nous si nous ne nous conformons pas à ce qu’elle veut que nous fassions:  s’aimer les uns les autres, prier les uns pour les autres et partager ce que nous avons avec notre prochain.»

Dory a dit que la raison pour laquelle Jésus est apparu à ce moment-ci, c’est pour nous faire savoir que le temps est très court.  Jésus lui-même nous a montré à tous que c’est le temps de se réveiller, de changer nos vies, de se tourner vers Dieu et notre Sainte Mère et de faire du bien envers notre prochain.

N’ayez pas peur de ce qui s’en vient; la chose la plus importante actuellement c’est de sauver nos âmes, de continuer ce que nous faisons et de se souvenir de ce que l’Enfant Jésus a dit:  «Je compte ce que vous faites, ne me laissez pas m’arrêter de compter.»

Dory a terminé en disant:  «Dieu nous bénit tous et ne lâchez pas.»

(traduit par Paulette L.)

6 octobre 2007, premier samedi du mois, à la Ferme

En ce premier samedi du mois, après l’apparition de la Bienheureuse Mère à la 10e station du chemin de croix, Dory a partagé avec nous ce qui suit :

Notre Bienheureuse Mère est très heureuse de ce que nous faisons, même si nous ne sommes qu’un petit nombre.  Quand nous faisons cela avec notre cœur, c’est très puissant et d’un grand secours pour le monde pour ce qui va arriver.  La chose la plus importante actuellement, c’est de sauver nos âmes.  Souvenez-vous du message de Jésus le premier samedi de septembre dernier :  « Toute chose et tout le monde retourneront en poussière »C’est un message très sérieux de Jésus, ne l’ignorez pas.

Notre Bienheureuse Mère a dit à Dory :  « Par la façon dont nous prions ici aujourd’hui, nous faisons notre part, n’abandonnez pas. »

Dory a dit que notre Bienheureuse Mère est très triste, à cause de la manière dont les choses sont (ou se passent/ P.L.) dans ce monde.  Les gens ne croient pas et ne réalisent pas que les choses matérielles ne sont rien.  Nous devons utiliser ce temps maintenant, et préparer nos âmes pour ce qui s’en vient.

Notre Bienheureuse Mère a dit qu’elle veut que nous soyons tous en paix et de s’aimer les uns les autres.  Sans cette paix, nous ne pouvons pas aller au ciel.  La façon d’avoir cette paix c’est de vraiment servir Dieu et notre Bienheureuse Mère et d’aimer notre prochain de tout notre cœur.  Cette paix est actuellement la chose la plus importante.  Même si nous avons tout l’argent du monde mais que nous n’avons pas la paix, nous ne sommes rien.  La paix c’est la première chose que notre Bienheureuse Mère demande de nous tous.  Spécialement dans nos familles, toujours se comprendre les uns les autres, se pardonner les uns les autres et oublier ce qui est arrivé avant… le passé est passé.  Plus nous courberons la tête face aux gens qui nous blessent, plus nous recevrons de bénédictions.

C’est tout ce que Jésus et notre Bienheureuse Mère demandent de nous tous.  Être en paix, prier fort, s’aimer les uns les autres, toujours aller à la messe à chaque dimanche et aller se confesser.  Si nous faisons cela, un jour nous verrons que ce que nous avons entendu dans ce Lieu Saint est vrai et nous souhaiterons avoir fait davantage.

Dory nous rappelle, à chaque fois que nous venons ici, que notre Bienheureuse Mère nous bénit et que tout ce que nous lui offrirons, elle l’acceptera.

Dory termine en disant :  «Que Dieu nous bénisse tous et Bonne Action de Grâce ».

Traduction par P.L. du Québec

3 novembre 2007, premier samedi du mois, à la Ferme

En ce premier samedi du mois, après l’apparition de la Bienheureuse Mère à la 10e station du chemin de croix, Dory a partagé avec nous ce qui suit:

Notre Bienheureuse Mère est très triste.  Elle nous rappelle l’Arche de Noé.  Notre Bienheureuse Mère a dit:  «Quiconque croit et suit mes messages sera un jour avec moi et mon Fils, Jésus, au ciel.»

Dory a dit de se souvenir de ce que notre Mère a toujours dit.  «N’abandonnez pas même si nous avons des problèmes dans nos vies, offrez cela à Notre Seigneur et à notre Bienheureuse Mère et continuez avec ce qu’elle veut que nous fassions. »

Notre Sainte Mère a dit à Dory qu’il y a plusieurs chambres vides au ciel.  Même si Jésus et notre Mère donnent de nombreux avertissements, les gens ne se réveillent toujours pas.  Ils continuent de s’accrocher à ce bonheur temporaire qu’ils obtiennent des choses matérielles.

Dory nous rappelle que cela fait plusieurs années (13 octobre 1998) que notre Bienheureuse Mère nous a donné à tous son dernier message.  Notre Mère nous demande maintenant si nous suivons ces messages?  C’est pourquoi Dory continue à chaque mois de partager avec nous.  Elle veut nous rappeler comment préparer nos âmes pour ce qui s’en vient.

Notre Bienheureuse Mère nous a donné cette très belle prière du Crucifix.  Si nous écoutions les paroles de cette prière:

« Seigneur Jésus, à votre Sainte Croix, clouez-moi.

De votre Sainte Couronne, entourez-moi.

Sous vos Saints Pieds, piétinez-moi.

Par votre Très Précieux Sang, pardonnez-moi et lavez-moi de tous mes péchés.

Dans vos Très Saintes Plaies, cachez-moi et protégez-moi. »

Et nous appliquons ceci dans notre vie; tout ce dont nous avons besoin pour nous guider se trouve dans cette prière.  Si nous suivons réellement cela avec notre cœur, nous serons sauvés.

Dory aimerait partager ceci de notre voyage du mois dernier au New Jersey.  Nous avions été invités à la demeure d’une des personnes de notre groupe de prière du New Jersey pour voir leur image du Précieux Sang.  Un jour, pendant que cette personne priait, l’image a changé.  Le sang sur la tête de Jésus est devenu de couleur plus claire et est devenu du sang frais.  Pendant que nous étions agenouillés, priant devant cette image, Dory a reçu un message de Jésus.  Il a dit que c’est un signe pour nous confirmer à tous que cet événement est réel, que c’est une protection pour nous tous de dire ces prières avec notre cœur à chaque jour.  Jésus a dit à Dory qu’il nous a donné tout ce que nous devons faire.  C’est le dernier qu’il nous donne.  Il nous appartient maintenant de vouloir le suivre.

Dory nous invite tous à participer à la Neuvaine de l’Immaculée Conception, 24 heures pendant 9 jours.  La neuvaine débute à midi le 29 novembre 2007 jusqu’à 22h59 le 7 décembre 2007.  Nous devons prier une heure par jour pendant 9 jours, à n’importe quel moment du jour ou du soir que nous choisirons.  Allumez une chandelle, si vous le pouvez, avant de commencer vos prières.

Les prières de la Neuvaine sont:

·      Dire le chapelet (5 dizaines)

·      Le chapelet des Cinq Plaies Sacrées (1)

·      Le chapelet de la Divine Miséricorde (2)

·      Les prières du Précieux Sang (3)

·      La prière du Crucifix (4)

Ne présentez aucune demande.

Quand vous aurez terminé ces prières dites:

« Seigneur Jésus Bienheureuse Mère que votre Volonté soit faite.  Cœur Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie, tenez-moi et gardez-moi dans vos cœurs pour toujours.  Amen! »

Ce sont les seules prières que nous devons dire.  Ceci rendra Notre Seigneur Jésus et notre Bienheureuse Mère très heureux.

Dory termine en disant:  « Que Dieu nous bénisse tous »

Traduction par P.L.

____

(1)  Chapelet des cinq Plaies sacrées de Jésus:

Dire le Je crois en Dieu,

1 Notre Père, 3 Je vous salue Marie, 1 Gloire soit au Père.  «Seigneur Jésus, par votre très Précieux Sang qui coule de vos cinq Plaies sacrées, couvrez-nous et lavez-nous de nos péchés.»

1 Notre Père, 3 Je vous salue Marie, 1 Gloire soit au Père.  «Seigneur Jésus, par votre très Précieux Sang qui coule de vos cinq Plaies sacrées, couvrez-nous et lavez-nous de nos péchés.»

1 Notre Père, 3 Je vous salue Marie, 1 Gloire soit au Père.  «Seigneur Jésus, par votre très Précieux Sang qui coule de vos cinq Plaies sacrées, couvrez-nous et lavez-nous de nos péchés.»

1 Notre Père, 3 Je vous salue Marie, 1 Gloire soit au Père.  «Seigneur Jésus, par votre très Précieux Sang qui coule de vos cinq Plaies sacrées, couvrez-nous et lavez-nous de nos péchés.»

1 Notre Père, 3 Je vous salue Marie, 1 Gloire soit au Père.  «Seigneur Jésus, par votre très Précieux Sang qui coule de vos cinq Plaies sacrées, couvrez-nous et lavez-nous de nos péchés.»

« Coeur Sacré de Jésus et Coeur Immaculé de Marie, notre Mère, tenez-nous et gardez-nous dans vos Coeurs pour toujours.  Amen. »

(2)  Chapelet de la Divine Miséricorde:

(sur les grains du chapelet)

Introduction:

Notre Père… Je vous salue Marie… Je crois en Dieu…

Sur les grains du NOTRE PÈRE, on récite les mots suivants:

V.  Père Éternel, je t’offre le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de ton Fils bien-aimé Notre Seigneur Jésus Christ;

R.  En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

Sur les grains du JE VOUS SALUE MARIE, on récite les mots suivants:

V.  Par sa douloureuse Passion,

R.  Sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

Pour conclure, on dit trois fois:

V.  Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel;

R.  Prends pitié de nous et du monde entier.

(3) Prières du Précieux Sang:

1 Notre Père

7 Je vous salue Marie

1 Gloire soit au Père

Seigneur Jésus, par le pouvoir de votre Précieux Sang, que votre Volonté soit faite.

Seigneur Jésus, par le pouvoir de votre Précieux Sang, que votre Volonté soit faite.

Seigneur Jésus, par le pouvoir de votre Précieux Sang, que votre Volonté soit faite.

Cœur Très Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie, protégez-nous et gardez-nous à jamais dans vos Cœurs.  Amen. »

(4)  Prière du Crucifix

« Seigneur Jésus, à votre Sainte Croix, clouez-moi.

De votre Sainte Couronne, entourez-moi.

Sous vos Saints Pieds, piétinez-moi.

Par votre Très Précieux Sang, pardonnez-moi et lavez-moi de tous mes péchés.

Dans vos Très Saintes Plaies, cachez-moi et protégez-moi.

Cœur Très Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie, gardez-moi à jamais dans vos Cœurs.  Amen.

Seigneur Jésus Bienheureuse Mère que votre volonté soit faite.


NOTE :  (Consultez les partages sur le site pour les dates du 6 janvier 2001, 8 décembre 2005 et le 4 février 2006.)

1er décembre 2007, premier samedi du mois, à la Ferme

En ce premier samedi du mois, après l’apparition de la Bienheureuse Mère à la 10e station du chemin de croix, Dory  a partagé avec nous ce qui suit :

Notre Bienheureuse Mère a dit à Dory qu’il y a plusieurs chambres vides au ciel.  Elle a comparé cela à aujourd’hui où peu de personnes se sont rassemblées ici aujourd’hui pour prier et faire ce sacrifice qu’elle nous demande de faire.  Dory a dit que les gens ne comprennent pas la parole de Dieu et de notre Mère.  Plus nous souffrons et faisons des sacrifices, plus ils nous béniront et nous accueilleront tous dans le Royaume des Cieux.

Notre Mère a dit que nous devons continuer ce que nous faisons.  Nos chambres nous attendent tous au ciel.  Notre chambre au ciel sera remplie de tellement de joie et de bonheur que nous ne pouvons pas imaginer comment ce sera beau.

Dory a dit que cet inconfort que nous ressentons aujourd’hui à cause du froid n’est rien, comparativement au feu en enfer et au purgatoire.  Rappelons-nous que cette vie est temporaire;  nous ne parviendrons au ciel qu’en faisant des prières et des sacrifices.  Les conforts et les choses matérielles de ce monde ne nous aideront pas à parvenir au ciel.

Notre Bienheureuse Mère nous dit encore que le temps est très court.  Ne mettez pas cela en doute.  Rappelez-vous ce que Jésus nous a dit :  « Quelque chose peut arriver en l’espace d’une seconde. »  Nous devons remercier Dieu et notre Sainte Mère d’être encore ici.

Dory nous demande de ne pas perdre ce temps que Dieu nous a donné.  Elle nous rappelle que notre Mère est avec nous, même si nous ne la voyons pas.  Elle est avec nous en ce moment à travers notre foi.

Dory nous supplie tous de continuer ce que nous faisons.  Si nous le pouvons, elle nous encourage à faire davantage pour aider tous nos frères et sœurs qui ne croient plus.  Quand le temps viendra, nous nous comprendrons que ces paroles viennent de Jésus et de notre Sainte Mère et nous souhaiterons avoir fait davantage.

À la fin, nous avons entendu Dory dire d’une voix très douce et gentille :  « Ne vous fatiguez pas!  Ne vous fatiguez pas!  Ne vous fatiguez pas!  Je vous aime tous. »

Dory a terminé en disant :  « Que Dieu nous bénisse tous. »

Traduit de l’anglais par P.L.

8 décembre 2007, fête de l'Immaculée Conception, à la Ferme

Après l’apparition de la Bienheureuse Mère à la 10e station du chemin de croix, Dory a partagé avec nous ce qui suit:

 

Notre Bienheureuse Mère a comparé aujourd’hui à il y a quelques années alors que beaucoup plus de gens se rassemblaient ici pour cette fête.  Elle a dit que même si nous sommes moins nombreux, la joie et le bonheur que notre Mère ressent en nous voyant tous ici aujourd’hui est beaucoup plus grande.  Notre Mère est particulièrement heureuse de tous ceux qui se sont joints à Dory pour la neuvaine de 24 heures qu’elle a demandée.

 

Dory a dit que pendant que nous chantions l’Ave Maria il y avait plusieurs anges qui nous entouraient tous, se joignant à la joie de notre Mère.

 

Notre Mère a demandé à Dory de partager avec nous ce qu’elle lui a dit le dernier jour de la neuvaine.  Elle a dit:  «Réjouissez-vous et soyez heureux de ce jour.  Je suis la Mère de Dieu envoyée pour sauver le monde.»  Elle nous demande à tous d’être contents.  Si nous avons des problèmes, de la peine ou de la maladie dans notre vie, elle a dit qu’elle est là pour nous.  Elle est la Mère de tout le monde.  Notre Mère ne demande de nous que de faire confiance, d’avoir la foi et de croire qu’elle est la Mère de tous et la Mère de Jésus.  Elle veut que nous lui abandonnions tout.  Il faut se rappeler que notre vie ici-bas n’est que temporaire.  Si nous remettons tout entre ses mains elle promet de s’occuper de nous tous et de nous amener à son Fils Jésus.  Ne vous préoccupez de rien d’autre que d’inscrire dans votre cœur:  «Seigneur et Mère bénie, je suis à vous, je vous donne ma vie.»

 

Noël est presque arrivé.  Dory a dit que notre Mère veut que nous nous préparions tous joyeusement pour Noël.  Si nous n’avons pas d’argent pour acheter des cadeaux, simplement réciter à la place un Je vous salue Marie pour cette personne.  La prière est le cadeau le plus important que nous puissions donner aux autres.  C’est la façon dont notre Mère veut que nous accueillions Noël pour être pleins de joie dans nos cœurs et de ne pas nous en faire.  Elle s’occupera de tout.

Dory veut aussi partager avec nous l’importance de la Neuvaine que notre Mère a demandée.  Elle a dit qu’elle était d’une réelle aide importante pour arrêter quelque chose qui devait se produire dans le monde.  À présent, nous devons continuer à faire ce que notre Mère veut que nous fassions:  s’aimer les uns les autres, prier à tous les jours, aller à la messe le dimanche, se confesser et ne pas abandonner.  Se rappeler que tout est temporaire en cette vie.  La chose la plus importante c’est d’être pour toujours au ciel avec Jésus et notre Bienheureuse Mère.

Dory nous souhaite pour chacun d’entre nous:  «Un vrai Joyeux Noël et une Heureuse Nouvelle Année.»

Dory ne sera pas ici le premier samedi de janvier parce qu’elle sera au Philippines pour faire ensemble les œuvres missionnaires avec le support des groupes de prière «Ave Maria St Padre Pio» du Canada, du New Jersey et de New York que notre Mère lui a demandé de faire.

Dory a terminé en disant:  «Que Dieu nous bénisse tous!»

12 décembre 2007, fête de Notre-Dame de la Guadeloupe, à sa résidence

Le 12 décembre 2007, jour de la fête de Notre-Dame de la Guadeloupe, pendant que Dory récitait chez elle ses prières du matin, notre Bienheureuse Mère lui est apparue.  Elle a demandé à Dory d’écrire comment elle a reçu le Précieux Sang de son Fils Jésus et de partager cette histoire avec les gens.

Le 15 septembre 2004, jour de la fête de Notre-Dame-des-Douleurs, Dory était en train de replacer les choses sur son autel.  Elle avait une boîte d’articles religieux qui se trouvait là.  Pendant qu’elle regardait ces items, elle a trouvé une image de Notre-Dame-des-Douleurs  (voir la photo).  C’était une image comme celle de la Pieta avec le corps de son Fils Jésus gisant dans ses bras.  Lorsque Dory a voulu récupérer cette image de la boîte, elle a remarqué sur l’image, un morceau de coton collé sur l’épaule de notre Mère.  Dory n’était pas certaine d’où venaient cette image et ce morceau de coton.  Le coton n’était pas blanc, elle pouvait voir par la couleur du coton qu’il était très vieux et il semblait y avoir de l’huile au centre.

Dory s’est assise près de son autel avec ce morceau de coton, ne sachant pas ce que c’était.  Notre Sainte Mère a alors dit à Dory d’ouvrir le morceau de coton.  Après l’avoir fait, elle a vu au centre une tache rouge.  À ce moment-là, Dory ne savait pas ce que c’était.  Plusieurs personnes à qui Dory a montré ce morceau de coton étaient intéressées d’en savoir davantage.  Dory a prié très fort notre Sainte Mère à ce sujet, et le troisième jour, elle lui a répondu.  Elle a dit :  « C’est le Précieux Sang de mon Fils Jésus ».

Elle a expliqué à Dory qu’à l’époque, avant le crucifiement de son Fils, les deux se sont rencontrés à la quatrième station.  Notre Mère a essuyé le sang du front de Jésus qui saignait à cause de la couronne d’épines.  Il lui a dit de conserver ce morceau de coton taché de son sang et que le moment venu, il lui dirait à qui le donner.  Notre Mère a dit à Dory :  « Tu es celle-là »  Dory a demandé à notre Mère :  « Qui suis-je pour recevoir le Précieux Sang de Jésus? »  Notre Mère a répondu :  « Personne ne peut dire qui tu es, même pas toi-même.  Seuls moi et mon Fils savons qui tu es. »

Notre Mère a dit à Dory de dire aux gens que cette image du Précieux Sang est comme l’Arche de Noé.  Tous les personnes qui honorent cette image du Précieux Sang avec leur cœur, et qui récitent la prière du Précieux Sang à chaque jour seront sauvés.

o     1 Notre Père

o     7 Je vous salue Marie

o     1 Gloire au Père

o     3 fois :  « Par la puissance de votre Précieux Sang, que votre Volonté soit faite. »  « Sacré-Cœur de Jésus et Cœur Immaculé de Mère Marie, prenez-nous et gardez-nous pour toujours dans vos Cœurs. »

Dory nous rappelle que nous devons toujours vivre selon la volonté de Dieu en faisant des prières et des œuvres de service pour notre prochain.  Nous devons aussi donner suite à ce qu’elle nous demande de faire.

Dory a terminé en disant :  « Que Dieu nous bénisse tous »

Se rappeler que Dory sera aux Philippines le premier samedi 5 janvier 2008.

Traduit par P. L.

Page d'accueil